Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
France: un adolescent tue un «prêtre pédophile qui l’a maltraité»
29/12/2019 à 17h44 par La redaction

Un adolescent a été arrêté pour avoir brutalement tué un prêtre pédophile présumé. Le jeune homme, âgé de 19 ans, est soupçonné d’avoir assassiné le prêtre Roger Matassoli à Agnetz, début novembre, a annoncé le parquet de Senlis.

Alexandre V., âgé de 19 ans, qui aurait été maltraité par le prêtre, a enfoncé un crucifix dans la gorge du prêtre catholique de 91 ans Roger Matassoli avant de l’étouffer à mort à son domicile à Agnetz, Oise, nord France. Il a été mis en examen ce jeudi pour meurtre aggravé, actes de torture et de barbarie

La police qui a été appelée sur les lieux a trouvé le corps sans vie du prêtre avec des signes de torture sur son corps et semble avoir subi une asphyxie à son domicile le 4 novembre.

Selon Mail Online, Alexandre V. a été arrêté alors qu’il tentait de s’échapper dans la voiture du père et a depuis été accusé de torture, de meurtre et de résistance à l’arrestation. Alexandre V est actuellement détenu à l’hôpital en raison de problèmes psychiatriques.

Avant le meurtre brutal, le membre du clergé avait été accusé d’avoir abusé sexuellement d’au moins quatre garçons, dont Alexandre et son père, entre 1960 et 2000.

Après une série d’allégations contre le père Roger Matassoli, il a été transféré du diocèse de Clermont en 1967 et du diocèse de Saint-André-Farivillers en 1984 avant d’être emmené à Agnetz.

Il a également été signalé que le père du suspect, Stéphane, s’est suicidé en apprenant les violences, et Alexandre a également tenté de se suicider à la suite de ces violences.

Les autorités françaises devraient désormais enquêter sur cette affaire en se basant sur l’hypothèse qu’il s’agissait d’un acte de vengeance, car Alexandre a déclaré à plusieurs reprises aux enquêteurs qu’il ne se souvenait pas des événements.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Un adolescent a été arrêté pour avoir brutalement tué un prêtre pédophile présumé. Le jeune homme, âgé de 19 ans, est soupçonné d’avoir assassiné le prêtre Roger Matassoli à Agnetz, début novembre, a annoncé le parquet de Senlis.

Alexandre V., âgé de 19 ans, qui aurait été maltraité par le prêtre, a enfoncé un crucifix dans la gorge du prêtre catholique de 91 ans Roger Matassoli avant de l’étouffer à mort à son domicile à Agnetz, Oise, nord France. Il a été mis en examen ce jeudi pour meurtre aggravé, actes de torture et de barbarie

La police qui a été appelée sur les lieux a trouvé le corps sans vie du prêtre avec des signes de torture sur son corps et semble avoir subi une asphyxie à son domicile le 4 novembre.

Selon Mail Online, Alexandre V. a été arrêté alors qu’il tentait de s’échapper dans la voiture du père et a depuis été accusé de torture, de meurtre et de résistance à l’arrestation. Alexandre V est actuellement détenu à l’hôpital en raison de problèmes psychiatriques.

Avant le meurtre brutal, le membre du clergé avait été accusé d’avoir abusé sexuellement d’au moins quatre garçons, dont Alexandre et son père, entre 1960 et 2000.

Après une série d’allégations contre le père Roger Matassoli, il a été transféré du diocèse de Clermont en 1967 et du diocèse de Saint-André-Farivillers en 1984 avant d’être emmené à Agnetz.

Il a également été signalé que le père du suspect, Stéphane, s’est suicidé en apprenant les violences, et Alexandre a également tenté de se suicider à la suite de ces violences.

Les autorités françaises devraient désormais enquêter sur cette affaire en se basant sur l’hypothèse qu’il s’agissait d’un acte de vengeance, car Alexandre a déclaré à plusieurs reprises aux enquêteurs qu’il ne se souvenait pas des événements.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire