Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
FRANÇOIS FILLON JUGÉ COUPABLE ET CONDAMNÉ À CINQ ANS DE PRISON, DONT DEUX FERME
30/06/2020 à 00h57 par La redaction

Coupables. François Fillon, son épouse Penelope et son ancien assistant parlementaire Marc Joulaud ont été reconnu coupables, lundi 29 juin, de détournements de fonds pulics, complicité et recel. L’ancien premier ministre a été condamné à une peine de cinq ans d’emprisonnement dont deux fermes, 375 000 euros d’amendes et une peine d’inéligibilité de 10 ans ; son épouse Penelope a été condamné trois ans avec sursis et la même amende de 375 000 euros. Marc Joulaud quant à lui a été condamné à trois ans avec sursis et une inéligibilité de cinq ans.

Le tribunal a considéré que le « principe de séparation des pouvoirs ne faisait pas obstacle » et a refusé d’accéder à la demande des avocats de l’ancien premier ministre, qui souhaitaient une réouverture du procès pour faire la lumière sur d’éventuelles « pressions » pendant l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs de son épouse. « « Rien n’aurait pu justifier la rémunération perçue », a déclaré la présidente du tribunal.

Article réservé à nos abonnésLire aussi Pourquoi le Parquet national financier est dans la tourmente

Le 10 mars, le PNF avait dénoncé le « profond sentiment d’impunité » de celui qui avait « fait de la probité une marque de fabrique » et requis contre lui cinq ans de prison, dont deux ferme, 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité. Une peine non aménageable.

Trois ans avec sursis et 375 000 euros d’amende avaient été requis contre son épouse. Et deux ans avec sursis et 20 000 euros d’amende contre M. Joulaud, maire sortant de Sablé-sur-Sarthe.

 

En outre, le couple a été déclaré coupable de complicité de recel d’abus de bien social concernant l’emploi supposé de Penelope Fillon à la Revue de deux mondes, la présidente évoquant « une embauche de complaisance destinée à assurer un complément de revenu » au couple.

Le Monde avec AFP

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 355 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Coupables. François Fillon, son épouse Penelope et son ancien assistant parlementaire Marc Joulaud ont été reconnu coupables, lundi 29 juin, de détournements de fonds pulics, complicité et recel. L’ancien premier ministre a été condamné à une peine de cinq ans d’emprisonnement dont deux fermes, 375 000 euros d’amendes et une peine d’inéligibilité de 10 ans ; son épouse Penelope a été condamné trois ans avec sursis et la même amende de 375 000 euros. Marc Joulaud quant à lui a été condamné à trois ans avec sursis et une inéligibilité de cinq ans.

Le tribunal a considéré que le « principe de séparation des pouvoirs ne faisait pas obstacle » et a refusé d’accéder à la demande des avocats de l’ancien premier ministre, qui souhaitaient une réouverture du procès pour faire la lumière sur d’éventuelles « pressions » pendant l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs de son épouse. « « Rien n’aurait pu justifier la rémunération perçue », a déclaré la présidente du tribunal.

Article réservé à nos abonnésLire aussi Pourquoi le Parquet national financier est dans la tourmente

Le 10 mars, le PNF avait dénoncé le « profond sentiment d’impunité » de celui qui avait « fait de la probité une marque de fabrique » et requis contre lui cinq ans de prison, dont deux ferme, 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité. Une peine non aménageable.

Trois ans avec sursis et 375 000 euros d’amende avaient été requis contre son épouse. Et deux ans avec sursis et 20 000 euros d’amende contre M. Joulaud, maire sortant de Sablé-sur-Sarthe.

 

En outre, le couple a été déclaré coupable de complicité de recel d’abus de bien social concernant l’emploi supposé de Penelope Fillon à la Revue de deux mondes, la présidente évoquant « une embauche de complaisance destinée à assurer un complément de revenu » au couple.

Le Monde avec AFP

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 355 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :
0 0 vote
Note l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Veuillez émettre un commentaire sur cet articlex
()
x