Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
En Guinée, le parti d’Alpha Condé rafle les deux tiers des sièges à l’Assemblée
04/04/2020 à 12h00 par La redaction

Le RPG arc-en-ciel a remporté 79 des 114 sièges de l’Assemblée à l’issue du scrutin du 22 mars, selon les chiffres délivrés mercredi 1er avril par la Commission électorale nationale indépendante.

Sans surprise, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG arc-en-ciel) règnera sans partage, cinq ans durant, sur le futur Parlement guinéen qui devrait être installé au cours du mois qui vient.

Le parti présidentiel sera ainsi à l’abri de tout blocage, y compris sur le vote d’éventuelles lois organiques, qui requièrent d’obtenir une majorité des deux-tiers, soient 76 députés : le parti d’Alpha Condé a en effet raflé 79 des 114 sièges en jeu, à l’issue d’un scrutin marqué par des violences, et que les deux principaux partis de l’opposition, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dallein Diallo et l’Union des forces républicaines (UPR) de Sidya Touré, ont boycotté.

37 députés RPG sur 38 à l’uninominal…

En Guinée, les députés sont élus suivant deux modes de scrutin : le premier est uninominal et portait sur l’élection de 38 députés ; le second porte sur une liste nationale, sur laquelle 76 députés sont élus à la proportionnelle.

Le premier mode permet à chacune des 33 villes du pays et des cinq communes de la capitale Conakry d’élire leurs représentants à l’Assemblée nationale. En l’absence des grands partis de l’opposition qui ont boycotté les élections, le RPG arc-en-ciel a été le seul parti à avoir présenté des candidats dans la quasi totalité de ces circonscriptions uninominales.

Une exception, notable, a été la circonscription de Pita, considérée comme son fief par l’Union pour le progrès et le renouveau (UPR) du ministre conseiller à la présidence Bah Ousmane, où, au terme d’un compromis politique, le candidat UPR n’avait aucun adversaire RPG. C’est cependant le candidat des Nouvelles forces démocratiques (NFD), le parti du ministre de la Jeunesse Mouctar Diallo, autre fils du terroir, qui a remporté le siège.

Au final donc, le RPG a remporté les sièges dans les 37 circonscription où il avait présenté un candidat.

…Et 42 sur 76 à la proportionnelle

Il y avait en revanche pas moins de 29 listes en lice pour le scrutin à la proportionnelle, au niveau national. Ce qui n’a pas empêché le RPG de remporter la majorité des sièges à pourvoir (55%).

Lors de la présentation des résultats, mercredi soir, le président de la Ceni a précisé que dans ce scrutin, le quotient électoral – le nombre de voix ouvrant droit à un siège – était de 37 894 suffrages. Sur toute l’étendue du territoire national, le parti au pouvoir a obtenu 1 591 599 voix, sur un total de 2 879 944 de suffrages valablement exprimés. Et donc, remporté 42 des 76 sièges en jeu.

Le premier parti d’opposition a 4 sièges

Très loin derrière le RPG, le deuxième parti en nombre de députés est l’Union démocratique de Guinée (UDG), de l’homme d’affaires Mamadou Sylla. Avec quatre députés en tout et pour tout, il devient donc le premier parti d’opposition au sein de l’Assemblée guinéenne.

Le Mouvement populaire démocratique de Guinée (MPDG), de l’ancien ministre de la Culture Siaka Barry, et le NFD sont en troisième position ex-aequo, avec trois députés chacun.

Derrière, cinq petits partis alignent deux députés – c’est notamment le cas de l’Union des forces du changement (UFC) du ministre des Transports Aboubacar Sylla, et de l’UPR – et quinze autres n’envoient qu’un seul député à l’Assemblée.

Le taux de participation à ces élections législatives a été de 58,04 %. Selon les chiffres de la Ceni, il avait été de 61,18 % pour le référendum constitutionnel, dont les résultats publiés par la Ceni vendredi 27 mars donnent le « Oui » vainqueur avec 91,59 %.

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 51 733 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le RPG arc-en-ciel a remporté 79 des 114 sièges de l’Assemblée à l’issue du scrutin du 22 mars, selon les chiffres délivrés mercredi 1er avril par la Commission électorale nationale indépendante.

Sans surprise, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG arc-en-ciel) règnera sans partage, cinq ans durant, sur le futur Parlement guinéen qui devrait être installé au cours du mois qui vient.

Le parti présidentiel sera ainsi à l’abri de tout blocage, y compris sur le vote d’éventuelles lois organiques, qui requièrent d’obtenir une majorité des deux-tiers, soient 76 députés : le parti d’Alpha Condé a en effet raflé 79 des 114 sièges en jeu, à l’issue d’un scrutin marqué par des violences, et que les deux principaux partis de l’opposition, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dallein Diallo et l’Union des forces républicaines (UPR) de Sidya Touré, ont boycotté.

37 députés RPG sur 38 à l’uninominal…

En Guinée, les députés sont élus suivant deux modes de scrutin : le premier est uninominal et portait sur l’élection de 38 députés ; le second porte sur une liste nationale, sur laquelle 76 députés sont élus à la proportionnelle.

Le premier mode permet à chacune des 33 villes du pays et des cinq communes de la capitale Conakry d’élire leurs représentants à l’Assemblée nationale. En l’absence des grands partis de l’opposition qui ont boycotté les élections, le RPG arc-en-ciel a été le seul parti à avoir présenté des candidats dans la quasi totalité de ces circonscriptions uninominales.

Une exception, notable, a été la circonscription de Pita, considérée comme son fief par l’Union pour le progrès et le renouveau (UPR) du ministre conseiller à la présidence Bah Ousmane, où, au terme d’un compromis politique, le candidat UPR n’avait aucun adversaire RPG. C’est cependant le candidat des Nouvelles forces démocratiques (NFD), le parti du ministre de la Jeunesse Mouctar Diallo, autre fils du terroir, qui a remporté le siège.

Au final donc, le RPG a remporté les sièges dans les 37 circonscription où il avait présenté un candidat.

…Et 42 sur 76 à la proportionnelle

Il y avait en revanche pas moins de 29 listes en lice pour le scrutin à la proportionnelle, au niveau national. Ce qui n’a pas empêché le RPG de remporter la majorité des sièges à pourvoir (55%).

Lors de la présentation des résultats, mercredi soir, le président de la Ceni a précisé que dans ce scrutin, le quotient électoral – le nombre de voix ouvrant droit à un siège – était de 37 894 suffrages. Sur toute l’étendue du territoire national, le parti au pouvoir a obtenu 1 591 599 voix, sur un total de 2 879 944 de suffrages valablement exprimés. Et donc, remporté 42 des 76 sièges en jeu.

Le premier parti d’opposition a 4 sièges

Très loin derrière le RPG, le deuxième parti en nombre de députés est l’Union démocratique de Guinée (UDG), de l’homme d’affaires Mamadou Sylla. Avec quatre députés en tout et pour tout, il devient donc le premier parti d’opposition au sein de l’Assemblée guinéenne.

Le Mouvement populaire démocratique de Guinée (MPDG), de l’ancien ministre de la Culture Siaka Barry, et le NFD sont en troisième position ex-aequo, avec trois députés chacun.

Derrière, cinq petits partis alignent deux députés – c’est notamment le cas de l’Union des forces du changement (UFC) du ministre des Transports Aboubacar Sylla, et de l’UPR – et quinze autres n’envoient qu’un seul député à l’Assemblée.

Le taux de participation à ces élections législatives a été de 58,04 %. Selon les chiffres de la Ceni, il avait été de 61,18 % pour le référendum constitutionnel, dont les résultats publiés par la Ceni vendredi 27 mars donnent le « Oui » vainqueur avec 91,59 %.

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 51 733 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire