Fermeture des frontières nigérianes : le Bénin peut désormais compter sur le Ghana


Video player

Près de trois mois déjà que les frontières nigérianes ont été bouclées. Ceci fut une mesure prise,  selon le gouvernement du Nigéria, pour éradiquer la contrebande de riz qui menace la production locale.

Les diplomates  ghanéens, se trouvant assez touchés par cette mesure, s’acharnent pour la réouverture des frontières nigérianes. Mardi dernier , le ministre ghanéen des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale, Mme Shirley Ayorkor Botchwey, a lancé un appel au gouvernement du Président Muhammadu Buhari, à prendre des mesures immédiates pour résoudre le problème frontalier.

Concerné par la situation actuelle aux frontières nigerianes, le Ghana ne veut plus que le problème perdure entre le Nigéria et ses pays voisins. Etant victime des dégâts collatéraux, le Nigéria  a appelé le géant de l’Afrique de l’Ouest à prendre des mesures immédiates pour la réouverture de ses frontières, selon Koaci. L’appel a été lancé ce mardi à Accra par le ministre ghanéen des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale, Mme Shirley Ayorkor Botchwey, lors de sa rencontre avec Olufemi Michael Abikoye, le Haut-Commissaire nigérian.

La République du Ghana compte sur ses aptitudes diplomatiques pour amener le pays de Muhammadu Buhari à rouvrir ses frontières ouest afin de permettre la libre circulation des marchandises du Ghana vers la sous-région. Shirley Ayorkor Botchwey a  fait entendre que la fermeture des frontières a conduit à des conséquences très désagréables sur le commerce ghanéen et a fait perdre des millions aux commerçants.

 

Prudence ETOU 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire