Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Étudiante et fauchée : comment la prostitution est devenue un moyen de financer ses études
30/01/2020 à 18h51 par La redaction

Un ami m’a décrit comment, il y a quelques mois, il a découvert les avantages des prostituées étudiantes. Il avait été abordé par une jeune étudiante qui s’était assise à côté de lui dans son café habituel. Il avait compris beaucoup plus vite que pour le supermarché. L’offre était claire. Un peu étonné, il avait bavardé avec elle. Elle lui avait décrit ses difficultés pour payer ses études, la chambre, les repas. Elle n’osait pas demander davantage à ses parents. Un soir, elle s’était fait inviter en boîte par un type qu’elle avait déjà vu une ou deux fois. Il lui plaisait, ils avaient passé la nuit ensemble. Le matin au réveil, le type était parti, mais il avait laissé 100 euros à côté de son sac à main. Elle en avait été profondément choquée, mortifiée. Puis cela l’avait fait réfléchir, et depuis, strictement en fonction de ses besoins, elle jetait son dévolu sur des hommes qui lui plaisaient et se faisait payer pour passer un moment avec eux. Comme elle était jeune et mignonne, c’était facile et elle demandait un bon tarif.

Pour lui, ce n’est qu’un complément rajeuni à son tableau de chasse habituel. Il n’y voit aucune malice. Cette pauvre fille rencontre des difficultés pour payer sa scolarité, mais elle veut réussir, voilà qui est tout à son honneur. Elle sait qu’un bon diplôme l’aidera à tracer sa route. Elle a déjà vécu quelques aventures et s’interroge :

« Au fond, pourquoi ne pas me payer de temps en temps un mec qui a du fric. Je le choisis, c’est moi qui mène le jeu, je me fais payer un bon week-end avec en prime un peu de liquide pour boucler mon budget. Voilà qui est beau et bon. » Elle furète, observe, et soudain me met le grappin dessus parce que je suis le meilleur et je ne parais pas fauché. Tout bénéfice. Une fille jeune, éduquée, délurée, encore fraîche et douchée, avec une réelle motivation, et qui a envie de s’envoyer en l’air tout en s’appliquant pour gagner un maximum. Il résume :

– Le bon plan. Le volontariat, il n’y a que ça de vrai. Je dirais même que je préfère ce genre d’étudiante payante à ces bénévoles du sexe qui couchent à droite et à gauche pour rien, comme on siffle un demi au café. Je paie et ça fait partie du plaisir. Et ces filles, ou garçons pour certains, sont volontaires, il en existe partout, contrairement à ce que de prudes frustrés s’emploient à nous faire croire. Ces étudiantes, quoi de plus compréhensible que disposer d’une chambre pour coucher, puis coucher pour disposer d’une chambre ? Elle veut un lit, elle l’a, même envie que moi qui adore les lits garnis. Conjonction bienvenue. Et si ce n’est pas la chambre qui fait difficulté, si c’est bêtement s’offrir un petit cadeau, des bottines ou le dernier Blackberry, ou un iPad… Je les approuve ces filles, elles en ont marre de coucher avec des copains désargentés qui ne savent pas forcément les faire jouir, alors que moi, client musclé, non seulement je sais m’occuper d’elles mais je les apprécie à leur juste prix, je leur prouve qu’elles valent quelque chose. Je serai peut-être le premier à le leur dire. J’ai la suprême délicatesse de ne pas leur poser de questions indiscrètes, je respecte leur libre arbitre avec le même soin que j’inspecte leur corps.

[…]

Il me choque. Je n’imaginais pas que la prostitution puisse être aussi cela. Je pense à des amis plus âgés, j’imagine leurs filles étudiantes, leurs garçons aussi, parce qu’ils sont autant touchés. Ou plutôt j’ai du mal à imaginer, parce que mes amis ne sont pas dans le besoin. Et pourtant si, j’imaginais que certains de ces enfants étudiants puissent se vendre uniquement pour manifester leur hostilité vis-à-vis de leurs parents, de leurs conventions, un peu comme on faisait une fugue dans le temps. Et puis maintenant c’est si facile, discret. Internet, dans ce domaine comme dans les autres, donne une dimension virtuelle à cette prostitution. Pour eux, ce qu’ils font n’est vraisemblablement pas de la prostitution. Par contre, celles et ceux qui se vendent parce qu’il s’agit de leur survie, ce n’est pas du tout le même jeu. Les contraintes sont là pour les entraîner, et certainement courront-ils davantage de risques fatals.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Les noms de Pascal Affi N’Guessan et Konan Bédié seront sur les bulletins de vote (Alassane Ouattara)

30/10/2020

Les noms...

Alassane Ouattara, le président sortant et candidat...
Côte d'Ivoire : Carmen Sama visitée par les cambrioleurs

30/10/2020

Côte d’Ivoire...

  Carmen Sama, la veuve de DJ...
Simone Gbagbo " je suis prête à pardonner Guillaume Soro"

30/10/2020

Simone Gbagbo...

  L'ancien première dame ivoirienne, Simone Gbagbo...
Sénégal : Un ingénieur conçoit un véhicule solaire capable de fournir de l’électricité

30/10/2020

Sénégal :...

L’ingénieur sénégalais Papa Maguette Cissé a conçu...
Gamou : Les graves accusations de Serigne Moustapha Sy contre le Khalife des Tidianes

30/10/2020

Gamou :...

Sa déclaration envers Serigne Babacar Sy Mansour,...
Barcelone : Le message de Josep Bartomeu avant sa démission

30/10/2020

Barcelone : Le...

Le Fc Barcelone a connu des mois ...
Koulibaly reste fidèle à Naples: "Les équipes me cherchent mais je suis toujours là"

30/10/2020

Koulibaly reste...

Le défenseur central sénégalais Kalidou Koulibaly a...
Congo : Sindika Dokolo, le mari d'Isabelle Dos Santos, est mort

30/10/2020

Congo :...

Sindika Dokolo, le gendre de l'ancien président...
Côte d’Ivoire/ Présidentielle 2020 : le GPPaix appelle au vote dans la paix

30/10/2020

Côte d’Ivoire/...

Le Groupement des partenaires politiques pour la...
Laurent Gbagbo prévient Ouattara : ” Après le 31 octobre, ce sera la catastrophe…

30/10/2020

Laurent Gbagbo...

Après 9 ans de silence, le Président...
Responsabilité de la crise ivoirienne/ Pour Gbagbo : “C’est Ouattara qui n’a pas respecté la Constitution, il faut le dire très clairement”

30/10/2020

Responsabilité de...

Laurent Gbagbo ne veut pas qu’on mette...
A propos de son passeport, Gbagbo défie Ouattara: ” Si je veux rentrer, je rentre “

30/10/2020

A propos...

Récemment humilié à l’ambassade de Côte d’Ivoire...
Malaisie : après les propos d’Emmanuel Macron sur l’islam, un ex-Premier ministre charge les français

30/10/2020

Malaisie :...

L’ancien premier ministre de Malaisie a déclaré...
Laurent Gbagbo : ” Quelqu’un qui vient de prison, on ne lui interdit pas de rentrer dans son village”

30/10/2020

Laurent Gbagbo...

Laurent Gbagbo n’a pu revenir jusqu’à ce...
Gamou 2020: Ousmane Sonko présente ses condoléances aux 16 personnes décédées dans un accident

30/10/2020

Gamou 2020:...

Ce jeudi en 4h et 5h du...
Can 2022: Guinée Bissau dévoile sa liste pour sa double confrontation contre le Sénégal

29/10/2020

Can 2022:...

Le sélectionneur bissau-guinéen, Baciro Cande, a dévoilé...
Gamou Médina Baye: Niang Kharagne arrose Aïda Faye de billets de banque

29/10/2020

Gamou Médina...

Alors qu’il vient de quitter fraîchement les...
Gamou 2020 au Sénégal : Le Khalife des Tidianes s'en prend aux homosexuels

29/10/2020

Gamou 2020...

Même si Tivaouane n'a pas célébré le...
Oustaz Hady Niass à Emmanuel Macron : “Ce qui te fait mal” (Vidéo)

29/10/2020

Oustaz Hady...

Le président de la France, Emmanuel Macron,...
Côte d'Ivoire : 16 morts à la veille de la présidentielle

29/10/2020

Côte d’Ivoire...

Les jours sont comptés pour la présidentielle...

Un ami m’a décrit comment, il y a quelques mois, il a découvert les avantages des prostituées étudiantes. Il avait été abordé par une jeune étudiante qui s’était assise à côté de lui dans son café habituel. Il avait compris beaucoup plus vite que pour le supermarché. L’offre était claire. Un peu étonné, il avait bavardé avec elle. Elle lui avait décrit ses difficultés pour payer ses études, la chambre, les repas. Elle n’osait pas demander davantage à ses parents. Un soir, elle s’était fait inviter en boîte par un type qu’elle avait déjà vu une ou deux fois. Il lui plaisait, ils avaient passé la nuit ensemble. Le matin au réveil, le type était parti, mais il avait laissé 100 euros à côté de son sac à main. Elle en avait été profondément choquée, mortifiée. Puis cela l’avait fait réfléchir, et depuis, strictement en fonction de ses besoins, elle jetait son dévolu sur des hommes qui lui plaisaient et se faisait payer pour passer un moment avec eux. Comme elle était jeune et mignonne, c’était facile et elle demandait un bon tarif.

Pour lui, ce n’est qu’un complément rajeuni à son tableau de chasse habituel. Il n’y voit aucune malice. Cette pauvre fille rencontre des difficultés pour payer sa scolarité, mais elle veut réussir, voilà qui est tout à son honneur. Elle sait qu’un bon diplôme l’aidera à tracer sa route. Elle a déjà vécu quelques aventures et s’interroge :

« Au fond, pourquoi ne pas me payer de temps en temps un mec qui a du fric. Je le choisis, c’est moi qui mène le jeu, je me fais payer un bon week-end avec en prime un peu de liquide pour boucler mon budget. Voilà qui est beau et bon. » Elle furète, observe, et soudain me met le grappin dessus parce que je suis le meilleur et je ne parais pas fauché. Tout bénéfice. Une fille jeune, éduquée, délurée, encore fraîche et douchée, avec une réelle motivation, et qui a envie de s’envoyer en l’air tout en s’appliquant pour gagner un maximum. Il résume :

– Le bon plan. Le volontariat, il n’y a que ça de vrai. Je dirais même que je préfère ce genre d’étudiante payante à ces bénévoles du sexe qui couchent à droite et à gauche pour rien, comme on siffle un demi au café. Je paie et ça fait partie du plaisir. Et ces filles, ou garçons pour certains, sont volontaires, il en existe partout, contrairement à ce que de prudes frustrés s’emploient à nous faire croire. Ces étudiantes, quoi de plus compréhensible que disposer d’une chambre pour coucher, puis coucher pour disposer d’une chambre ? Elle veut un lit, elle l’a, même envie que moi qui adore les lits garnis. Conjonction bienvenue. Et si ce n’est pas la chambre qui fait difficulté, si c’est bêtement s’offrir un petit cadeau, des bottines ou le dernier Blackberry, ou un iPad… Je les approuve ces filles, elles en ont marre de coucher avec des copains désargentés qui ne savent pas forcément les faire jouir, alors que moi, client musclé, non seulement je sais m’occuper d’elles mais je les apprécie à leur juste prix, je leur prouve qu’elles valent quelque chose. Je serai peut-être le premier à le leur dire. J’ai la suprême délicatesse de ne pas leur poser de questions indiscrètes, je respecte leur libre arbitre avec le même soin que j’inspecte leur corps.

[…]

Il me choque. Je n’imaginais pas que la prostitution puisse être aussi cela. Je pense à des amis plus âgés, j’imagine leurs filles étudiantes, leurs garçons aussi, parce qu’ils sont autant touchés. Ou plutôt j’ai du mal à imaginer, parce que mes amis ne sont pas dans le besoin. Et pourtant si, j’imaginais que certains de ces enfants étudiants puissent se vendre uniquement pour manifester leur hostilité vis-à-vis de leurs parents, de leurs conventions, un peu comme on faisait une fugue dans le temps. Et puis maintenant c’est si facile, discret. Internet, dans ce domaine comme dans les autres, donne une dimension virtuelle à cette prostitution. Pour eux, ce qu’ils font n’est vraisemblablement pas de la prostitution. Par contre, celles et ceux qui se vendent parce qu’il s’agit de leur survie, ce n’est pas du tout le même jeu. Les contraintes sont là pour les entraîner, et certainement courront-ils davantage de risques fatals.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire