Fatou Bensouda : « Je n’ai rien contre Laurent Gbagbo »


Video player

 

La procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda qui détenait la confirmation des charges retenues contre le président Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé lors de la crise postélectorale de 2010-2011, semblait avoir une dent contre ces deux personnalités ivoiriennes. Ce samedi 22 mai sur Dakar actu, la Gambienne a rassuré qu’elle n’a rien contre les anciens détenus e la Haye.

Fatou Bensouda n’a jamais fait l’unanimité au sein du public ivoirien. Tous les yeux étaient posés sur elle car elle avait la lourde responsabilité de prouver la culpabilité de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Ces deux hommes politiques ivoiriens avaient été condamnés pour crimes de guerres et crimes contre l’humanité. Dans l’exercice de ses fonctions, la procureure de la CPI était manifestement devenue le farouche ennemi des deux opposants ivoiriens.

Lire aussi : Issiaka Diaby : “Gbagbo et Blé Goudé sont libres à cause de l’incompétence de Fatou Bensouda”

En fin de compte, elle n’est pas parvenue à prouver la responsabilité de l’ancien président et son ministre de la jeunesse lors de la crise sociopolitique de 2010-2011. Laurent Gbagbo et Blé Goudé ont finalement acquittés le 31 mars 2021. Après cette cuisante défaite, c’est l’occasion à Mme Fatou Bensouda de changer l’opinion figée qu’ont certains Ivoiriens sur elle.

Ce samedi 22 Mai 2021, la procureure de la CPI a accordé une interview à la chaine de télévision sénégalaise Dakar actu. Lors de l’entretien, elle a répondu à plusieurs questions. L’une d’entre elles portait sur le procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, notamment son entêtement à vouloir poursuivre ce procès malgré les voix critiques. Là, elle a affirmé : « Personnellement je n’ai rien contre Laurent Gbagbo ou Charles Blé Goudé. Je n’ai fait que mon travail ».

Lire aussi : CPI: Fatou Bensouda défie Benjamin Netanyahou

A toutes ces personnes qui ne la portent pas dans leur cœur, Fatou Bensouda rassure donc qu’elle faisait juste son travail. D’ailleurs, c’est sur ce dossier aboutissant à une défaite qu’elle enlève son manteau de procureure générale de l’instance juridique internationale. Elle cédera bientôt sa place au britannique Karim Khan plus précisément le 16 juin 2021. Ce dernier a été élu à l’issue d’un scrutin qui l’a vu obtenir 72 voix sur 122 exprimées face à trois autres candidats.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire