Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Emmanuel Macron s’oppose à Alassane Ouattara sur une de ses ambitions
08/11/2019 à 22h20 par La redaction

Le président français Emmanuel Macron vient encore dire Non au président ivoirien qui nourrit l’ambition de construire une usine d’armes en Côte d”ivoire. Le projet est piloté par Birahima Téné Ouattara, le frère du président Alassane Ouattara.

«Après plusieurs mois de négociations, l’Etat ivoirien a mis en stand-by son projet de manufacture de pistolets en association avec l’israélien Bul Armory. Le groupe équipe déjà les 3 000 hommes de la Garde républicaine en M-5, un pistolet militaire en polymère adapté aux environnements chauds. Le dossier était poussé, à la présidence, par Birahima Téné Ouattara, le frère du président Alassane Ouattara et ministre des affaires présidentielles », a fait savoir La Lettre du Continent, n°811 du 6 novembre 2019.

D’après ce média français, la Côte d’Ivoire espérait que cette usine lui permette de faire baisser le coût unitaire d’une arme des deux tiers, de 900 $ (450.000 francs Cfa) à un peu moins de 300 $ (150.000 francs Cfa) pour un pistolet. Bul Armory aurait financé l’usine grâce aux précommandes de l’armée ivoirienne, dont le budget annuel dépasse 400 milliards F CFA, toujours selon notre source.
Aussi, Paris qui s’inquiète de la concurrence que pourrait faire l’israélien Bul Armory aux groupes français qui équipent l’armée ivoirienne s’y est opposée.

« Mais la France, principale fournisseuse des forces armées ivoiriennes, s’est inquiétée auprès du ministre de la défense, Hamed Bakayoko, de la concurrence que ce projet pourrait faire aux entreprises hexagonales, et des risques qu’une telle usine pouvait susciter en cas de tensions post-électorales. Hamed Bakayoko a relayé ces inquiétudes à la présidence, qui a suspendu les discussions avec Bul Armory », soutient contre confrère.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le président français Emmanuel Macron vient encore dire Non au président ivoirien qui nourrit l’ambition de construire une usine d’armes en Côte d”ivoire. Le projet est piloté par Birahima Téné Ouattara, le frère du président Alassane Ouattara.

«Après plusieurs mois de négociations, l’Etat ivoirien a mis en stand-by son projet de manufacture de pistolets en association avec l’israélien Bul Armory. Le groupe équipe déjà les 3 000 hommes de la Garde républicaine en M-5, un pistolet militaire en polymère adapté aux environnements chauds. Le dossier était poussé, à la présidence, par Birahima Téné Ouattara, le frère du président Alassane Ouattara et ministre des affaires présidentielles », a fait savoir La Lettre du Continent, n°811 du 6 novembre 2019.

D’après ce média français, la Côte d’Ivoire espérait que cette usine lui permette de faire baisser le coût unitaire d’une arme des deux tiers, de 900 $ (450.000 francs Cfa) à un peu moins de 300 $ (150.000 francs Cfa) pour un pistolet. Bul Armory aurait financé l’usine grâce aux précommandes de l’armée ivoirienne, dont le budget annuel dépasse 400 milliards F CFA, toujours selon notre source.
Aussi, Paris qui s’inquiète de la concurrence que pourrait faire l’israélien Bul Armory aux groupes français qui équipent l’armée ivoirienne s’y est opposée.

« Mais la France, principale fournisseuse des forces armées ivoiriennes, s’est inquiétée auprès du ministre de la défense, Hamed Bakayoko, de la concurrence que ce projet pourrait faire aux entreprises hexagonales, et des risques qu’une telle usine pouvait susciter en cas de tensions post-électorales. Hamed Bakayoko a relayé ces inquiétudes à la présidence, qui a suspendu les discussions avec Bul Armory », soutient contre confrère.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire