France : Le manque d’oxygène contraint un avion à atterrir en urgence


Video player

France : Le manque d’oxygène contraint un avion à atterrir en urgence

 

Ce mercredi 1er Janvier 2019, le vol AF 1360 a décollé de l’aéroport de Nice pour rejoindre l’aéroport de Nante. Plus de peur que de mal pour les passagers de ce vol AF1360 car il a été contraint d’atterrir en urgence à Lyon, en raison d’un problème de dépressurisation dans la cabine, à son altitude de croisière.

Le retour du réveillon a été mouvementé pour la centaine de passagers du vol AF 1360 qui réalisait la liaison Nice-Nantes, ce mercredi 1er janvier à 13h15. Après quelques minutes de vol, le commandant de bord annonce de simples turbulences. Pourtant, les masques à oxygène tombent, sous le nez des passagers stupéfaits.

L’avion opère alors une descente rapide et rejoint l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry en urgence.

« Tout le monde s’est regardé. On nous a annoncé que la cabine était dépressurisée et que l’avion allait devoir atterrir en urgence, sans nous préciser pourquoi », déclare un passager . « On sentait que l’avion descendait vite et personne ne nous disait pourquoi. Il y a eu de la fumée dans la cabine », a-t-il ajouté.

Lire aussi :La Côte d’Ivoire est-elle prête à une 2e crise post-électorale ?

Il a fallu une quinzaine de minutes pour que l’appareil se stabilise, avant d’amorcer sa descente pour un atterrissage d’urgence à l’aéroport de Lyon. Le pilote a alors demandé aux passagers d’enlever leur masque à oxygène pour l’atterrissage.

Au sol, des pompiers mobilisés ont pris en charge les passagers, qui, étonnement, n’ont pas été pris dans un mouvement de panique. L’avarie reste inexpliquée. Les passagers sont restés très calmes, aucun mouvement de panique n’a eu lieu. Reste que les voyageurs ont dû prendre un autre vol pour regagner ensuite Nantes, avec quatre heures de retard sur l’heure initiale.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire