France : Condamné, Nicolas Sarkozy brise le silence


Video player

Depuis le lundi, l’annonce de la condamnation de Nicolas Sarkozy fait couler beaucoup d’encre de de salive. Une première sous la Ve République.

Condamné lundi à trois ans de prison pour corruption et trafic d’influence, Nicolas Sarkozy sort de son silence.

L’ancien président français dénonce « une injustice profonde » et envisage même de se tourner vers la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) pour que « triomphent le droit et la justice ».

« J’ai ressenti l’injustice profonde, choquante, des procédures lancées contre moi depuis dix ans », a déclaré Sarkozy dans un entretien avec Le Figaro.

Lire aussi : Condamnation de Nicolas Sarkozy : sa femme réagit

Il assure avoir « conservé sa détermination pour que triomphent le droit et la justice, comme cela devrait se produire dans un État de droit ».

Selon la présidente du tribunal correctionnel, Christine Mée, les faits commis sont d’une « particulière gravité ». « Il s’est servi de son statut et de ses relations politiques et diplomatiques pour gratifier un magistrat ayant servi ses intérêts personnels », a-t-elle dénoncé.

Par ailleurs, le verdict indique que l’avocat, Thierry Herzog, et l’ancien haut magistrat, Gilbert Azibert, qui comparaissaient aux côtés de Nicolas Sarkozy, ont également été condamnés à trois ans de prison, dont un an ferme.

La cour a également prononcé une interdiction d’exercer la profession d’avocat pendant 5 ans à l’encontre de Thierry Herzog.

Lire aussi : Lolo beauté devant les tribunaux en France pour injures publiques

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire