Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Facebook retire des pubs pour la campagne Trump comportant un symbole nazi
19/06/2020 à 10h50 par La redaction
Facebook a dépublié de son réseau social des publicités de la campagne de Donald Trump qui comportaient un symbole utilisé par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.
Facebook a retiré des publicités publiées par l'équipe de campagne électorale de Donald Trump qui s'attaquaient à l'extrême gauche et affichaient un triangle rouge inversé, le symbole utilisé par les nazis pour désigner les prisonniers politiques dans les camps de concentration.
"Nous avons enlevé ces posts et pubs parce qu'ils enfreignent notre règlement sur la haine organisée", a déclaré, jeudi 18 juin, un porte-parole du géant américain des réseaux sociaux.
L'alerte a d'abord été donnée par le Washington Post, qui a signalé ces contenus problématiques à Facebook. La plateforme a ensuite dépublié les annonces qui comportaient le triangle rouge.
"Nous n'autorisons pas les symboles qui représentent des organisations haineuses ou des idéologies haïssables, à moins que ce soit pour les condamner", a rappelé Nathaniel Gleicher, le directeur des règlements sur la cybersécurité chez Facebook, interrogé lors d'une audience au Congrès américain jeudi sur l'article du Washington Post.
Le triangle rouge apparaissait sur certains messages de campagne sponsorisés par le président américain, le vice-président Mike Pence, et la page de l'équipe de campagne "Team Trump" ("équipe Trump").
Le texte attaquait les "dangereuses hordes de groupes d'extrême gauche" et appelait les internautes à signer une pétition contre les "antifa" ou anti-fascistes, que le chef d'État a accusé, sans preuves, de causer des dégradations dans les manifestations contre les violences policières.
Le débat sur la modération des publicités et propos politiques sur les plateformes agite les États-Unis depuis des mois, à moins de 140 jours de l'élection présidentielle.
Facebook autorise les pubs à caractère politique et refuse de soumettre les propos des candidats et élus à son programme de vérification des faits, dans l'intérêt du public à se faire sa propre opinion. Mais leurs messages restent soumis aux règles générales contre le terrorisme, l'apologie de la violence ou encore les fausses informations pratiques sur les scrutins.
Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Voici pourquoi le monde des espions américains se sent mal à l'aise en ce moment

17/11/2020

Voici pourquoi...

Voici pourquoi le monde des espions américains...
Une " bombe" de force majeure se dirige vers l'Amérique centrale

17/11/2020

Une  »...

Une " bombe" de force majeure se...
Dans une robe très sexy, Mame Diarra Sylla illumine les rues de Californie (Photos)

17/11/2020

Dans une...

Décidément, Mame Diarra Sylla qui a été...
Le président élu Biden réprimande Donald Trump

17/11/2020

Le président...

Le président élu Biden réprimande Donald Trump...
Grosse bagarre entre le mari de Soumboulou, Serigne Abdoulaye Diop Khass et... (Vidéo)

16/11/2020

Grosse bagarre...

Le mari de l'actrice Soumboulou, Serigne Abdoulaye...
Sénégal : Le Concours "Leumbeul" qui enflamme la Toile (Vidéo)

16/11/2020

Sénégal :...

Poser ou se filmer à moitié nue...
Hamed Bakayoko :"Cette transition est la preuve qu'ils voulaient faire un coup d'État"

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Pour Hamed Bakayoko  Ministre d’Etat, ministre de...
(COVID-19) L’Algérie enregistre un nouveau record d’infections en dépassant la barre des 900 cas

16/11/2020

(COVID-19) L’Algérie...

ACTUALITES ALGER, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

16/11/2020

Le Kenya...

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le nombre de cas de COVID-19 au Myanmar dépasse 70.000 et 1.599 décès au total

16/11/2020

Le nombre...

ACTUALITES RANGOUN, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Violence en Guinée ,Alpha Condé tend la main à l’opposition

16/11/2020

Violence en...

Violence en Guinée : le Président de...
Le dernier rapport d’Amnesty International sur la Côte d’Ivoire qui enfonce Ouattara

16/11/2020

Le dernier...

Amnesty International invite ce 16 novembre 2020,...
Violences à Saioua : les populations invitées à œuvrer pour la paix

16/11/2020

Violences à...

Violences à Saioua : le sous-préfet Baba...
La gendarmerie lance un avis de recherche pour le meurtre d’un gendarme et oublie le jeune Koffi Toussaint décapité à Daoukro

16/11/2020

La gendarmerie...

La gendarmerie a lancé un avis de...
Décapitation du jeune Koffi Toussaint à Daoukro : un cadre du PDCI lance un avis de recherche pour retrouver le meurtrier

16/11/2020

Décapitation du...

Jean-Yves Esso du PDCI, lance un avis...
Côte d’Ivoire / Crise politique : l’international Didier Drogba livre un important message

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Didier Drogba, ancien capitaine de l’Equipe nationale...
Côte d’Ivoire/M’Batto : la grotte de la vierge Marie détruite à Assaouffoué par des individus non identifiés !

16/11/2020

Côte d’Ivoire/M’Batto...

La grotte de la vierge Marie profanée...
Félicitation de Macron à Ouattara/ Soro:” ça serait pire que de l’ingérence”

16/11/2020

Félicitation de...

Avant qu’il se prononce convenablement, Guillaume Soro...
Abdou K. Guèye s'attaque à Oustaz A. Sall: « Il reçoit toujours l'argent de...»

16/11/2020

Abdou K....

Invité de l’émission « Yes Week-end »...
Franklin Nyamsi, conseiller de Soro: “Le Drian est un raciste. Il considère que les Nègres sont des sous-hommes”

16/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Franklin Nyamsi, Conseiller Spécial de Guillaume Soro...
Facebook a dépublié de son réseau social des publicités de la campagne de Donald Trump qui comportaient un symbole utilisé par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.
Facebook a retiré des publicités publiées par l'équipe de campagne électorale de Donald Trump qui s'attaquaient à l'extrême gauche et affichaient un triangle rouge inversé, le symbole utilisé par les nazis pour désigner les prisonniers politiques dans les camps de concentration.
"Nous avons enlevé ces posts et pubs parce qu'ils enfreignent notre règlement sur la haine organisée", a déclaré, jeudi 18 juin, un porte-parole du géant américain des réseaux sociaux.
L'alerte a d'abord été donnée par le Washington Post, qui a signalé ces contenus problématiques à Facebook. La plateforme a ensuite dépublié les annonces qui comportaient le triangle rouge.
"Nous n'autorisons pas les symboles qui représentent des organisations haineuses ou des idéologies haïssables, à moins que ce soit pour les condamner", a rappelé Nathaniel Gleicher, le directeur des règlements sur la cybersécurité chez Facebook, interrogé lors d'une audience au Congrès américain jeudi sur l'article du Washington Post.
Le triangle rouge apparaissait sur certains messages de campagne sponsorisés par le président américain, le vice-président Mike Pence, et la page de l'équipe de campagne "Team Trump" ("équipe Trump").
Le texte attaquait les "dangereuses hordes de groupes d'extrême gauche" et appelait les internautes à signer une pétition contre les "antifa" ou anti-fascistes, que le chef d'État a accusé, sans preuves, de causer des dégradations dans les manifestations contre les violences policières.
Le débat sur la modération des publicités et propos politiques sur les plateformes agite les États-Unis depuis des mois, à moins de 140 jours de l'élection présidentielle.
Facebook autorise les pubs à caractère politique et refuse de soumettre les propos des candidats et élus à son programme de vérification des faits, dans l'intérêt du public à se faire sa propre opinion. Mais leurs messages restent soumis aux règles générales contre le terrorisme, l'apologie de la violence ou encore les fausses informations pratiques sur les scrutins.
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire