Nigéria

Elle risque la prison pour avoir vendu son compte Facebook à des brouteurs

WhatsApp Image 2021 08 14 at 14.59.44

Au Nigeria, une jeune femme a été interpellé par la police et risque la prison pour complicité. Selon les investigations, elle aurait vendu ses photos et son compte Facebook à des cybercriminels.

Le phénomène de cybercriminalité, ces dernières années grâce à l’avancée de la technologie et de la communication, s’est fortement accru au Nigeria au point de faire du pays l’une des références en la matière sur le continent. De ce fait, les autorités nigérianes, en vue de mettre fin à ce phénomène qui ternit l’image du pays et fait perdre énormément de devises, entreprennent de vastes opérations pour endiguer ce phénomène.

À lire aussi :   DJ Arafat : 6 mois de prison pour une de ses ex-compagnes, voici la raison

C’est dans cette perspective qu’une jeune dame a été interpellée à Sabo, dans l’État de Kudana. À en croire les faits, cette dernière est soupçonnée d’avoir vendu ses photos et son compte Facebook à des cybercriminels, communément appelés “Yahoo Boys”.

Selon les investigations de la EFCC (Commission des crimes économiques et financiers) du Nigeria, la dénommée P.I a été interpellée suite à un « rapport de renseignement sur sa présumée implication dans des arnaques cybernétiques. » Elle est accusée de complicité avec un réseau de cybercriminels qui utilisaient son profil et ses photos pour arnaquer certains internautes crédules.

À lire aussi :   Allemagne : Jérôme Boateng risque 5 ans de prison

Finalement, la jeune dame et ses partenaires ont été placés en garde à vue et attendent leur jugement. Au terme de la procédure, ils risquent des peines d’emprisonnement.

Source : page Facebook de EFCC et https://www.yabaleftonline.ng/lady-arrested-allegedly-selling-photos-facebook-account-internet-fraudsters

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire