Etats-Unis : Fusillade meurtrière dans une école, 6 morts, dont 3 enfants



Une jeune femme de 28 ans a tué trois enfants et trois adultes avant d’être abattue par la police. C’était lors d’une fusillade qui a eu lieu ce lundi 27 mars à l’école chrétienne privée The Covenant School, située dans l’État du Tennessee, aux États-Unis. La tireuse, qui s’est identifiée comme transgenre, est une ancienne élève de l’école et avait « au moins » deux fusils semi-automatiques et un pistolet.

Les raisons de son acte ne sont pas encore connues, mais le chef de la police de Nashville, John Drake, a indiqué que l’acte pourrait être lié à une « rancune » à l’encontre de cette école. Un « manifeste » a été découvert lors d’une perquisition au domicile de l’auteure de la tuerie, faisant état d’autres cibles potentielles.

Etats-Unis : Fusillade meurtrière dans une école, 6 morts, dont 3 enfants

Lire aussi : Allemagne : fusillade meurtrière dans un centre des Témoins de Jéhovah

Les autorités ont déclaré que le document, ainsi qu’un plan « montrant les accès » de l’école, et des « écrits » supplémentaires retrouvés dans son véhicule, semblent indiquer que le carnage était prémédité.

Les victimes ont été identifiées comme étant des employés de l’école et des enfants. Le nom d’une des victimes, Katherine Koonce, correspond à celui de la directrice de l’école, selon le site de l’établissement. Aucun autre blessé n’a été signalé, mais les pompiers ont pris en charge plusieurs patients blessés sans donner plus de détails sur leur âge ou leur état.

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp
👉Suivez nous sur Twitter
Etats-Unis : Fusillade meurtrière dans une école, 6 morts, dont 3 enfants

Mario Dennis, l’un des cuisiniers de l’école Covenant, assis près d’un policier après une fusillade dans l’établissement scolaire. /Photo prise le 27 mars 2023 à Nashville, Tennessee, aux États-Unis/REUTERS/Kevin Wurm

Depuis le début de l’année, il s’agit de la 129ème fusillade de masse aux États-Unis et de la 13ème tuerie, terme qui catégorise un acte faisant au moins quatre morts en dehors de l’auteur des faits. Les élus locaux ont exprimé leur émotion sur les réseaux sociaux, tandis que le président Joe Biden a qualifié l’attaque d’un « acte juste répugnant ».

Cette énième fusillade relance le débat sur l’interdiction des fusils d’assaut, alors qu’une proposition de loi en ce sens est bloquée par les élus d’opposition.

👉Suivez nous Facebook

→ A LIRE AUSSI : Drame : Une étudiante gabonaise torturée et assassinée en Turquie

→ A LIRE AUSSI : La suspension de la diffusion de France 24 au Burkina Faso provoque des remous entre Ouagadougou et Paris

→ A LIRE AUSSI : Nigeria : Plus de 50 000 combattants de Boko Haram déposent les armes

👉 Cliquer ici pour rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

Android ou Iphone : quel téléphone utilisez vous?

View Results

Chargement ... Chargement ...
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement`