Le pouvoir de l'information à votre portée sur doingbuzz.com
Gambie: des milliers réclament le maintien d’Adama Barrow au pouvoir
13/01/2020 à 19h19 par Fabrice Agblemagnon

Des milliers de personnes ont manifesté dimanche dans la capitale gambienne pour le maintient du président de la république Adama Barrow au pouvoir en depit de son engagement initial à ne servir que trois ans.

Il y a moins d'un mois que bien d'autres milliers de Gambiens ont manifesté pour réclamer le départ d' Adama Barrow. Ils étaient aussi des milliers à occuper la rue ce jour là pour réclamer que le président tienne son engagement de 2016 et quitte le pouvoir sans attendre.
Ce rassemblement ouvre une séquence de manifestations dans les prochains jours dans un pays sorti il y a trois ans de la dictature Jammeh. Les supporteurs de Yahya Jammeh, comptent manifester le 16 pour son retour d'exil. Les partisans d'un départ de M. Barrow entendent faire de même quelques jours après.
Malheureusement pour les Gambiens Adama Barrow a le droit de diriger le pays durant au moins 5 ans selon la constitution. Et bien vu que la durée du mandat est 5 ans ,inscrite dans la Constitution, "Essayer de forcer le président Barrow à partir reviendrait à un coup d'Etat puisque les Gambiens l'ont élu pour cinq ans", a-t-il dit au correspondant de l'AFP.

"Nous ne permettrons à personne de renverser le gouvernement et la Constitution", a renchéri un autre partisan, Issatou Sanyang.
Il faudrait noter que les organisateurs du rassemblement de dimanche s'inquiètent d'observer un ralentissement des activités économiques, dû à la "peur partout grandissante" que la contestation contre M. Barrow "ne mène à la guerre civile". Ils réclament des "mesures fermes" du gouvernement contre les "tactiques de la peur".
Investi par une coalition de l'opposition, M. Barrow a remporté la présidentielle du 1er décembre 2016. M. Jammeh avait tenté de contester le résultat mais avait été contraint à l'exil après une intervention politico-militaire régionale. La charte fondatrice de la "Coalition 2016" stipulait que le nouveau président dirigerait un gouvernement provisoire pendant trois ans avant d'organiser une nouvelle élection à laquelle il ne pourrait pas se présenter.

Fin septembre, alors que la pression s'intensifiait pour que M. Barrow respecte cet engagement, une partie de la coalition a accepté qu'il aille au bout des cinq ans.

Samedi, l'ancien président Gambien Jammeh s'est fait entendre dans son pays à travers l'enregistrement d'une conversation où il réclame le respect ses droits, de rentrer au pays.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 891 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Des milliers de personnes ont manifesté dimanche dans la capitale gambienne pour le maintient du président de la république Adama Barrow au pouvoir en depit de son engagement initial à ne servir que trois ans.

Il y a moins d'un mois que bien d'autres milliers de Gambiens ont manifesté pour réclamer le départ d' Adama Barrow. Ils étaient aussi des milliers à occuper la rue ce jour là pour réclamer que le président tienne son engagement de 2016 et quitte le pouvoir sans attendre.
Ce rassemblement ouvre une séquence de manifestations dans les prochains jours dans un pays sorti il y a trois ans de la dictature Jammeh. Les supporteurs de Yahya Jammeh, comptent manifester le 16 pour son retour d'exil. Les partisans d'un départ de M. Barrow entendent faire de même quelques jours après.
Malheureusement pour les Gambiens Adama Barrow a le droit de diriger le pays durant au moins 5 ans selon la constitution. Et bien vu que la durée du mandat est 5 ans ,inscrite dans la Constitution, "Essayer de forcer le président Barrow à partir reviendrait à un coup d'Etat puisque les Gambiens l'ont élu pour cinq ans", a-t-il dit au correspondant de l'AFP.

"Nous ne permettrons à personne de renverser le gouvernement et la Constitution", a renchéri un autre partisan, Issatou Sanyang.
Il faudrait noter que les organisateurs du rassemblement de dimanche s'inquiètent d'observer un ralentissement des activités économiques, dû à la "peur partout grandissante" que la contestation contre M. Barrow "ne mène à la guerre civile". Ils réclament des "mesures fermes" du gouvernement contre les "tactiques de la peur".
Investi par une coalition de l'opposition, M. Barrow a remporté la présidentielle du 1er décembre 2016. M. Jammeh avait tenté de contester le résultat mais avait été contraint à l'exil après une intervention politico-militaire régionale. La charte fondatrice de la "Coalition 2016" stipulait que le nouveau président dirigerait un gouvernement provisoire pendant trois ans avant d'organiser une nouvelle élection à laquelle il ne pourrait pas se présenter.

Fin septembre, alors que la pression s'intensifiait pour que M. Barrow respecte cet engagement, une partie de la coalition a accepté qu'il aille au bout des cinq ans.

Samedi, l'ancien président Gambien Jammeh s'est fait entendre dans son pays à travers l'enregistrement d'une conversation où il réclame le respect ses droits, de rentrer au pays.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 891 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :