Face à la presse, le premier Ministre Amadou Gon Coulibaly fait un grave aveu.


Video player

Face à la presse le jeudi 20 février, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a présenté le bilan du programme social du gouvernement. Il s’est également félicité des avancées positives des actions gouvernementales dans tous les domaines d’activités. Sur le plan social, le Premier ministre s’est dit satisfait de la couverture en électricité, en eau potable dans plusieurs localités du pays.

” Nous avons fait notre part et personnellement, j’avoue que les discussions se sont bien déroulées dans une bonne ambiance. Nous avons enregistré des points d’accord et des points de désaccord “, a dit le Premier ministre avant de s’étonner de la réaction des responsables de l’opposition qui avancent une quarantaine de points de désaccord.

” On avance qu’il y a 40 points de désaccord, mais c’est faux. Je me réjouis des points d’accord et pour le reste, nous allons rendre compte au gouvernement. Les points de désaccord ne sont pas des problèmes entre l’opposition et le gouvernement, mais plutôt entre l’opposition et la société civile. Comme exemple de désaccord entre la société civile et l’opposition, il y a la limitation du mandat proposée par la société civile que l’opposition a rejetée. Il y a aussi le cas des élus qui, après leur élection sous la bannière d’un parti politique, quittent leur parti. La société civile se dit opposée à cela et l’opposition dit non ! On dramatise pour rien “, a-t-il soutenu.

Par ailleurs, le chef du gouvernement s’est voulu clair en affirmant qu’avec les partis de l’opposition, des accords de taille ont été trouvés, notamment sur la caution et la transhumance au niveau des électeurs. ” De commun accord, nous nous sommes accordés sur la caution à l’élection présidentielle qui passe de 20 millions à une fourchette de 50 à 100 millions et le remboursement à partir de 5 % des suffrages au lieu de 10 %. Nous avons également trouvé un accord pour mettre fin à la transhumance des électeurs. Pourquoi donc tant de problèmes. Je souhaite qu’on ne crée pas de tension artificielle “, a déclaré le premier ministre.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire