Le Général Camille Makosso dépose les armes face à Chris Yapi


Video player

C’est la fin du clash entre les deux personnalités les plus suivies de la Côte d’Ivoire. La brouille politique entre Camille Makosso et Chris Yapi s’achemine à sa fin. C’est le révérend, lui-même, qui a décidé de déposer les armes. Un acte qu’il a posé en réponse à tous ses proches et fans qui voulaient le voir loin des affaires politiques.

Le torchon avait commencé à brûler lorsque le célèbre avatar Chris Yapi a dévoilé une note vocale de Camille Makosso s’adressant au Ministre Sidiki Konaté. On pouvait entendre le Révérend proposé ses services à cette personnalité politique après le décès d’Hamed Bakayoko. Pour le cyberactiviste proche de l’opposition, le pasteur tentait « de monnayer la dépouille du Premier ministre Hamed Bakayoko ».

Lire aussi : Chris Yapi : Camille Makosso tente de monnayer le décès d’Hamed Bakayoko ( vidéo)

Cette publication a donné le champ libre à un affrontement sur les réseaux sociaux entre les deux personnalités. En effet, Camille Makosso essayait bien que mal de démentir cette révélation faite par le célèbre avatar. La tournure que prenait cette affaire inquiétait les proches du Roi de la Marmaille. Sur la toile, ils ont essayé de l’interpeller afin qu’il cesse ce clash qui pouvait finalement engendrer de graves représailles.

Camille Makosso a entendu les inquiétudes de ces artistes, blogueurs et autres célébrités qui lui disaient de laisser tomber l’empoignade avec Christ Yapi. « Je me retire et je ne mettrai plus ma bouche ni faire de directs politiques. Je vous ai écoutés et je m’aligne. Que Dieu vous bénisse.. », a-t-il déclaré. Il y a quelques heures, le Révérend s’était engagé à mener à bout ce combat contre l’avatar. Heureusement, les plaintes de ses proches ont eu raison de lui.

Lire aussi : General Makosso dans sa guerre contre Chris Yapi déclare : « je n’ai pas peur d’être emprisonné »

La première personne à s’inquiéter pour le sort du “Général de Dieu”, est sa sœur, Lolo Beauté. « Mon frère, enlève ta main dans les affaires de politique, laisse la politique au politicien, Makosso ! Parce que ton volume est trop fort », s’est-elle exclamée. Apoutchou National s’était également adressé au Général en ces termes : « Mon vieux, laisse affaire ça là car il peut avoir la mort dedans. Tu as plusieurs abonnés qui te suivent et te poussent à continuer cette affaire de politique mais sache que si quelque chose t’arrive, tu ne les verras plus et ce sont tes enfants qui vont en souffrir ».

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire