Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Etudier en France – Le coût des inscriptions dans les établissements publics et privé
05/12/2019 à 20h47 par La redaction

LES FRAIS DE SCOLARITÉ DANS LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS

Choisir d’étudier en France, c’est accéder à des formations de qualité et accessibles au plus grand nombre. Les frais de scolarité universitaires français sont faibles car l’État prend en charge une partie du coût des formations dispensées dans les établissements publics. Le coût réel des études est le même qu’ailleurs, soit environ 10 000€ par an. La différence est qu’en France, l’État en assume une grande part.

Frais de scolarité pour l’année universitaire 2019/2020

Vous êtes un étudiant européen (ressortissant d’un pays de l’Union Européenne, de l’Espace Economique Européen ou de Suisse)

L’Etat français continuera de prendre en charge l’essentiel du coût de votre formation dans un établissement d’enseignement supérieur public. Les frais de scolarité seront similaires à ceux de l’année 2018/19, soit :

  • 170 euros pour une année en cycle de Licence ;
  • 243 euros pour une année en cycle de Master ;
  • 601 euros pour une année de cursus en formation d’ingénieur dans un établissement sous tutelle du ministère en charge de l’enseignement supérieur * ;
  • 380 euros pour une année de Doctorat.

A l’exception des cursus débutés à partir du 1er septembre 2018 dans les Ecoles Centrales de Lille, Lyon, Marseille et Nantes, et à l’Ecole des Mines de Nancy où les droits d’inscription seront de 2 500€.

Bon à savoir

  • Les écoles d’ingénieurs sous tutelle des ministères en charge de la défense (ENSTA Paris Tech, ISAE, Polytechnique …), de l’économie (Mines Paris Tech, les écoles de l’Institut Mines Telecom …) et de l’agriculture (AgroParisTech, Montpellier Sup Agro …) pratiquent des tarifs différents. Renseignez-vous bien sur le montant des droits d’inscription et des frais de scolarité sur le site de l’école qui vous intéresse.
  • Il existe également des frais de concours pour accéder aux écoles d’ingénieurs.

Vous êtes un étudiant non-européen

Si vous étiez déjà inscrit dans un établissement public en 2018/19 et que vous restez dans le même cycle universitaire, le montant de vos frais de scolarité ne change pas. L’Etat français continue de prendre en charge l’essentiel du coût de votre formation.

Si vous arrivez en France à la rentrée 2019 avec un visa VLS-TS pour études ou si vous étiez déjà inscrit dans un établissement public en 2018/19 et que vous changez de cycle (en passant de la Licence au Master, ou en passant du Master au Doctorat), l’Etat français prendra en charge les deux tiers du coût de votre formation. Le montant de vos frais de scolarité sera de :

  • 2 770 euros pour une année en cycle de Licence ;
  • 3 770 euros pour une année en cycle Master ;
  • 3 770 euros pour une année en cycle de Doctorat.

QUELS SONT LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS CONCERNÉS?

Voici la liste des principaux établissements d’enseignement supérieur publics en France dont l’essentiel des frais de scolarité est pris en charge par l’État :

N’hésitez pas à consulter la liste ministérielle officielle pour vérifier si votre établissement en fait bien partie.

LES FRAIS DE SCOLARITÉ DANS LES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS FRANÇAIS

Les frais de scolarité dans les établissements privés, notamment dans les écoles de commerce, sont sensiblement plus élevés que dans le public. En général, ils atteignent 3 000 à 10 000 euros par an. Renseignez-vous sur le site de chaque établissement pour connaître le montant exact des frais de scolarité de votre formation.

18 % des étudiants en France sont inscrits dans des établissements privés. Le caractère privé d’un établissement signifie qu’il n’a pas été créé par l’État. Le niveau des financements publics y est donc variable. Dans certains cas, l’État peut reconnaître officiellement un établissement et l’autoriser à délivrer les diplômes nationaux. Il dispose alors d’un droit de regard sur les formations qui y sont dispensées, ce qui est une garantie de service et de qualité. Par exemple, les cinq instituts catholiques (Paris, Lille, Angers, Lyon, Toulouse) et certaines écoles de commerce ou d’ingénieurs sont des établissements privés reconnus par l’État.

Via Campus France

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Alpha Condé : « si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue »

22/10/2020

Alpha Condé :...

Dans le cadre du processus électoral en...
Mali : l'ex-président IBK et son épouse sont de retour

22/10/2020

Mali :...

  Renversé du pouvoir, l'ancien président malien...
Guinée : des observateurs de la CEDEAO surpris avec d'importantes sommes d'argent

22/10/2020

Guinée :...

Cette nouvelle pourrait envenimer la situation post-électorale...
Trump aurait un bureau et un compte bancaire en Chine

22/10/2020

Trump aurait...

  Le président américain, Donald Trump dispose...
Côte d'Ivoire : la Sotra enregistre une perte de deux milliards de FCFA

22/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La désobéissance civile lancée par l'opposition...
Côte d'Ivoire/ CEI : le gouvernement réserve une place pour le PDCI

22/10/2020

Côte d’Ivoire/...

  Le gouvernement ivoirien a décidé d’examiner...
Mali : l’ex-président Keïta de retour à Bamako deux mois après avoir été renversé

22/10/2020

Mali :...

L’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keïta (« IBK »),...
Opération Barkhane : 500 Chasseurs en route pour le Mali

22/10/2020

Opération Barkhane...

Le Premier régiment de chasseurs de Thierville...
$ 1,7 milliard d'aide pour le Burkina, le Mali et le Niger

22/10/2020

$ 1,7...

Encore une information sur l'aide, direz-vous ?...
Un nouveau coronavirus du porc susceptible d’infecter les humains

22/10/2020

Un nouveau...

Il se nomme SADS-CoV, le nouveau coronavirus...
Tensions préélectorales en Côte d’Ivoire, manifestations au Nigeria : la chanteuse Rocky Gold choquée, exprime son indignation

22/10/2020

Tensions préélectorales...

Les nouvelles ne sont pas bonnes dans...
Côte d’Ivoire / Revendications de la FESCI : Kandia Camara répond à la première organisation estudiantine et scolaire

22/10/2020

Côte d’Ivoire...

Suite au mot d’ordre de grève de...
Présidentielle / La Guinée bascule dans l’horreur…Alpha Condé livre un message

22/10/2020

Présidentielle /...

C’est un éternel recommencement en Guinée. Chaque...
Adama Bictogo, à propos de Simone Gbagbo, Affi, Mabri et Amon Tanoh: ” Ce sont des tonneaux vides…”

22/10/2020

Adama Bictogo,...

Le Directeur Exécutif du RHDP, parti présidentiel...
Nigeria : les manifestations contre les brutalités policières ont déjà coûté à l’économie 1,8 milliard de dollars

22/10/2020

Nigeria :...

Les manifestations au Nigeria contre les brutalités...
En Côte d’Ivoire, des violences ethniques à Bongouanou, à quinze jours de la présidentielle

21/10/2020

En Côte...

A deux semaines de l’élection suprême, des...
Présidentielle en Côte d’Ivoire : un nouveau mort lors de manifestations

21/10/2020

Présidentielle en...

La tension monte dans le pays à...
Côte d’Ivoire : à dix jours de l’élection, Abidjan retient son souffle

21/10/2020

Côte d’Ivoire...

Les violences ressurgissent un peu partout dans...
Violences policières au Nigeria : à Lagos, les manifestants dispersés par des tirs

21/10/2020

Violences policières...

La situation restait très tendue dans la...
Nigeria: après un «mardi sanglant», les violences se poursuivent à Lagos

21/10/2020

Nigeria: après...

Le Nigeria se réveille sous le choc,...

LES FRAIS DE SCOLARITÉ DANS LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS

Choisir d’étudier en France, c’est accéder à des formations de qualité et accessibles au plus grand nombre. Les frais de scolarité universitaires français sont faibles car l’État prend en charge une partie du coût des formations dispensées dans les établissements publics. Le coût réel des études est le même qu’ailleurs, soit environ 10 000€ par an. La différence est qu’en France, l’État en assume une grande part.

Frais de scolarité pour l’année universitaire 2019/2020

Vous êtes un étudiant européen (ressortissant d’un pays de l’Union Européenne, de l’Espace Economique Européen ou de Suisse)

L’Etat français continuera de prendre en charge l’essentiel du coût de votre formation dans un établissement d’enseignement supérieur public. Les frais de scolarité seront similaires à ceux de l’année 2018/19, soit :

  • 170 euros pour une année en cycle de Licence ;
  • 243 euros pour une année en cycle de Master ;
  • 601 euros pour une année de cursus en formation d’ingénieur dans un établissement sous tutelle du ministère en charge de l’enseignement supérieur * ;
  • 380 euros pour une année de Doctorat.

A l’exception des cursus débutés à partir du 1er septembre 2018 dans les Ecoles Centrales de Lille, Lyon, Marseille et Nantes, et à l’Ecole des Mines de Nancy où les droits d’inscription seront de 2 500€.

Bon à savoir

  • Les écoles d’ingénieurs sous tutelle des ministères en charge de la défense (ENSTA Paris Tech, ISAE, Polytechnique …), de l’économie (Mines Paris Tech, les écoles de l’Institut Mines Telecom …) et de l’agriculture (AgroParisTech, Montpellier Sup Agro …) pratiquent des tarifs différents. Renseignez-vous bien sur le montant des droits d’inscription et des frais de scolarité sur le site de l’école qui vous intéresse.
  • Il existe également des frais de concours pour accéder aux écoles d’ingénieurs.

Vous êtes un étudiant non-européen

Si vous étiez déjà inscrit dans un établissement public en 2018/19 et que vous restez dans le même cycle universitaire, le montant de vos frais de scolarité ne change pas. L’Etat français continue de prendre en charge l’essentiel du coût de votre formation.

Si vous arrivez en France à la rentrée 2019 avec un visa VLS-TS pour études ou si vous étiez déjà inscrit dans un établissement public en 2018/19 et que vous changez de cycle (en passant de la Licence au Master, ou en passant du Master au Doctorat), l’Etat français prendra en charge les deux tiers du coût de votre formation. Le montant de vos frais de scolarité sera de :

  • 2 770 euros pour une année en cycle de Licence ;
  • 3 770 euros pour une année en cycle Master ;
  • 3 770 euros pour une année en cycle de Doctorat.

QUELS SONT LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS CONCERNÉS?

Voici la liste des principaux établissements d’enseignement supérieur publics en France dont l’essentiel des frais de scolarité est pris en charge par l’État :

N’hésitez pas à consulter la liste ministérielle officielle pour vérifier si votre établissement en fait bien partie.

LES FRAIS DE SCOLARITÉ DANS LES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS FRANÇAIS

Les frais de scolarité dans les établissements privés, notamment dans les écoles de commerce, sont sensiblement plus élevés que dans le public. En général, ils atteignent 3 000 à 10 000 euros par an. Renseignez-vous sur le site de chaque établissement pour connaître le montant exact des frais de scolarité de votre formation.

18 % des étudiants en France sont inscrits dans des établissements privés. Le caractère privé d’un établissement signifie qu’il n’a pas été créé par l’État. Le niveau des financements publics y est donc variable. Dans certains cas, l’État peut reconnaître officiellement un établissement et l’autoriser à délivrer les diplômes nationaux. Il dispose alors d’un droit de regard sur les formations qui y sont dispensées, ce qui est une garantie de service et de qualité. Par exemple, les cinq instituts catholiques (Paris, Lille, Angers, Lyon, Toulouse) et certaines écoles de commerce ou d’ingénieurs sont des établissements privés reconnus par l’État.

Via Campus France

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire