Etats-Unis : R. Kelly aux enfers


Video player

Le chanteur américain, R. Kelly, a été condamné à 30 ans de prison pour avoir utilisé son statut pour diriger un programme d’abus sexuels sur des adolescentes et des femmes.

En septembre 2021, un jury de New York a reconnu l’artiste R&B de 55 ans, coupable de racket et de trafic sexuel.

Le natif de Chicago, dont le vrai nom est Robert Sylvester Kelly, a également été condamné à une amende de cent mille dollars. Il fait actuellement face à des accusations criminelles distinctes dans trois autres affaires.

Lors de sa condamnation le 29 juin 2022, la juge de district, Ann Donnelly, a déclaré que la célébrité avait utilisé le sexe comme une arme, forçant ses victimes à faire des choses indicibles et les accablant de maladies incurables.

La peine, a-t-elle dit, aurait un effet dissuasif sur la commission de crimes similaires à l’avenir.

Les jurés du procès de six semaines de Kelly à Brooklyn ont dévoilé comment il dénichait des femmes entre différents États américains, assisté par des managers, des agents de sécurité et d’autres membres de son entourage.

Les procureurs fédéraux avaient recommandé que Kelly soit condamné à plus de 25 ans de prison, compte tenu de la gravité de ses crimes et de la nécessité de protéger le public contre de nouveaux crimes.

Mais ses avocats ont réclamé une peine de 10 ans, la peine minimale obligatoire pour sa condamnation, ou moins.

Ils ont décrit Kelly comme ayant grandi dans la pauvreté dans un foyer en proie à la violence domestique et subissant des abus sexuels dès son plus jeune âge.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire