Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Affaire Moïse Mbiye/Eliane Bafeno : première confrontation entre les deux parties
05/02/2020 à 12h54 par La redaction

Moise Mbiye, Pasteur de l’Eglise Cité Bethel, accusé de viol, avortement, menace de mort et atteinte à la pudeur par Eliane Bafeno, a comparu mardi 4 février 2020 au Parquet près le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, dans l’affaire qui l’oppose à Eliane Bafeno.

Au cours de cette journée, les deux parties adverses ont présenté leurs moyens de défense. Elles se sont même confrontées pour la première fois, à en croire, Me Jimmy Ngalasi, avocat de la plaignante.

Eliane Bafeno a présenté aussi ses moyens de défense. Elle a reconnu avoir entretenu une relation amoureuse avec le pasteur M. Mbiye depuis ses 17 ans. Elle a accusé ce dernier de lui avoir contraint à avorter.

De même que Moise Mbiye a balayé l’argumentaire de la plaignante. A ce niveau, l’affaire est en phase prejuridictionnelle et que l’instruction évolue.

Me Jimmy Ngalasi note à cet effet que la partie civile a confiance en la justice, à travers le magistrat instructeur, pour établir les responsabilités en toute impartialité.

Toutefois, il dénonce également les intimidations dont ils font face et affirme sa détermination à accompagner sa cliente jusqu’à ce que ce dossier soit élucidé.

La prochaine instruction est programmée le mercredi avec probablement la comparution des ex musiciens de M. Mbiye arrêtés par la police.

Les deux parties étaient accompagnées de leurs membres de famille. Moïse Mbiye a donné des instructions de ne pas prendre les images dans la salle.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Moise Mbiye, Pasteur de l’Eglise Cité Bethel, accusé de viol, avortement, menace de mort et atteinte à la pudeur par Eliane Bafeno, a comparu mardi 4 février 2020 au Parquet près le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, dans l’affaire qui l’oppose à Eliane Bafeno.

Au cours de cette journée, les deux parties adverses ont présenté leurs moyens de défense. Elles se sont même confrontées pour la première fois, à en croire, Me Jimmy Ngalasi, avocat de la plaignante.

Eliane Bafeno a présenté aussi ses moyens de défense. Elle a reconnu avoir entretenu une relation amoureuse avec le pasteur M. Mbiye depuis ses 17 ans. Elle a accusé ce dernier de lui avoir contraint à avorter.

De même que Moise Mbiye a balayé l’argumentaire de la plaignante. A ce niveau, l’affaire est en phase prejuridictionnelle et que l’instruction évolue.

Me Jimmy Ngalasi note à cet effet que la partie civile a confiance en la justice, à travers le magistrat instructeur, pour établir les responsabilités en toute impartialité.

Toutefois, il dénonce également les intimidations dont ils font face et affirme sa détermination à accompagner sa cliente jusqu’à ce que ce dossier soit élucidé.

La prochaine instruction est programmée le mercredi avec probablement la comparution des ex musiciens de M. Mbiye arrêtés par la police.

Les deux parties étaient accompagnées de leurs membres de famille. Moïse Mbiye a donné des instructions de ne pas prendre les images dans la salle.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire