Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Élection présidentielle en Côte d’Ivoire : L’UE se prononce enfin
19/09/2020 à 10h53 par Le Boy

Élection présidentielle en Côte d’Ivoire : L’UE se prononce enfin

Élection présidentielle en Côte d’Ivoire : L’UE se prononce enfin

Vendredi 18 septembre 2020, l'Union européenne (UE) s’est exprimée sur l'organisation du prochain scrutin présidentiel en Côte d'Ivoire. Elle a demandé à l'Etat ivoirien que l'élection soit inclusive.

Dans un communiqué publié sur son site officiel ce 18 septembre, elle a fait savoir sa position sur le processus électoral devant conduit à l'élection d'un nouveau président. « L’Union européenne (UE) rappelle son attachement aux principes d’inclusivité, de liberté d’expression, de transparence, de respect de l’Etat de droit et des éventuels mécanismes indépendants d’observation, nécessaires pour assurer un scrutin aux résultats crédibles et acceptés par tous ».

Dans le cadre du processus électoral en cours «  l’Union européenne (UE) prend acte de la décision du Conseil constitutionnel, ce 14 septembre, relative aux candidatures retenues pour l’élection présidentielle ». S’il ne lui revient pas de se prononcer à ce sujet, l’UE rappelle qu’il est de la responsabilité première des autorités et institutions ivoiriennes compétentes de garantir un processus électoral impartial, transparent, inclusif et équitable, emportant l’adhésion des citoyens.

Lire aussi : Côte d'Ivoire : Chris Yapi répond à ceux qui veulent le connaître

Depuis l'annonce de la candidature du président Alassane Ouattara a un troisième mandat, des violences ont éclaté dans certaines villes de la Côte d'Ivoire. L’Union européenne déplore ces « violences et affrontements survenus ces dernières semaines, qui ont fait plusieurs victimes, et appelle les autorités à mener des enquêtes afin d’en poursuivre les auteurs. Elle appelle également au respect des libertés publiques, notamment le droit pour chaque citoyen de manifester pacifiquement, dans le cadre prévu par la loi, sans être inquiété, et d’exprimer des opinions politiques sans être arrêté ou emprisonné ».

L'UE a appelé les différents protagonistes au dialogue afin de trouver une issue favorable à cette situation sociopolitique qui prévaut en Côte d'Ivoire. Et,  encourage aussi les autorités à prendre l’initiative pour contribuer à cet apaisement du climat politique.

Les différentes procédures introduites par les opposants ivoiriens auprès de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP) étaient également au cœur du communiqué. « L'UE note les différentes procédures ouvertes auprès de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) relativement au processus électoral et rappelle son attachement au respect de la justice internationale ».

Lire aussi : Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020 : l’Union Européenne somme le gouvernement à œuvrer pour une élection apaisée et inclusive

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 385 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Vendredi 18 septembre 2020, l'Union européenne (UE) s’est exprimée sur l'organisation du prochain scrutin présidentiel en Côte d'Ivoire. Elle a demandé à l'Etat ivoirien que l'élection soit inclusive.

Dans un communiqué publié sur son site officiel ce 18 septembre, elle a fait savoir sa position sur le processus électoral devant conduit à l'élection d'un nouveau président. « L’Union européenne (UE) rappelle son attachement aux principes d’inclusivité, de liberté d’expression, de transparence, de respect de l’Etat de droit et des éventuels mécanismes indépendants d’observation, nécessaires pour assurer un scrutin aux résultats crédibles et acceptés par tous ».

Dans le cadre du processus électoral en cours «  l’Union européenne (UE) prend acte de la décision du Conseil constitutionnel, ce 14 septembre, relative aux candidatures retenues pour l’élection présidentielle ». S’il ne lui revient pas de se prononcer à ce sujet, l’UE rappelle qu’il est de la responsabilité première des autorités et institutions ivoiriennes compétentes de garantir un processus électoral impartial, transparent, inclusif et équitable, emportant l’adhésion des citoyens.

Lire aussi : Côte d'Ivoire : Chris Yapi répond à ceux qui veulent le connaître

Depuis l'annonce de la candidature du président Alassane Ouattara a un troisième mandat, des violences ont éclaté dans certaines villes de la Côte d'Ivoire. L’Union européenne déplore ces « violences et affrontements survenus ces dernières semaines, qui ont fait plusieurs victimes, et appelle les autorités à mener des enquêtes afin d’en poursuivre les auteurs. Elle appelle également au respect des libertés publiques, notamment le droit pour chaque citoyen de manifester pacifiquement, dans le cadre prévu par la loi, sans être inquiété, et d’exprimer des opinions politiques sans être arrêté ou emprisonné ».

L'UE a appelé les différents protagonistes au dialogue afin de trouver une issue favorable à cette situation sociopolitique qui prévaut en Côte d'Ivoire. Et,  encourage aussi les autorités à prendre l’initiative pour contribuer à cet apaisement du climat politique.

Les différentes procédures introduites par les opposants ivoiriens auprès de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP) étaient également au cœur du communiqué. « L'UE note les différentes procédures ouvertes auprès de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) relativement au processus électoral et rappelle son attachement au respect de la justice internationale ».

Lire aussi : Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020 : l’Union Européenne somme le gouvernement à œuvrer pour une élection apaisée et inclusive

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 385 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire