Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : l’ex-préfet d’Abidjan, Toh Bi Irié candidat à la présidentielle
01/09/2020 à 09h58 par La redaction

Les élections présidentielles sont proches et toutes les parties s’activent pour se faire dignement représenter à la présidentielle du 31 octobre prochain. Vincent Toh Bi Irié démissionnaire de la préfecture d’Abidjan, entend briguer la magistrature suprême. L’homme a déposé sa candidature à la CEI ce lundi pour la présidentielle d’octobre prochain.

Le mercredi dernier le préfet hors grade a surpris tous les Ivoiriens en démissionnant de son poste. Anciennement directeur de cabinet du ministre Hamed Bakayoko, fascinait toute la population abidjanaise avec ses nombreuses sorties sur les réseaux et sa proximité avec les populations défavorisées.

Juste après sa démission, l’homme a eu se justifier en ces termes : « pour l’honneur et pour le respect de ma conscience, j’ai décidé de quitter mes fonctions de Préfet du Département d’Abidjan. Au moment où j’aborde volontairement un autre pan de ma vie, je voudrais vous dire à tous : Merci et… au revoir ».

A travers ces bouts de phrase l’homme entend simplement donner une autre signification à sa vie en briguant la magistrature suprême du pays. C’est hier lundi 31 août que son représentant, Sio Daniel a déposé sa candidature à la Commission Électorale Indépendante (CEI).

Après le dépôt de la candidature du désormais ex-préfet d’Abidjan, Sio Daniel a déclaré ceci : « nous pensons que Monsieur Toh Bi Irié Vincent est celui qui incarne les aspirations des populations qui espèrent pour ce pays, une politique apaisée. C’est un candidat indépendant qui est soutenu par la société civile»

Le dossier de candidature de l’ancien préfet d’Abidjan était composé que de son extrait de naissance, son casier judiciaire et son certificat de nationalité. Une déclaration de candidature non légalisée, sans la preuve du dépôt du cautionnement de 50 millions FCFA, sans aucun document de parrainage et sans photo. Son représentant a cependant signifié qu’ils disposent d’un timing pour rassembler le reste des dossiers.

Celui-ci a déposé son dossier de candidature mais, l’article 50 de l’ordonnance N° 2020-256 du 8 avril 2020 précise que la candidature d’un membre du corps préfectoral ne peut être acceptée. Cela est valable pour un membre ayant quitté ses fonctions moins de six mois avant le dépôt de sa candidature.

Même si certains critiques indiquent que sa candidature est une supercherie du régime en place dans le but de diviser les voix à la présidentielle d’octobre prochain, notons cependant qu’a un moment donné, en raison de ses nombreuses sorties sur les réseaux sociaux, Toh Bi Irié avait été contraint au silence.

Côte d'Ivoire : l'ex-préfet d'Abidjan, Toh Bi Irié candidat à la présidentielle

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les élections présidentielles sont proches et toutes les parties s’activent pour se faire dignement représenter à la présidentielle du 31 octobre prochain. Vincent Toh Bi Irié démissionnaire de la préfecture d’Abidjan, entend briguer la magistrature suprême. L’homme a déposé sa candidature à la CEI ce lundi pour la présidentielle d’octobre prochain.

Le mercredi dernier le préfet hors grade a surpris tous les Ivoiriens en démissionnant de son poste. Anciennement directeur de cabinet du ministre Hamed Bakayoko, fascinait toute la population abidjanaise avec ses nombreuses sorties sur les réseaux et sa proximité avec les populations défavorisées.

Juste après sa démission, l’homme a eu se justifier en ces termes : « pour l’honneur et pour le respect de ma conscience, j’ai décidé de quitter mes fonctions de Préfet du Département d’Abidjan. Au moment où j’aborde volontairement un autre pan de ma vie, je voudrais vous dire à tous : Merci et… au revoir ».

A travers ces bouts de phrase l’homme entend simplement donner une autre signification à sa vie en briguant la magistrature suprême du pays. C’est hier lundi 31 août que son représentant, Sio Daniel a déposé sa candidature à la Commission Électorale Indépendante (CEI).

Après le dépôt de la candidature du désormais ex-préfet d’Abidjan, Sio Daniel a déclaré ceci : « nous pensons que Monsieur Toh Bi Irié Vincent est celui qui incarne les aspirations des populations qui espèrent pour ce pays, une politique apaisée. C’est un candidat indépendant qui est soutenu par la société civile»

Le dossier de candidature de l’ancien préfet d’Abidjan était composé que de son extrait de naissance, son casier judiciaire et son certificat de nationalité. Une déclaration de candidature non légalisée, sans la preuve du dépôt du cautionnement de 50 millions FCFA, sans aucun document de parrainage et sans photo. Son représentant a cependant signifié qu’ils disposent d’un timing pour rassembler le reste des dossiers.

Celui-ci a déposé son dossier de candidature mais, l’article 50 de l’ordonnance N° 2020-256 du 8 avril 2020 précise que la candidature d’un membre du corps préfectoral ne peut être acceptée. Cela est valable pour un membre ayant quitté ses fonctions moins de six mois avant le dépôt de sa candidature.

Même si certains critiques indiquent que sa candidature est une supercherie du régime en place dans le but de diviser les voix à la présidentielle d’octobre prochain, notons cependant qu’a un moment donné, en raison de ses nombreuses sorties sur les réseaux sociaux, Toh Bi Irié avait été contraint au silence.

Côte d'Ivoire : l'ex-préfet d'Abidjan, Toh Bi Irié candidat à la présidentielle

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire