Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Gabon: Patience Dabany, la mère d’Ali Bongo expose leurs problèmes familiaux à la télévision
20/03/2020 à 22h47 par Fabrice Agblemagnon

L'état de santé d'Ali Bongo il y'a quelques mois était instable. Les détracteurs du président gabonais ont trouvé une aubaine. Il semble que l'oncle du président figure dans ce rang. Les propos intolérables que Jean Boniface Asselé, a laissé il y'a quelques jours ne sont pas du tout appréciés au sein de la famille du président. La mère d'Ali Bongo rapidement intervient et affiche tout sans faire quelque retenue.

Ali Bongo ne se porte pas bien. Son oncle a désormais trouvé un moyen d'obtenir une petite fortune? Ce mercredi soir, c’est la mère d’Ali Bongo, Joséphine Nkama alias Patience Dabany, qui a dû montrer au créneau pour voler au secours de son fils. Accusant au passage son grand frère de faire « du chantage » sur la question de la santé d’Ali Bongo pour obtenir de l’argent. Un grand déballage familial filmé et relayé en prime-time au 20h du journal télévisé de Gabon Première.

Patience Dabany n’a pas apprécié que son grand frère qui se plaignait de n’avoir plus revu Ali Bongo depuis son AVC, ait soulevé lundi à la radio plusieurs questions existentielles sur les capacités réelles d’Ali Bongo à diriger le pays après sa maladie. C’est donc par voie de presse également que la mère d’Ali Bongo, a tenu à laver leur linge sale familial devant l’ensemble des Gabonais. Elle a tout de même reconnu que fils était malade depuis deux ans et qu’il se remettait « doucement, doucement ».

Pour Joséphine Nkama : « Mon fils n’est pas mort puisque c’est moi qui l’ait mise au monde », a d’entrée clamé la mère d’Ali Bongo qui réagissait ainsi sur la « mort » d’Ali Bongo évoquée lundi par son grand frère sur Génération nouvelle, une radio périphérique de la capitale gabonaise. Pour prouver l’existence de son fils, elle n’a pas hésité à évoquer la somme de 50 millions qui aurait été versée par Ali Bongo pour les funérailles du fils de Jean Boniface Asselé, Patrick Asselé, décédé le 3 février dernier à Libreville.

Joséphine Nkama qui dénonce un acharnement de sa famille sur son fils « malade » qui ne serait donc pas mort, n’hésite pas à expliquer les dessous des attaques répétées de son grand frère contre son fils. « Le chantage qu’il faisait à Omar Bongo parce que c’était son beau-frère...mais pas Ali. Ali est un enfant », a-t-elle insisté pour présenter ainsi Jean Boniface Asselé comme un véritable maître-chanteur. Des accusations qui devraient faire bondir l’intéressé dont la radio a cependant été interdite d’antenne ce mercredi pour une durée de 3 mois.

Un déballage familial auquel les Gabonais ont été conviés malgré aux entre le patriarche de la famille Asselé et sa sœur cadette au sujet de l’épineuse question des capacités d’Ali Bongo à diriger le pays. Une incapacité éveillée par l’absence de celui-ci sur plusieurs scènes de la vie politique nationale et internationale. Une double absence qui continue de susciter de fortes suspicions. Car comme l’a reconnu la mère d’Ali Bongo dans sa déclaration, Ali Bongo est bien « malade » mais il se remettrait « doucement, doucement »... voilà deux ans.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 512 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

L'état de santé d'Ali Bongo il y'a quelques mois était instable. Les détracteurs du président gabonais ont trouvé une aubaine. Il semble que l'oncle du président figure dans ce rang. Les propos intolérables que Jean Boniface Asselé, a laissé il y'a quelques jours ne sont pas du tout appréciés au sein de la famille du président. La mère d'Ali Bongo rapidement intervient et affiche tout sans faire quelque retenue.

Ali Bongo ne se porte pas bien. Son oncle a désormais trouvé un moyen d'obtenir une petite fortune? Ce mercredi soir, c’est la mère d’Ali Bongo, Joséphine Nkama alias Patience Dabany, qui a dû montrer au créneau pour voler au secours de son fils. Accusant au passage son grand frère de faire « du chantage » sur la question de la santé d’Ali Bongo pour obtenir de l’argent. Un grand déballage familial filmé et relayé en prime-time au 20h du journal télévisé de Gabon Première.

Patience Dabany n’a pas apprécié que son grand frère qui se plaignait de n’avoir plus revu Ali Bongo depuis son AVC, ait soulevé lundi à la radio plusieurs questions existentielles sur les capacités réelles d’Ali Bongo à diriger le pays après sa maladie. C’est donc par voie de presse également que la mère d’Ali Bongo, a tenu à laver leur linge sale familial devant l’ensemble des Gabonais. Elle a tout de même reconnu que fils était malade depuis deux ans et qu’il se remettait « doucement, doucement ».

Pour Joséphine Nkama : « Mon fils n’est pas mort puisque c’est moi qui l’ait mise au monde », a d’entrée clamé la mère d’Ali Bongo qui réagissait ainsi sur la « mort » d’Ali Bongo évoquée lundi par son grand frère sur Génération nouvelle, une radio périphérique de la capitale gabonaise. Pour prouver l’existence de son fils, elle n’a pas hésité à évoquer la somme de 50 millions qui aurait été versée par Ali Bongo pour les funérailles du fils de Jean Boniface Asselé, Patrick Asselé, décédé le 3 février dernier à Libreville.

Joséphine Nkama qui dénonce un acharnement de sa famille sur son fils « malade » qui ne serait donc pas mort, n’hésite pas à expliquer les dessous des attaques répétées de son grand frère contre son fils. « Le chantage qu’il faisait à Omar Bongo parce que c’était son beau-frère...mais pas Ali. Ali est un enfant », a-t-elle insisté pour présenter ainsi Jean Boniface Asselé comme un véritable maître-chanteur. Des accusations qui devraient faire bondir l’intéressé dont la radio a cependant été interdite d’antenne ce mercredi pour une durée de 3 mois.

Un déballage familial auquel les Gabonais ont été conviés malgré aux entre le patriarche de la famille Asselé et sa sœur cadette au sujet de l’épineuse question des capacités d’Ali Bongo à diriger le pays. Une incapacité éveillée par l’absence de celui-ci sur plusieurs scènes de la vie politique nationale et internationale. Une double absence qui continue de susciter de fortes suspicions. Car comme l’a reconnu la mère d’Ali Bongo dans sa déclaration, Ali Bongo est bien « malade » mais il se remettrait « doucement, doucement »... voilà deux ans.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 512 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire