États-Unis : un policier noir abattu par sa coéquipière blanche


Video player

Un policier américain de 26 ans qui s’est fait abattre par sa coéquipière blanche dans l’état du Texas. Devant le juge, la tireuse s’explique sur ses motivations.

« Une tragique erreur » de jugement, a déclaré l’avocat de Amber Guyger ce lundi. Le drame s’est produit le 06 septembre 2018 à Dallas dans le Texas. L’ex-policière Amber Guyger, a tiré sur son voisin de peau noir, Botham Jean lorsqu’elle rentre à la maison. La victime était âgée de 26 ans, il était originaire d’une île des Caraïbes.

L’ex-policière affirme qu’elle s’était trompé d’appartement. Selon ses propos, en sortant de l’ascenseur, elle s’est trompé d’appartement en atterrissant dans l’appartement de son voisin Botham Jean. Elle n’a pas eu à forcer la porte puisque cette dernière n’était pas fermée à clé. Elle entre dans la résidence sans lumière. Après avoir cru, être en face d’un intrus, elle a répliqué en ouvrant le feu sur l’homme qu’elle a cru voir. La victime a perdu la vie à l’hôpital, en succombant à ses blessures.

Les charges retenues contre elle mutent d’homicide involontaire à un meurtre. La jeune femme âgée de 31 ans au moment des faits encoure une peine de prison à perpétuité. En plus d’être licenciée de la Police de Dallas où elle officiait depuis 4 ans, la lutte s’annonce difficile pour elle. Le procureur Jason Hermus, lors du procès de la jeune femme –débuté en septembre- a remis en cause les propos de l’accusée : « Elle passe devant 16 appartements et ne voit aucun numéro 4 ».

L’avocat de l’accusée se fonde deux arguments pour la défense de sa cliente. Robert Rogers insiste sur l’absence de marquage dans les couloirs de l’immeuble et l’état de fatigue et de stress de Amber Guyger pour justifier la tragique « erreur de jugement » de cette dernière. Guyger pensait « fermement et de manière raisonnable » qu’elle se trouvait chez elle. Face aux 12 jurés, l’avocat de la défense a affirmé que sa cliente « n’avait pas d’autre choix, pas d’autre option que d’utiliser son arme pour ne pas mourir ».

Cette affaire a suscité une vague de polémique dans le pays dans un contexte de débats polémiques concernant les violences policières contre la communauté noire.

 

Avec 20 Minutes

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire