Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Gabon: Cette jeune femme avoue coucher avec des hommes pour leur voler leur énergie
11/06/2018 à 21h55 par La redaction

Voici l’histoire d’une jeune ivoirienne confiée à un site Gabonais.  A.A.B., une gabonaise de 26 ans, se promenait  vers le ministère de la communication, au centre ville pour être précis. C’est alors qu’ elle rencontre par le plus grand des hasards, une ancienne camarade de classe, avec qui elle a partagé de bons souvenirs au CES de Mindoubé, l’actuel CES Raymond Boukat. Enthousiasmées, les jeunes filles prennent les nouvelles de leurs anciennes camarades et se promettent de se retrouver dans un délai relativement court.

Or, A.A.B. est à la fois émerveillée et surprise de voir l’ascension sociale qu’a connue sa camarade, elle qui à l’école était plutôt la risée de tous compte tenu de ses performances académiques.

« Ma copine n’était pas brillante. Tout le monde se moquait d’elle. Il me souvient même qu’un jour, c’était au 2e trimestre en classe de 3e, une rumeur sur une partie de jambes en l’air avec le prof de maths avait fait grand bruit. Tout le monde, moi y compris, avait cru puisque ce trimestre-là, elle était 2e de la classe. Ce qui était étonnant et sa moyenne en maths était la plus élevée de la classe, alors que nous connaissions son niveau. Elle était nulle. »

Curieuse de savoir les voies et moyens de son amie qui menait une vie de luxe, cette dernière  qui désormais roulait en Merco et était parée de bijoux sortit de son sac la carte de visite et la lui remit. Elles se retrouvèrent donc une semaine plus tard.

« Je voulais vraiment savoir comment elle avait fait. J’avais fait des études en transit et douanes et je n’arrivais toujours pas à trouver un boulot. Je pensais que mon amie pourrait m’aider. »

A la question de savoir Comment elle avait fait pour mener un tel style de vie, la jeune femme ricana, avant d’éluder. Loin de jeter l’éponge, A.A.B. insista

« c’est alors qu’elle me dit qu’il y a des choses qui ne se racontent pas, ni ne s’expliquent, mais qui se vivent…simplement » relate A.A.B.

Elles ont donc pris rendez-vous pour A.B.B puisse rencontrer la fortune. Les deux femmes se sont retrouvées  en face de l’immeuble Rénovation, le jour suivant à minuit. Là, A.A.B. est embarquée dans un véhicule et conduite à un lieu  secret. Invitée par sa copine à entrer dans une pièce de la Résidence, elle y découvre des femmes, jeunes, toutes de rouge vêtus.

« Je dois avouer que j’avais très peur, mais en même temps je ne pouvais plus faire machine arrière. »

S’avançant vers le gourou de la secte, une femme mûre, qui lui faisait de grands  signes d’approcher, A.A.B., le pas hésitant, la crainte toute perceptible ne tarda pas à être mise aux faits.

« Puisque tu as décidé d’intégrer notre cercle, essentiellement féminin, lança la maîtresse des lieux, tu sera chaperonnée par ton accompagnatrice. C’est elle qui te guidera pendant tes premiers pas. » révèle A.A.B.

Ne sachant plus comment reculer, la peur au ventre, notre jeune amie eu pendant des jours et des jours, un sommeil entrecoupé de cauchemars.

« La loge me demandait dans un premier temps de coucher simplement avec des jeunes hommes, et de me présenter une fois par semaine au temple. C’est cette suite que je redoutais. Je devais faire un rituel qui consistait à entrer dans une pièce sombre, écarter les jambes, comme lorsqu’on s’attend à une pénétration. Dans cette position, le fluide emmagasiné en nous était retiré par je ne sais quel esprit. Je ne pouvais pas le supporter. Je serai peut-être devenue folle. »

témoigne la jeune femme.

Après avoir changé la puce de son mobile, A.A.B partit pour Oyem, où elle se fit oublier le temps d’une année, avant de refaire surface. Aujourd’hui encore, elle craint toujours les représailles.En diffusant ce message, elle espère que cela serve de leçons aux jeunes filles assoiffées de gain.

Qu’en pensez-vous?

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 385 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

Gab, le nouveau repaire des partisans de Trump, expliqué en six points

20/01/2021

Gab, le...

Comme «la nature a horreur du vide»,...
Actualités du jour sur Doingbuzz: Lundi le 19 Janvier 2021

20/01/2021

Actualités du...

Nous vous proposons  un condensé des articles...
États-Unis : Après Twitter, Donald Trump censuré par YouTube et Facebook

20/01/2021

États-Unis :...

Encore président pour quelques jours, Donald Trump...
États-Unis - Incendie au Capitole : le bâtiment évacué après un feu allumé par des sans-abri

20/01/2021

États-Unis –...

Le Capitole à Washington a été provisoirement...
"Je connais le nom et l'adresse de la personne qui détient Diary Sow"

19/01/2021

« Je connais...

Bonne nouvelle pour les parents, proches et...
Tina Glamour,BB Carla

19/01/2021

Tina Glamour...

Entre Tina Glamour et ses enfants, le...
CHAN 2021: Voici la situation dans le groupe du Togo

19/01/2021

CHAN 2021:...

La sélection A' marocaine, le tenant du...
Victoire Biaku : La chanteuse n'est plus célibataire

19/01/2021

Victoire Biaku...

Victoire Biaku n'est plus à présenter. Passée...
Kenya : un pasteur enceinte ses deux filles

19/01/2021

Kenya :...

John Gichira, un pasteur âgé de 51...
Togo : un œuf coûte 150 F l'unité en ce mois de janvier

19/01/2021

Togo :...

Souvent considéré comme  la protéine animale la...
Côte d'Ivoire: Serey Dié « Ma page Facebook a été piraté, je n'ai plus le contrôle»

19/01/2021

Côte d’Ivoire:...

  L'ivoirien Serey Dié Geoffroy est un...
Togo : La taxe des véhicules à moteur entre en vigueur (photo)

19/01/2021

Togo :...

Deux ans après la première mise à...
Mercato: Mandzukic s'engage avec AC Milan

19/01/2021

Mercato: Mandzukic...

Comme annoncé sur les réseaux sociaux, les...
Tournoi UFOA-B U17: La Côte d'Ivoire remporte le trophée en battant le Nigéria en finale

19/01/2021

Tournoi UFOA-B...

Le tournoi de l'union des fédérations de...
Mali : 03 présumés terroristes interpelés

19/01/2021

Mali :...

Trois (03) terroristes viennent d’être interpelés dans...
Détournement de 200 milliards : Zénab N. perd son procès

19/01/2021

Détournement de...

La ministre Zénab Nabaya Dramé citée dans...
Ghana : le vice-président offre une bourse d’étude à étudiante vendeuse d’eau

19/01/2021

Ghana : le...

Dr Alhaji Mahamudu Bawumia, le vice-président de...
« Diary Sow a la bouche ligotée, attachée sur une chaise »

19/01/2021

« Diary Sow...

« Diary Sow a la bouche ligotée, attachée...
France : à 92 ans, Jean-Marie Le Pen se marie religieusement en secret

19/01/2021

France :...

  L'amour n'a pas d'âge, dit-on. Et...
USA : Kamala Harris, la vice-présidente élue démissionne du sénat

19/01/2021

USA : Kamala Harris,...

Après la victoire du camp des démocrates...

Voici l’histoire d’une jeune ivoirienne confiée à un site Gabonais.  A.A.B., une gabonaise de 26 ans, se promenait  vers le ministère de la communication, au centre ville pour être précis. C’est alors qu’ elle rencontre par le plus grand des hasards, une ancienne camarade de classe, avec qui elle a partagé de bons souvenirs au CES de Mindoubé, l’actuel CES Raymond Boukat. Enthousiasmées, les jeunes filles prennent les nouvelles de leurs anciennes camarades et se promettent de se retrouver dans un délai relativement court.

Or, A.A.B. est à la fois émerveillée et surprise de voir l’ascension sociale qu’a connue sa camarade, elle qui à l’école était plutôt la risée de tous compte tenu de ses performances académiques.

« Ma copine n’était pas brillante. Tout le monde se moquait d’elle. Il me souvient même qu’un jour, c’était au 2e trimestre en classe de 3e, une rumeur sur une partie de jambes en l’air avec le prof de maths avait fait grand bruit. Tout le monde, moi y compris, avait cru puisque ce trimestre-là, elle était 2e de la classe. Ce qui était étonnant et sa moyenne en maths était la plus élevée de la classe, alors que nous connaissions son niveau. Elle était nulle. »

Curieuse de savoir les voies et moyens de son amie qui menait une vie de luxe, cette dernière  qui désormais roulait en Merco et était parée de bijoux sortit de son sac la carte de visite et la lui remit. Elles se retrouvèrent donc une semaine plus tard.

« Je voulais vraiment savoir comment elle avait fait. J’avais fait des études en transit et douanes et je n’arrivais toujours pas à trouver un boulot. Je pensais que mon amie pourrait m’aider. »

A la question de savoir Comment elle avait fait pour mener un tel style de vie, la jeune femme ricana, avant d’éluder. Loin de jeter l’éponge, A.A.B. insista

« c’est alors qu’elle me dit qu’il y a des choses qui ne se racontent pas, ni ne s’expliquent, mais qui se vivent…simplement » relate A.A.B.

Elles ont donc pris rendez-vous pour A.B.B puisse rencontrer la fortune. Les deux femmes se sont retrouvées  en face de l’immeuble Rénovation, le jour suivant à minuit. Là, A.A.B. est embarquée dans un véhicule et conduite à un lieu  secret. Invitée par sa copine à entrer dans une pièce de la Résidence, elle y découvre des femmes, jeunes, toutes de rouge vêtus.

« Je dois avouer que j’avais très peur, mais en même temps je ne pouvais plus faire machine arrière. »

S’avançant vers le gourou de la secte, une femme mûre, qui lui faisait de grands  signes d’approcher, A.A.B., le pas hésitant, la crainte toute perceptible ne tarda pas à être mise aux faits.

« Puisque tu as décidé d’intégrer notre cercle, essentiellement féminin, lança la maîtresse des lieux, tu sera chaperonnée par ton accompagnatrice. C’est elle qui te guidera pendant tes premiers pas. » révèle A.A.B.

Ne sachant plus comment reculer, la peur au ventre, notre jeune amie eu pendant des jours et des jours, un sommeil entrecoupé de cauchemars.

« La loge me demandait dans un premier temps de coucher simplement avec des jeunes hommes, et de me présenter une fois par semaine au temple. C’est cette suite que je redoutais. Je devais faire un rituel qui consistait à entrer dans une pièce sombre, écarter les jambes, comme lorsqu’on s’attend à une pénétration. Dans cette position, le fluide emmagasiné en nous était retiré par je ne sais quel esprit. Je ne pouvais pas le supporter. Je serai peut-être devenue folle. »

témoigne la jeune femme.

Après avoir changé la puce de son mobile, A.A.B partit pour Oyem, où elle se fit oublier le temps d’une année, avant de refaire surface. Aujourd’hui encore, elle craint toujours les représailles.En diffusant ce message, elle espère que cela serve de leçons aux jeunes filles assoiffées de gain.

Qu’en pensez-vous?

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 385 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire