Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Football : la diplomatie sportive du Qatar s’exporte en Afrique
31/03/2020 à 21h16 par La redaction

Cameroun, Gabon, Burundi, Soudan… Le Qatar multiplie les accords de partenariats avec les fédérations africaines. Une démarche qui s’inscrit dans une politique de diplomatie sportive souhaitée par l’émir Tamim Ben Hamad Al Thani.

Le Gabon, le Cameroun, le Burundi, le Soudan, ou encore le Soudan du Sud : le Qatar renforce sa présence en Afrique, et il n’est pas impossible que l’émirat trouve d’autres accords avec des fédérations du continent.

Le Cameroun, quelques jours après son voisin gabonais, a ainsi annoncé avoir trouvé un terrain d’entente avec Doha, pour une durée de trois ans. « Les discussions duraient depuis plusieurs mois. Notre sélection nationale avait d’ailleurs effectué une partie de sa préparation pour la CAN 2019 au Qatar », rapporte Seidou Mbombo Njoya, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

De l’organisation de matchs amicaux, à la formation des entraîneurs, jusqu’à la médecine du sport, le partenariat concernera de nombreux domaines. « J’ai pu visiter l’Aspire Academy, à Doha. On pourrait envisager que de jeunes joueurs camerounais y soient formés, ou que le Qatar ouvre un centre de formation au Cameroun. Tout est possible », assure Njoya.

Des stades offerts à des pays africains ?

Le Qatar s’est également tourné vers des pays à la renommée moindre que celle du Cameroun et du Gabon. C’est le cas, notamment, du Soudan du Sud et du Burundi, lequel a scellé un partenariat de quatre ans avec Doha. Les premières relations entre le petit pays d’Afrique de l’Est et le Qatar remontent à 2019, lorsque le Burundi a sollicité son futur partenaire pour effectuer à Doha la fin de sa préparation pour la CAN 2019.

« Notre fédération n’a pas beaucoup d’argent et une collaboration avec le Qatar pourrait nous permettre de développer notre football. Ce pays dispose d’excellents éducateurs, et des entraîneurs burundais pourront se rendre là-bas pour améliorer leurs connaissances. Certains pourraient également être intégrés l’Aspire Academy », explique Youssouf Mosi, membre du comité exécutif de la Fédération burundaise de football.

Mais le Burundi espère également figurer parmi les pays qui pourront bénéficier de certaines structures utilisées par le Qatar lors de la Coupe du monde 2022. Certains stades seront en effet démontés et offerts à des pays en manque d’équipements. Le principal stade du Burundi, (stade du Prince Luis Rwagasore), situé à Bujumbura, date de 1962 et ne peut accueillir que 10 000 personnes. « Il n’est plus vraiment aux normes. La FIFA  la Confédération africaine de football (CAF) décideront qui, parmi les pays africains, pourra éventuellement postuler pour recevoir un stade », poursuit Mossi, pour qui l’activisme qatari sur le continent relève d’un « geste de solidarité » d’un pays des pays les plus riches du monde.

Diplomatie sportive à l’international

Depuis plusieurs années, Doha multiplie en effet ses initiatives au niveau international. En 2011, le fonds souverain du Qatar avait déjà déboursé plusieurs dizaines de millions d’euros pour le Paris Saint-Germain (PSG). La compagnie aérienne Qatar Airways est également le sponsor officiel de l’AS Roma, du Bayern Munich, de Boca Juniors (en Argentine) et de la Fifa.

En 2018, la compagnie a également conclu un accord de partenariat avec la Confédération sud-américaine (Conmebol), ce qui a permis à la sélection championne d’Asie en 2019 de participer à la Copa America de la même année au Brésil, et d’être de nouveau invitée à celle de 2020, organisée en Argentine et en Colombie [la compétition a été reportée à 2021 à cause de l’épidémie de coronavirus, ndlr].

DOHA N’EST PAS FOCALISÉ SUR LES PAYS MUSULMANS, COMME CERTAINES POURRAIENT LE CROIRE

« Il s’agit de diplomatie sportive. Le Qatar cherche à se faire des amis un peu partout. Il n’est pas focalisé sur les pays musulmans, comme certaines pourraient le croire. Le Qatar veut se faire des alliés, car il a compris que les grandes décisions se prennent au congrès de la FIFA, lors duquel chaque fédération vote », explique un ancien membre de la FIFA.

Expertise de Doha

« Les Qataris sont actifs sur tous les fronts. En Afrique, en Amérique du Sud, en Europe. Depuis l’attribution controversée de la Coupe du monde 2022, les Qataris cherchent à améliorer leur image. Tout le monde a bien compris que certaines choses, dans le processus d’attribution, n’étaient pas très nettes », ajoute-t-il.

Cette question ne semble toutefois pas préoccuper les pays africains concernés par les partenariats, ou qui pourraient l’être à l’avenir. « Le plus important pour nous, c’est de pouvoir améliorer les choses, de profiter de l’expertise du Qatar afin de progresser », explique un dirigeant d’une fédération africaine, sous couver d’anonymat.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 497 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

" Emma Lohoues est la plus belle femme de la côte d'Ivoire " dixit siro

10/10/2020

 » Emma...

  L'artiste Siro du groupe Zouglou Yodé,...
Cardi B s'expose en public sans maquillage ( Photo )

10/10/2020

Cardi B...

La photo de l'artiste américaine Cardi B...
Wayne Rooney et Rio Ferdinand se donnent rendez-vous sur un ring

10/10/2020

Wayne Rooney...

  Wayne Rooney, aujourd'hui de retour en...
Destitué de la présidence du RACI, Soro Kanigui réplique: ” Je suis bel et bien le Président national du RACI, je compte le demeurer “

10/10/2020

Destitué de...

Évincé de son poste de président du...
Yémen: un tribunal condamne à mort Donald Trump, le roi et le prince héritier saoudiens

10/10/2020

Yémen: un...

Un tribunal yéménite a prononcé des condamnations...
Meeting de l’opposition ivoirienne / Soro demande ” la pugnacité pour vaincre les présidence à vie “

10/10/2020

Meeting de...

Guillaume Soro est activement impliqué dans la...
Meeting de l’opposition ivoirienne: Paris recommande la vigilance à ses ressortissants

10/10/2020

Meeting de...

La France a demandé à ses ressortissants...
Air Côte d’Ivoire, annonce un nouvel avion pour aller encore plus loin…

10/10/2020

Air Côte...

Créée en 2012, la compagnie aérienne nationale...
Cinq raisons pour lesquelles la COVID-19 a été moins meurtrière en Afrique

10/10/2020

Cinq raisons...

De nombreux pays africains ont été félicités...
Elections en Afrique: les États-Unis prévoient des sanctions en cas de dérapages

10/10/2020

Elections en...

Des élections surtout présidentielles sont prévues cette...
Aya Nakamura : c’est plus d'un million d'albums vendus dans le monde

09/10/2020

Aya Nakamura...

Un record historique pour Aya Nakamura. La...
Ngozi Okonjo-Iweala, nouvelle Directrice Générale de l’OMC ?

09/10/2020

Ngozi Okonjo-Iweala,...

L’ex-ministre des Finances nigériane est en passe...
Vincent Toh Bi Irié : "Quand on dit la paix là, vous vous pensez à quoi même?"

09/10/2020

Vincent Toh...

"Quand on dit la paix là, vous...
The Rock fait son entrée dans un cercle très fermé sur Instagram

09/10/2020

The Rock...

  Le célèbre acteur Dwayne Johnson, connu plus sous...
Hamed Bakayoko tombe sous le charme d'un jeune artiste de rue

09/10/2020

Hamed Bakayoko...

  Le ministre ivoirien Hamed Bakayoko tombe...
Nigeria : une explosion de gaz fait plusieurs morts

09/10/2020

Nigeria :...

Les explosions de gaz sont très fréquentes...
Le domicile de Cristiano Ronaldo cambriolé

09/10/2020

Le domicile...

   Un voleur s'est introduit chez Cristiano...
Henri Konan Bédié va terrasser Alassane Ouattara avec la désobéissance civile

09/10/2020

Henri Konan...

L’opposition politique ivoirienne veut à tout prix,...
Cristiano Ronaldo bientôt devant la justice pour viol

09/10/2020

Cristiano Ronaldo...

  Cristiano Ronaldo fait face plusieurs accusations...
Côte d'Ivoire : Makosso s'adresse à la Miss 2020

09/10/2020

Côte d’Ivoire...

  Depuis un certain temps, les internautes...

Cameroun, Gabon, Burundi, Soudan… Le Qatar multiplie les accords de partenariats avec les fédérations africaines. Une démarche qui s’inscrit dans une politique de diplomatie sportive souhaitée par l’émir Tamim Ben Hamad Al Thani.

Le Gabon, le Cameroun, le Burundi, le Soudan, ou encore le Soudan du Sud : le Qatar renforce sa présence en Afrique, et il n’est pas impossible que l’émirat trouve d’autres accords avec des fédérations du continent.

Le Cameroun, quelques jours après son voisin gabonais, a ainsi annoncé avoir trouvé un terrain d’entente avec Doha, pour une durée de trois ans. « Les discussions duraient depuis plusieurs mois. Notre sélection nationale avait d’ailleurs effectué une partie de sa préparation pour la CAN 2019 au Qatar », rapporte Seidou Mbombo Njoya, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

De l’organisation de matchs amicaux, à la formation des entraîneurs, jusqu’à la médecine du sport, le partenariat concernera de nombreux domaines. « J’ai pu visiter l’Aspire Academy, à Doha. On pourrait envisager que de jeunes joueurs camerounais y soient formés, ou que le Qatar ouvre un centre de formation au Cameroun. Tout est possible », assure Njoya.

Des stades offerts à des pays africains ?

Le Qatar s’est également tourné vers des pays à la renommée moindre que celle du Cameroun et du Gabon. C’est le cas, notamment, du Soudan du Sud et du Burundi, lequel a scellé un partenariat de quatre ans avec Doha. Les premières relations entre le petit pays d’Afrique de l’Est et le Qatar remontent à 2019, lorsque le Burundi a sollicité son futur partenaire pour effectuer à Doha la fin de sa préparation pour la CAN 2019.

« Notre fédération n’a pas beaucoup d’argent et une collaboration avec le Qatar pourrait nous permettre de développer notre football. Ce pays dispose d’excellents éducateurs, et des entraîneurs burundais pourront se rendre là-bas pour améliorer leurs connaissances. Certains pourraient également être intégrés l’Aspire Academy », explique Youssouf Mosi, membre du comité exécutif de la Fédération burundaise de football.

Mais le Burundi espère également figurer parmi les pays qui pourront bénéficier de certaines structures utilisées par le Qatar lors de la Coupe du monde 2022. Certains stades seront en effet démontés et offerts à des pays en manque d’équipements. Le principal stade du Burundi, (stade du Prince Luis Rwagasore), situé à Bujumbura, date de 1962 et ne peut accueillir que 10 000 personnes. « Il n’est plus vraiment aux normes. La FIFA  la Confédération africaine de football (CAF) décideront qui, parmi les pays africains, pourra éventuellement postuler pour recevoir un stade », poursuit Mossi, pour qui l’activisme qatari sur le continent relève d’un « geste de solidarité » d’un pays des pays les plus riches du monde.

Diplomatie sportive à l’international

Depuis plusieurs années, Doha multiplie en effet ses initiatives au niveau international. En 2011, le fonds souverain du Qatar avait déjà déboursé plusieurs dizaines de millions d’euros pour le Paris Saint-Germain (PSG). La compagnie aérienne Qatar Airways est également le sponsor officiel de l’AS Roma, du Bayern Munich, de Boca Juniors (en Argentine) et de la Fifa.

En 2018, la compagnie a également conclu un accord de partenariat avec la Confédération sud-américaine (Conmebol), ce qui a permis à la sélection championne d’Asie en 2019 de participer à la Copa America de la même année au Brésil, et d’être de nouveau invitée à celle de 2020, organisée en Argentine et en Colombie [la compétition a été reportée à 2021 à cause de l’épidémie de coronavirus, ndlr].

DOHA N’EST PAS FOCALISÉ SUR LES PAYS MUSULMANS, COMME CERTAINES POURRAIENT LE CROIRE

« Il s’agit de diplomatie sportive. Le Qatar cherche à se faire des amis un peu partout. Il n’est pas focalisé sur les pays musulmans, comme certaines pourraient le croire. Le Qatar veut se faire des alliés, car il a compris que les grandes décisions se prennent au congrès de la FIFA, lors duquel chaque fédération vote », explique un ancien membre de la FIFA.

Expertise de Doha

« Les Qataris sont actifs sur tous les fronts. En Afrique, en Amérique du Sud, en Europe. Depuis l’attribution controversée de la Coupe du monde 2022, les Qataris cherchent à améliorer leur image. Tout le monde a bien compris que certaines choses, dans le processus d’attribution, n’étaient pas très nettes », ajoute-t-il.

Cette question ne semble toutefois pas préoccuper les pays africains concernés par les partenariats, ou qui pourraient l’être à l’avenir. « Le plus important pour nous, c’est de pouvoir améliorer les choses, de profiter de l’expertise du Qatar afin de progresser », explique un dirigeant d’une fédération africaine, sous couver d’anonymat.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 497 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire