Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Gabon : un adjoint au maire se fait tabasser par des Libanais
1xnbet
25/02/2021 à 16h03 par Tritech Raheem

 

 

Au Gabon, le 2e maire adjoint de la commune de Franceville fait la Une de la presse locale. Jules Ferry Ndoumou, l'autorité municipale chargée de la voirie, a été battu ce 24 février par une famille libanaise. Aucune source officielle ne donne l'origine de cette violente altercation. Toutefois, les médias locaux assurent que tout est parti d'une discussion qui a tourné au vinaigre.

 

 

 

Ce mercredi 24 février, les habitants du quartier Potos, dans le premier arrondissement de Franceville, ont assisté à une scène inédite. Il y a une grande rixe entre le 2e maire adjoint, chargé de la voirie, Jules Ferry Ndoumou, et une famille de commerçants libanais. Selon des témoins appuyés par la version narrée par le site gabonactu.com, le maire Jules Ferry Ndoumou s’est rendu dans le commerce de ce Libanais pour régler une mésentente.

 

Lire aussi : Côte d'Ivoire : Un Libanais kidnappé; une forte rançon demandée

« Le maire a informé le commerçant libanais d’une décision municipale d’installer des commerçantes devant son magasin situé à Potos, le centre des affaires de la capitale provinciale du Haut Ogooué. Le Libanais n’a pas accepté une telle décision qui étoufferait son magasin », confie le journal en ligne qui explique que la brouille a débuté le mardi.

 

 

« Ce mercredi matin, l’opérateur économique libanais a stationné un gros camion de livraison à l’endroit où les commerçantes devaient être installées. Revenu sur le terrain, le maire constate le gros obstacle. Il tente de faire entendre raison au Libanais. Une engueulade survient. Les esprits s’échauffent. Les badauds accourent de partout. Dans ce cafouillage, les coups sont partis. Le maire Jules Ferry Ndoumou est pris en tenaille », poursuit Gabon actu.

 

Lire aussi : Un Libanais met en vente une Nigériane sur Facebook

Sur des vidéos relayées sur les réseaux sociaux, on voit l'adjoint au maire sortir du magasin vraiment secoué. La population est remontée contre la famille libanaise qui s'est repliée dans la boutique voyant que la foule était sur les nerfs. Les Libanais ont finalement ouvert les portes lorsque le procureur de la République et les forces du maintien de l’ordre sont arrivés.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 767 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :
Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces / site de vente et d'achat 100% Togo

APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

 

 

Au Gabon, le 2e maire adjoint de la commune de Franceville fait la Une de la presse locale. Jules Ferry Ndoumou, l'autorité municipale chargée de la voirie, a été battu ce 24 février par une famille libanaise. Aucune source officielle ne donne l'origine de cette violente altercation. Toutefois, les médias locaux assurent que tout est parti d'une discussion qui a tourné au vinaigre.

 

 

 

Ce mercredi 24 février, les habitants du quartier Potos, dans le premier arrondissement de Franceville, ont assisté à une scène inédite. Il y a une grande rixe entre le 2e maire adjoint, chargé de la voirie, Jules Ferry Ndoumou, et une famille de commerçants libanais. Selon des témoins appuyés par la version narrée par le site gabonactu.com, le maire Jules Ferry Ndoumou s’est rendu dans le commerce de ce Libanais pour régler une mésentente.

 

Lire aussi : Côte d'Ivoire : Un Libanais kidnappé; une forte rançon demandée

« Le maire a informé le commerçant libanais d’une décision municipale d’installer des commerçantes devant son magasin situé à Potos, le centre des affaires de la capitale provinciale du Haut Ogooué. Le Libanais n’a pas accepté une telle décision qui étoufferait son magasin », confie le journal en ligne qui explique que la brouille a débuté le mardi.

 

 

« Ce mercredi matin, l’opérateur économique libanais a stationné un gros camion de livraison à l’endroit où les commerçantes devaient être installées. Revenu sur le terrain, le maire constate le gros obstacle. Il tente de faire entendre raison au Libanais. Une engueulade survient. Les esprits s’échauffent. Les badauds accourent de partout. Dans ce cafouillage, les coups sont partis. Le maire Jules Ferry Ndoumou est pris en tenaille », poursuit Gabon actu.

 

Lire aussi : Un Libanais met en vente une Nigériane sur Facebook

Sur des vidéos relayées sur les réseaux sociaux, on voit l'adjoint au maire sortir du magasin vraiment secoué. La population est remontée contre la famille libanaise qui s'est repliée dans la boutique voyant que la foule était sur les nerfs. Les Libanais ont finalement ouvert les portes lorsque le procureur de la République et les forces du maintien de l’ordre sont arrivés.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 767 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire