Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
France : Plus de 1000 médecins démissionnent suite à une fronde.
29/12/2019 à 08h44 par Andréa hounsou

Déjà le 5 décembre, dans le cortège parisien mais aussi en régions, les blouses blanches et tous les métiers de l’hôpital étaient dans la rue. Ils y sont retournés le 17 du même mois, inscrivant leurs propres revendications dans la mobilisation générale qui s’enracine.

Le bras de fer qui dure depuis mi- mars a débuté par la grève d'un service d'urgence d'un hôpital parisien. Peu à peu, la fièvre se propage . Le gouvernement est confronté à un vaste mouvement social dans le secteur de la santé; dos au mur face à un mécontentement qui ne faiblit pas.

Emmanuel Macron a promis la semaine dernière des  «  décisions fortes » et «  un plan de soutien en direction des hôpitaux publics». Des mesures qui devaient être annoncées aujourd’hui, prises sous la pression de la dernière mobilisation des agents des hôpitaux, le 14 novembre. Il y a encore 5 jours, 268 services » d’urgences selon le collectif Inter-urgences , étaient en grève. Lesquels ont débuté le mouvement seuls mais ont été rejoints par l’ensemble du personnel de santé de l’hôpital public au fil du temps :  directeurs d’hôpitaux, internes en médecins infirmiers ou aides- soignants, tous prévoient une mobilisation le 30 novembre. Plusieurs services départementaux des pompiers ont fait cause commune avec les hospitaliers depuis le début.

Dès le départ, les revendications sont claires. Plus de lits, plus d'effectif et une augmentation de 300 euros de salaires. Selon statista, plateforme de donnes issues d'instituts , les infirmiers français touchent un salaire 5% inférieur à la moyenne dans le pays. Dans toute la France, on retrouve des banderoles  «  hôpital en souffrance » de même des services entiers se mettent en arrêt-maladie pour alerter sur leur situation « plan santé 2022 » présenté en juin.

Il n’en est rien , la liste des services rejoignent le mouvement de grève qui ne fait que s'allonger. La véritable question que se posent les Français est de savoir le temps que durera encore cette grève ?

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 358 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Déjà le 5 décembre, dans le cortège parisien mais aussi en régions, les blouses blanches et tous les métiers de l’hôpital étaient dans la rue. Ils y sont retournés le 17 du même mois, inscrivant leurs propres revendications dans la mobilisation générale qui s’enracine.

Le bras de fer qui dure depuis mi- mars a débuté par la grève d'un service d'urgence d'un hôpital parisien. Peu à peu, la fièvre se propage . Le gouvernement est confronté à un vaste mouvement social dans le secteur de la santé; dos au mur face à un mécontentement qui ne faiblit pas.

Emmanuel Macron a promis la semaine dernière des  «  décisions fortes » et «  un plan de soutien en direction des hôpitaux publics». Des mesures qui devaient être annoncées aujourd’hui, prises sous la pression de la dernière mobilisation des agents des hôpitaux, le 14 novembre. Il y a encore 5 jours, 268 services » d’urgences selon le collectif Inter-urgences , étaient en grève. Lesquels ont débuté le mouvement seuls mais ont été rejoints par l’ensemble du personnel de santé de l’hôpital public au fil du temps :  directeurs d’hôpitaux, internes en médecins infirmiers ou aides- soignants, tous prévoient une mobilisation le 30 novembre. Plusieurs services départementaux des pompiers ont fait cause commune avec les hospitaliers depuis le début.

Dès le départ, les revendications sont claires. Plus de lits, plus d'effectif et une augmentation de 300 euros de salaires. Selon statista, plateforme de donnes issues d'instituts , les infirmiers français touchent un salaire 5% inférieur à la moyenne dans le pays. Dans toute la France, on retrouve des banderoles  «  hôpital en souffrance » de même des services entiers se mettent en arrêt-maladie pour alerter sur leur situation « plan santé 2022 » présenté en juin.

Il n’en est rien , la liste des services rejoignent le mouvement de grève qui ne fait que s'allonger. La véritable question que se posent les Français est de savoir le temps que durera encore cette grève ?

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 358 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :
0 0 vote
Note l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Veuillez émettre un commentaire sur cet articlex
()
x