Gabon : vers une cherté des billets d’avion?


Video player

C’est officiel. Dès le 27 juillet 2021, les billets d’avion seront plus chers au Gabon. La raison ? Les compagnies aériennes et les sociétés émettrices de billets d’avion, devront s’acquitter d’une taxe dénommée « redevance passager », instaurée par le gouvernement de Libreville.

D’après une note de Gabin Otha,  directeur général des impôts, cette taxe est collectée lors de la vente des billets d’avion auprès des passagers des vols commerciaux y compris toutes les classes en partant du Gabon.

Selon les modifications, pour toute personne qui voyage avec une durée de vol de plus 2 heures, les redevances sont fixées à 32 798 FCFA par passager en classe économique, 39 357 FCFA en classes affaires et 65 596 FCFA en première classe. Quant aux vols de moins de 2 heures, les redevances sont fixées à 26 239 FCFA par passager en classe économique, 32 798 FCFA en classes affaires et 42 638 FCFA en première classe.

« En qualité de redevables légaux, vous êtes donc tenus de reverser spontanément les sommes ainsi recouvrées à la recette des impôts territorialement compétente ; au plus tard le 20 du mois suivant celui au cours duquel ces ventes ont été réalisées », a lâché  Gabin Otha, directeur général des impôts.

Cette nouvelle obligation fiscale fait suite à l’arrêté signé le 27 avril dernier par le ministre de l’Économie et de la Relance Nicole Janine Roboty Mbou, et celui des Transports, Brice Constant Paillat.

Selon cet arrêté, le gouvernement gabonais a décidé d’appliquer la « redevance passager » pour contribuer au financement du projet d’aménagement de l’Aéroport international Léon Mba de Libreville et ses environs.

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire