Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Elle est fouettée publiquement pour avoir eu des relations sexuelles hors mariage
04/03/2020 à 10h59 par Tritech Raheem

Il s'agit d'une Indonésienne battue devant une foule de dizaines de personnes pour avoir eu des relations sexuelles hors mariage. La femme a donc été reconnue coupable d’adultère en vertu de la stricte loi islamique locale. Elle a été fouettée avec sept autres personnes devant une mosquée dans la capitale provinciale, Banda Aceh.

 

La victime en pleurs a été traînée par deux policières, sur une plate-forme. Un officier masqué, connu sous le nom d’« algojo » (bourreau en français), a ensuite fait pleuvoir des coups de bâton sur le corps de la femme. Celle-ci qui n'en pouvait plus à un moment, lève la main pour marquer une pause, car la douleur devient trop forte, et une autre femme lui offre un verre d’eau avant que les coups de fouet ne rejaillissent.

 

Aceh est la seule province de l'Indonésie à 98% musulmane qui impose la loi de la charia. La loi a été adoptée en 2001 dans le cadre d’un accord avec le gouvernement central. Ainsi, les suspects peuvent être fouettés pour toute une série d’infractions, notamment le jeu, la consommation d’alcool, les relations homosexuelles, les relations sexuelles avant le mariage ou les relations extraconjugales.

Lire aussi : Pakistan : La justice autorise à un musulman d’épouser une fille de 14 ans

Des groupes de défense des droits de l’homme ont dénoncé la flagellation publique comme étant une punition inhumaine, ainsi que le président indonésien Joko Widodo qui a demandé l'arrêt de cette pratique. Mais celle-ci a un large soutien parmi la population d’Aceh. « Cette loi est conçue pour avoir un effet dissuasif, non seulement chez les délinquants, mais aussi chez les spectateurs qui assistent à la bastonnade », a déclaré le chef de l’agence locale de l’ordre public, Marwan, a déclaré lors d’une précédente bastonnade. Il a ensuite ajouté : « La douleur que l’on ressent lorsqu’on est fouetté n’est pas si mauvaise, la gêne est pire ».

 

L’année dernière, des couples non mariés ont aussi été brutalement fouettés en public après avoir été pris en train de se câliner, de se tenir la main et d’avoir des relations sexuelles.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Il s'agit d'une Indonésienne battue devant une foule de dizaines de personnes pour avoir eu des relations sexuelles hors mariage. La femme a donc été reconnue coupable d’adultère en vertu de la stricte loi islamique locale. Elle a été fouettée avec sept autres personnes devant une mosquée dans la capitale provinciale, Banda Aceh.

 

La victime en pleurs a été traînée par deux policières, sur une plate-forme. Un officier masqué, connu sous le nom d’« algojo » (bourreau en français), a ensuite fait pleuvoir des coups de bâton sur le corps de la femme. Celle-ci qui n'en pouvait plus à un moment, lève la main pour marquer une pause, car la douleur devient trop forte, et une autre femme lui offre un verre d’eau avant que les coups de fouet ne rejaillissent.

 

Aceh est la seule province de l'Indonésie à 98% musulmane qui impose la loi de la charia. La loi a été adoptée en 2001 dans le cadre d’un accord avec le gouvernement central. Ainsi, les suspects peuvent être fouettés pour toute une série d’infractions, notamment le jeu, la consommation d’alcool, les relations homosexuelles, les relations sexuelles avant le mariage ou les relations extraconjugales.

Lire aussi : Pakistan : La justice autorise à un musulman d’épouser une fille de 14 ans

Des groupes de défense des droits de l’homme ont dénoncé la flagellation publique comme étant une punition inhumaine, ainsi que le président indonésien Joko Widodo qui a demandé l'arrêt de cette pratique. Mais celle-ci a un large soutien parmi la population d’Aceh. « Cette loi est conçue pour avoir un effet dissuasif, non seulement chez les délinquants, mais aussi chez les spectateurs qui assistent à la bastonnade », a déclaré le chef de l’agence locale de l’ordre public, Marwan, a déclaré lors d’une précédente bastonnade. Il a ensuite ajouté : « La douleur que l’on ressent lorsqu’on est fouetté n’est pas si mauvaise, la gêne est pire ».

 

L’année dernière, des couples non mariés ont aussi été brutalement fouettés en public après avoir été pris en train de se câliner, de se tenir la main et d’avoir des relations sexuelles.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire