Gabon : La dot désormais fixée entre 500 000 F et 1 500 000 F CFA


Video player

C’est acté. Le Gabon fixe et donne dans une certaine mesure une reconnaissance officielle à la dot coutumière. Cette reconnaissance passe surtout par une harmonisation de son coût de la part des autorités. Pendant longtemps, chacun en faisait selon son bon vouloir.

Les députés ont choisi de règlementer un tant soit peu cette pratique, cet acte hautement symbolique, qui malheureusement  perd de plus en plus sa valeur du fait de sa cherté. De nombreux hommes y voient une manière de les faire dépenser toute une fortune avant d’épouser la femme de leurs rêves. Dans des conditions comme celles-ci, ils ne se sentent pas prêts pour le mariage et cela dure au point que certains décident finalement malgré eux de vivre célibataire.

Comme le rapporte Gabonmediatime, ce 21 décembre 2020, l’Assemblée nationale a adopté la proposition de loi portant reconnaissance légale et fixant le régime juridique du mariage coutumier en République gabonaise. La dot été plafonnée à 1,5 million de FCFA.

L’adoption de cette loi a également permis de légiférer sur la question de la dot qui faisait l’objet de débats et de discussions interminables.  Sans loi, c’était devenu un véritable désordre décourageant au passage toute personne ayant envie de se mettre en couple.

Désormais, la loi dispose que la dot « ne doit pas faire l’objet de spéculation ». Une décision saluée massivement par de nombreuses personnes qui n’ont pas hésité à célébrer cette nouvelle sur les réseaux sociaux. Dans le même sens, « le montant de la dot ne peut excéder la somme d’un million cinq cent mille FCFA». Cette nouvelle légalisation de la dot a donc pour effet d’abroger toutes les dispositions antérieures contraires, notamment celles de la loi 20/63 du 31 mai 1963 portant interdiction de la dot.

 

 

Lire aussi : Traitée de lesbienne, l’artiste Nash pleure et montre son mari (photo)

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire