Le pouvoir de l'information à votre portée sur doingbuzz.com
France – Une mère de famille tue et découpe sa collègue de travail puis la jette dans le Canal
14/02/2020 à 16h50 par Fabrice Agblemagnon

Une mère de famille âgée de 55 ans s'est reconnue coupable du meurtre de sa collègue décedée en 2016 mais rejette l'idée  selon laquelle l'acte serait prémédité. Elle est jugée ce lundi 21 octobre pour l'avoir ôtée la vie, découpée en morceaux et jetée dans le Canal du Midi.

Au printemps 2016, les membres découpés de Maryline Planche avaient été retrouvés dans le centre de la Ville rose, disséminés le long des rives du Canal du Midi.

Maryline Planche a perdu sa vie le 12 mai 2016, dans son appartement du quartier Saint-Georges, en plein cœur de Toulouse, la tête fracassée avec une bouteille. Elle a ensuite été découpée avec une scie à métaux. De l’immeuble jusqu’au canal, distant de 500 mètres, les membres ont été transportés à l’aide d’un charriot de supermarché et la tête dans un sac à dos.

Sophie Massala, a été interpellée quelques jours plus tard à Montpellier et est passée aux aveux. Sa collègue faisait des heures supplémentaires et était bien vue par sa hiérarchie, ce qui énervait semble-t-il l’accusée, qui venait de se faire pincer après avoir dérobé des tickets-restaurant. Selon l’accusation, celle qu’on surnomme désormais la « démembreuse du Canal du Midi » nourrissait une « obsession haineuse » à l’égard de Maryline. 

Sophie Massala n' a aucun problème mental à en croire les psychologues et les psychiatres qui l'ont examiné. Elle a même pu dire: « Ma vie était foutue tout partait en morceaux, il fallait que je lui rende la pareille »

Elle a été interpellé le26 Mai. Le 28 mai, à l’issue de sa garde à vue, Sophie Masala elle fera des derniers aveux terribles. Elle a précisé le lieu où elle a caché la tête de sa victime, Marilyne. Enterrée dans son jardinet, à l’aide d’une cuillère. « Je l’ai mise de côté précieusement. C’était elle, c’était son âme».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 899 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Une mère de famille âgée de 55 ans s'est reconnue coupable du meurtre de sa collègue décedée en 2016 mais rejette l'idée  selon laquelle l'acte serait prémédité. Elle est jugée ce lundi 21 octobre pour l'avoir ôtée la vie, découpée en morceaux et jetée dans le Canal du Midi.

Au printemps 2016, les membres découpés de Maryline Planche avaient été retrouvés dans le centre de la Ville rose, disséminés le long des rives du Canal du Midi.

Maryline Planche a perdu sa vie le 12 mai 2016, dans son appartement du quartier Saint-Georges, en plein cœur de Toulouse, la tête fracassée avec une bouteille. Elle a ensuite été découpée avec une scie à métaux. De l’immeuble jusqu’au canal, distant de 500 mètres, les membres ont été transportés à l’aide d’un charriot de supermarché et la tête dans un sac à dos.

Sophie Massala, a été interpellée quelques jours plus tard à Montpellier et est passée aux aveux. Sa collègue faisait des heures supplémentaires et était bien vue par sa hiérarchie, ce qui énervait semble-t-il l’accusée, qui venait de se faire pincer après avoir dérobé des tickets-restaurant. Selon l’accusation, celle qu’on surnomme désormais la « démembreuse du Canal du Midi » nourrissait une « obsession haineuse » à l’égard de Maryline. 

Sophie Massala n' a aucun problème mental à en croire les psychologues et les psychiatres qui l'ont examiné. Elle a même pu dire: « Ma vie était foutue tout partait en morceaux, il fallait que je lui rende la pareille »

Elle a été interpellé le26 Mai. Le 28 mai, à l’issue de sa garde à vue, Sophie Masala elle fera des derniers aveux terribles. Elle a précisé le lieu où elle a caché la tête de sa victime, Marilyne. Enterrée dans son jardinet, à l’aide d’une cuillère. « Je l’ai mise de côté précieusement. C’était elle, c’était son âme».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 899 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :