France : 4 acteurs mis en examen pour viols sur des tournages de films x


Video player

Quatre (4) acteurs ont été mis en examen vendredi dernier par un juge d’instruction pour “viols” pendant le tournage de films pornographiques. Ce serait la première fois que des acteurs sont poursuivis pour viol dans des investigations visant l’industrie pornographique en France.

Dans l’affaire de la plateforme de vidéos pornographiques “French Bukkake”, quatre acteurs ont été mis en examen pour “viol”, dont trois ont été incarcérés. Selon Ouest-France, une cinquantaine de victimes auraient été identifiées.

« Quatre personnes ont été présentées le 22 octobre au juge d’instruction en charge de l’affaire et ont été mises en examen du chef de viol » a indiqué à l’AFP une source judiciaire.

« Trois d’entre elles ont été placées en détention provisoire. La dernière personne a quant à elle été placée sous contrôle judiciaire ».

Certaines vidéos montrent des femmes explicitement non consentantes. Selon nos confrères de France Bleu, ces quatre mises en examen s’ajoutent aux quatre premières qui avaient été décidées il y a un an, en octobre 2020, notamment à l’encontre des producteurs “Mat Hadix” et “Pascal OP”, pour “proxénétisme” et “traite d’êtres humains”.

Devant le juge d’instruction, deux acteurs connus dans le milieu sous les pseudos de “Tonio Love” et “Eddy Blackone” figurant parmi les dernières personnes mises en examen auraient expliqué avoir participé aux films en pensant que le consentement des actrices avait bien été recueilli avant le début des tournages et figurait sur le contrat.

Le site “Jacquie et Michel”, incarnation en France du porno amateur, est aussi visé par une enquête depuis le 10 juillet 2020 pour “viols” et “proxénétisme”.

Après les révélations sur les violences et pratiques imposées lors des tournages, de grands groupes français du secteur, comme “Jacquie et Michel” et Dorcel, avaient annoncé en novembre 2020 leur volonté d’adopter des chartes éthiques et déontologiques. Me Matthieu Cordelier avait été missionné en 2020 par la société de production Dorcel dans ce cadre.

« Je pense que les affaires pour viol vont pulluler, parce qu’il y a parfois une énorme différence entre ce qui est dit oralement aux acteurs et ce qui se passe réellement » lors des tournages, a réagi Me Matthieu Cordelier, qui défend les droits d’actrices porno chez nos confrères de Paris Match.

Avec Midi Libre

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - France : 4 acteurs mis en examen pour viols sur des tournages de films x Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire