Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Franc CFA : Kako Nubukpo recadre sérieusement Nathalie Goulet
28/10/2020 à 14h46 par Fabregas Matador

Le franc CFA est la monnaie héritée de la colonisation qu’utilisent jusqu’à nos jours au moins 14 pays d’Afrique. Cette monnaie qui ne peut qu'enrichir la France est considérée par beaucoup d’africains dont l’économiste togolais Kako Nubukpo d’un « outil de la servitude volontaire ». Nathalie Goulet au micro de la RFI s’oppose à cette affirmation et se fait vite recadrer par le Togolais. 

Lire aussi: En Guinée, l’opposition conteste la réélection du président Alpha Condé

« La France ne tire aucun avantage des réserves de change qu’elle tient pour les pays africains. La France ne tire aucun bénéfice financier. Mais la France ne s’enrichit pas avec les réserves de change africaines (…). Les sommes déposées auprès du Trésor par les banques centrales de la zone franc sont rémunérées à un taux avantageux, de 0,75 %, alors que les placements à vue sont aujourd’hui rémunérés soit à -0,40 % voire -0,50 %. Donc la France a ainsi versé 54,8 millions d’euros aux banques centrales africaines de la zone franc en 2018, 62 millions d’euros en 2019. En réalité, les réserves de change, c’est comme un placement », a martelé Nathalie Goulet, sénatrice centriste de l'Orne, ce 27 octobre 2020 à la Radio France Internationale (RFI) en commentant le rapport final d'une mission d'information sur le franc CFA remis le 30 septembre dernier, et fait au nom de la Commission des finances.

Lire aussi: Côte d’Ivoire : scène de guerre à Abengourou et Kotobi, plusieurs blessés par balle enregistrés

Suite à cette sortie de Nathalie Goulet, Kako Nubukpo auteur du livre, "Sortir l’Afrique de la servitude monétaire" a réagi immédiatement, « Non, Madame Goulet, vous vous trompez de siècle...le Franc CFA et ses avatars sont et resteront pour toujours "monnaies de la servitude" : nous n'en voulons plus! », lit-on sur sa page Facebook.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le franc CFA est la monnaie héritée de la colonisation qu’utilisent jusqu’à nos jours au moins 14 pays d’Afrique. Cette monnaie qui ne peut qu'enrichir la France est considérée par beaucoup d’africains dont l’économiste togolais Kako Nubukpo d’un « outil de la servitude volontaire ». Nathalie Goulet au micro de la RFI s’oppose à cette affirmation et se fait vite recadrer par le Togolais. 

Lire aussi: En Guinée, l’opposition conteste la réélection du président Alpha Condé

« La France ne tire aucun avantage des réserves de change qu’elle tient pour les pays africains. La France ne tire aucun bénéfice financier. Mais la France ne s’enrichit pas avec les réserves de change africaines (…). Les sommes déposées auprès du Trésor par les banques centrales de la zone franc sont rémunérées à un taux avantageux, de 0,75 %, alors que les placements à vue sont aujourd’hui rémunérés soit à -0,40 % voire -0,50 %. Donc la France a ainsi versé 54,8 millions d’euros aux banques centrales africaines de la zone franc en 2018, 62 millions d’euros en 2019. En réalité, les réserves de change, c’est comme un placement », a martelé Nathalie Goulet, sénatrice centriste de l'Orne, ce 27 octobre 2020 à la Radio France Internationale (RFI) en commentant le rapport final d'une mission d'information sur le franc CFA remis le 30 septembre dernier, et fait au nom de la Commission des finances.

Lire aussi: Côte d’Ivoire : scène de guerre à Abengourou et Kotobi, plusieurs blessés par balle enregistrés

Suite à cette sortie de Nathalie Goulet, Kako Nubukpo auteur du livre, "Sortir l’Afrique de la servitude monétaire" a réagi immédiatement, « Non, Madame Goulet, vous vous trompez de siècle...le Franc CFA et ses avatars sont et resteront pour toujours "monnaies de la servitude" : nous n'en voulons plus! », lit-on sur sa page Facebook.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire