Etats-Unis : Washington vole au secours de Kaboul


Video player

Le gouvernement de Joe Biden a délivré ce qu’elle a appelé de « larges autorisations » pour permettre aux Nations-Unies et aux agences gouvernementales américaines de fournir une aide humanitaire à l’Afghanistan sans encourir de sanctions.

L’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du Trésor américain a publié trois licences, permettant aux représentants du gouvernement américain et aux agences internationales, y compris l’ONU (Organisation des Nations-Unies) de mener des affaires officielles avec les talibans.
La décision américaine est intervenue alors que l’Afghanistan faisait face à un effondrement économique depuis que les talibans ont pris le contrôle du pays en août. La crise a laissé près de 23 millions de personnes confrontées à une insécurité alimentaire aiguë, selon le Programme Alimentaire Mondial (PAM).
Le secrétaire adjoint au Trésor, Wally Adeyemo, a déclaré que les États-Unis étaient engagés à soutenir les Afghans au milieu de la crise humanitaire qui se déroule dans le pays.
« Le Trésor a fourni de larges autorisations qui garantissent que les ONG, les organisations internationales et le gouvernement américain peuvent continuer à venir en aide à ceux qui en ont besoin », a-t-il expliqué.

Le pays dépendait depuis longtemps de l’aide étrangère et la plupart de ses avoirs étrangers ont été gelés après la prise de contrôle des talibans. Les crises humanitaires ont été aggravées par la vague continue de covid-19.
De son côté, le Conseil de Sécurité et de Paix de l’ONU a adopté une résolution visant à faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire à l’Afghanistan.
La résolution a mentionné que le paiement de fonds, d’autres actifs financiers ou ressources économiques, et la fourniture de biens et services nécessaires pour assurer la fourniture en temps voulu d’une telle assistance ou pour soutenir de telles activités sont autorisés.
L’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a salué la résolution de l’ONU, notant qu’elle a été rédigée par les États-Unis.
« La résolution demande également des mises à jour périodiques par le Coordonnateur des secours d’urgence des Nations Unies pour s’assurer que l’aide parvient aux bénéficiaires visés », a-t-elle ajouté.
Le secrétaire d’État Antony Blinken a également exprimé son soutien à la mesure onusienne et aux autorisations du Trésor américain.
Par ailleurs, l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) s’est engagée à créer un fonds fiduciaire humanitaire pour lutter contre la faim et la pauvreté en Afghanistan.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Etats-Unis : Washington vole au secours de Kaboul Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire