Fatigué de faire l’amour chaque jour, il se rend à la police


Video player

 

Fatigué de faire l’amour chaque jour, il se rend à la police. Pour stopper la propagation du coronavirus, les autorités ont choisi bon d’instaurer le confinement. Une mesure qui aurait entraîné un autre problème.

Quoi de nouveau ?

C’est la nouvelle information qui circule sur les plateformes. Le confinement aura été dénigré par bon nombre de personnes. Pendant que certains pleurent pour que cela prenne fin, car leurs activités sont bloquées, d’autres se sentent mieux et vivent un bonheur grâce à cela.

Il faut dire qu’il y a toujours un côté positif à tout mal et même une guerre a son côté positif. A force de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, le confinement a entraîné un autre problème. C’est l’histoire d’un couple qui profite bien de leur moment de confinement jusqu’à ce que les choses se soient mal tournées.

Lire aussi : Après le confinement le monde pourrait se retrouver avec près de 7 millions de grossesses non désirées (étude)

Fatigué de faire l’amour chaque jour, un jeune homme  a préféré se rend à la police pour un rapatriement  dans son pays d’origine.

Les autorités ont mal fait d’instaurer le confinement ?

Il y a quelques jours, nous avons appris qu’au Ghana, un chiffre hallucinant de grossesses non désirées a été enregistré suite au  confinement. Bref, le confinement a augmenté le nombre de grossesses dans le pays.

A en croire le directeur exécutif du Conseil, le Dr Leticia Adelaide Appiah, le pays compte près de 9.000 grossesses non désirées en raison du confinement instauré dans certaines parties du Ghana.

Lire aussi : Lutte contre Covid-19 : le masque serait plus efficace que le confinement

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Fatigué de faire l’amour chaque jour, il se rend à la police Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire