Enquête sur Israël : La Hongrie, très remontrée contre la CPI


Video player

La Hongrie se tient aux côtés d’Israël et lui apporte son soutien. La volonté de la Cour pénale internationale (CPI) de faire des enquêtes sur Israël ne plait pas du tout à la Hongrie.

Le ministère hongrois des Affaires étrangères a exprimé en début de mois son soutien à Israël, affirmant que la Hongrie était opposée à l’ouverture d’une enquête complète de la Cour pénale internationale (CPI) sur d’éventuels “crimes de guerre” en Cisjordanie et à Gaza.

La procureure de la CPI, Fatou Bensouda, avait déclaré fin décembre être certaine “qu’il existe une base raisonnable justifiant l’ouverture d’une enquête sur la situation en Palestine”. Pour elle, c’est sûr “que des crimes de guerre ont été commis ou sont en train de l’être en Cisjordanie, notamment à Jérusalem-Est, et dans la bande de Gaza”.

“Nous pensons que votre position concernant l’incompétence de la Cour pénale internationale dans le cas présent est justifiée”, a répondu le ministre hongrois des Affaires étrangères Péter Szijjártó, par le biais d’une lettre adressée à son homologue israélien, Israël Katz.

« Budapest se bat constamment contre les campagnes visant à créer une image négative de l’État d’Israël au sein de différentes organisations internationales telles que l’ONU et l’UE », a-t-il affirmé.

Le ministre hongrois a également promis son ” soutien politique continu à Israël sur des questions d’intérêt mutuel”. Une occasion pour lui de réitérer “notre amitié et notre coopération concernant les sujets importants pour votre pays”.

“Budapest se bat constamment contre les campagnes visant à créer une image négative de l’État d’Israël”

Lire aussi : Affaire Soro: « Ouattara devra faire face à la CPI si… »

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Enquête sur Israël : La Hongrie, très remontrée contre la CPI Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire