États-Unis : Uzra Zeya nommée coordinatrice spéciale pour le Tibet


Video player

Le gouvernement fédéral de Joe Biden a annoncé la nomination d’une nouvelle coordinatrice spéciale pour les questions tibétaines. Cette dernière va favoriser un dialogue de fond entre la Chine et le Dalaï Lama, fera pression pour protéger les droits de l’homme et les libertés fondamentales du peuple tibétain.

Le département d’État a annoncé le 20 décembre que la diplomate Uzra Zeya est celle qui occuperait le poste de nouvelle coordinatrice tout en demeurant sous-secrétaire à la sécurité civile, à la démocratie et aux droits de l’homme.

La nomination de Zeya intervient dans un contexte de tensions croissantes entre Washington et Pékin sur de nombreuses questions et est susceptible de susciter l’objection de la Chine, qui a précédemment accusé les États-Unis de tenter de déstabiliser le Tibet.

« Elle [Zeya] promouvra le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales des Tibétains, y compris leur liberté de religion ou de conviction, et soutiendra les efforts visant à préserver leurs patrimoines historiques, linguistiques, culturels et religieux », a déclaré le secrétaire d’État Antony Blinken.

Il a ajouté que la nouvelle coordinatrice soutiendrait également les efforts visant à répondre aux besoins humanitaires des Tibétains déplacés, y compris les réfugiés aux États-Unis.

L’ambassade de Chine à Washington a dénoncé le 20 décembre l’annonce américaine de manipulation politique.

« Les États-Unis devraient cesser de s’ingérer dans les affaires intérieures de la Chine ou de déstabiliser le Tibet sous prétexte de problèmes liés au Tibet. La Chine prendra toutes les mesures nécessaires pour sauvegarder ses intérêts », a indiqué le porte-parole de l’ambassade Liu Pengyu.

International Campaign for Tibet (ICT), un groupe de défense des droits humains des Tibétains et basé aux États-Unis et en Europe, a salué la nomination de Zeya.

Mais cette décision intervient dans un contexte de tensions accrues entre les États-Unis et la Chine sur une série de problèmes, notamment Taïwan, Hong Kong et le traitement par le gouvernement chinois des Ouïghours et d’autres minorités musulmanes dans la région du Xinjiang.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - États-Unis : Uzra Zeya nommée coordinatrice spéciale pour le Tibet Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire