Éthiopie: découverte du plus vieux crâne fossile d’australopithèque


Video player

Un groupe de chercheurs a découvert en Ethiopie, un crâne d’australopithèque dans un état de conservation exceptionnel. Il s’agit d’un crâne d’Australopithèque vieux de 3,8 millions d’années mais toujours en bon état.

« Ce crâne est l’un des plus complets des fossiles d’hominidés de plus de 3 millions d’années », a expliqué Yohannes Haile-Selassie du Museum of Natural history de Cleveland (Etats-Unis).

Malgré 3,8 millions d’années passées sous terre. Ce fossile est celui d’un Australopithecus Anamensis, l’espèce la plus ancienne de ce genre.

« Un atout qui pourrait lui valoir de devenir une nouvelle icône de l’évolution humaine », dixit Fred Spoor du Natural History Museum de Londres dans un commentaire.

« On estimait jusqu’alors qu’ils avaient vécu il y a entre 4,2 et 3,9 millions d’années. Cette découverte rajeunit donc cette espèce de 100 000 ans. C’est peu sur cette échelle de temps, mais ce n’est pas anodin. Entre temps est en effet apparue une autre espèce d’australopithèque : afarensis, dont Lucy est la représentante la plus célèbre » confirme le groupe de chercheurs.

C’est d’autant plus intéressant que le très bon état de conservation du crâne a permis de reconstituer le visage de cet individu en image de synthèses.

« On s’aperçoit ainsi qu’il partage quelques traits avec afarensis, mais également avec d’autres groupes humains plus anciens et primitifs comme Ardipithecus et Sahelanthropus », précise le groupe.

Pour rappel, ce nouveau fossile, appelé MRD découvert à 55 km de là où a été découverte Lucy dans la région Afar en Ethiopie, appartiendrait à un des tout premiers Australopithèques, appelés Australopithecus anamensis.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire