Euro 2020 : La Belgique renvoie Cristiano Ronaldo à la maison


Video player

 

Hier s’est jouée la seconde phase des huitièmes de finales. Si la république Tchèque a réussi à éliminer les Pays-Bas dans l’après-midi, le match tant attendu ce dimanche soir 27 juin s’est soldé par la victoire de la Belgique sur la plus petite des marques (1-0).

Les champions en titre n’ont pas pu trouver la solution aux arrêts extraordinaires de Thibault Courtois. Ainsi, Cristiano Ronaldo et son équipe repartent bredouille. C’est un grand exploit qu’accomplit la Belgique de Kevin De Bruyne et d’Eden Hazard surnommé la génération dorée.

Comme l’a écrit, Frédéric Larsimont, le chef de service adjoint et chef de la cellule Foot du site d’actualité ‘Le Soir’ : « La génération dorée vient de s’offrir un 4e quart de finale d’affilée dans un tournoi. L’épouvantail portugais n’a pas effrayé plus que ça une équipe belge qui a tout bouclé avant de laisser libre cours à l’inspiration d’un excellent Thorgan Hazard. Mais grosse inquiétude autour des sorties sur blessure de De Bruyne et de Hazard, avant l’affrontement avec l’Italie, vendredi à Munich.

Après les Etats-Unis (Mondial 2014), la Hongrie (Euro 2016) et le Japon (Mondial 2018), les Diables ont marqué une nouvelle fois leur territoire au sortir d’une phase de groupes en éliminant le Portugal. Rois des huitièmes, ils ont évité les frayeurs américaines et japonaises de jadis pour gérer le cours des événements avec métier. La menace Cristiano Ronaldo a été parfaitement appréhendée et contrôlée ».

Si le début du match a été un tout petit ennuyant, les belges ont trouvé le chemin des filets avant de se rendre aux vestiaires. Bonne suite pour la génération dorée.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire