Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Facebook refuse de supprimer les publications de Donald Trump
31/05/2020 à 00h29 par La redaction
Donald Trump, se sentant victime d'une censure politique, a engagé une bataille contre Twitter qui a supprimé l'une de ses publications concernant les émeutes dans le Minnesota. Contrairement au réseau social à l'oiseau bleu, Facebook a décidé de ne pas masquer les messages du président américain.
Dans une publication sur son réseau social, le fondateur Mark Zuckerberg a expliqué son choix : «Je sais que beaucoup de gens nous en veulent de ne pas avoir modéré les publications du président, mais nous pensons que nous devons permettre toute expression tant qu'elle n'implique pas de risque imminent.«
Il avait déjà défendu cette prise de position sur Fox News : «Nous avons une politique différente. J'ai simplement la conviction que Facebook ne devrait pas être l'arbitre de la vérité de ce que les gens disent sur Internet«. Ce qui lui a valu d'être pointé du doigt par de nombreux internautes, estimant qu'il prenait le parti de Donald Trump.
Twitter a signalé la publication de Donald Trump pour «apologie de la violence», bien que celle-ci reste toujours visible. Le président américain avait réagi aux affrontements à Minneapolis (Minnesota) «Quand les pillages démarrent, les tirs commencent. Merci !», a-t-il publié.
Un acte qui a poussé Donald Trump a signé un décret sur les réseaux sociaux afin de limiter la protection et la latitude dont ils bénéficient dans la modération de leurs contenus.
https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1266231100780744704?s=20
Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Donald Trump, se sentant victime d'une censure politique, a engagé une bataille contre Twitter qui a supprimé l'une de ses publications concernant les émeutes dans le Minnesota. Contrairement au réseau social à l'oiseau bleu, Facebook a décidé de ne pas masquer les messages du président américain.
Dans une publication sur son réseau social, le fondateur Mark Zuckerberg a expliqué son choix : «Je sais que beaucoup de gens nous en veulent de ne pas avoir modéré les publications du président, mais nous pensons que nous devons permettre toute expression tant qu'elle n'implique pas de risque imminent.«
Il avait déjà défendu cette prise de position sur Fox News : «Nous avons une politique différente. J'ai simplement la conviction que Facebook ne devrait pas être l'arbitre de la vérité de ce que les gens disent sur Internet«. Ce qui lui a valu d'être pointé du doigt par de nombreux internautes, estimant qu'il prenait le parti de Donald Trump.
Twitter a signalé la publication de Donald Trump pour «apologie de la violence», bien que celle-ci reste toujours visible. Le président américain avait réagi aux affrontements à Minneapolis (Minnesota) «Quand les pillages démarrent, les tirs commencent. Merci !», a-t-il publié.
Un acte qui a poussé Donald Trump a signé un décret sur les réseaux sociaux afin de limiter la protection et la latitude dont ils bénéficient dans la modération de leurs contenus.
https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1266231100780744704?s=20
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire