Scandales s€xuels de l’Église catholique : le pape François remercie les journalistes

 

Le pape François a félicité samedi les journalistes pour avoir donné une voix aux victimes d’abus au sein de l’Église catholique. Le pontife a fait ces commentaires samedi alors qu’il rendait hommage au journaliste de Reuters Phillip Puellella et à Valentina Alazraki, de l’agence de presse mexicaine Noticieros Televisa.

 

Parlant de la profession de journaliste au sens large, François a remercié les reporters pour leurs « efforts pour raconter la réalité » et a déclaré que la diversité des styles et des points de vue que les reporters apportent ajoute « une richesse d’informations ».

À lire aussi :
Corée du Sud : Yonggi Cho, le fondateur de la plus grande église du monde, est mort

 

« Je remercie également pour ce que vous nous dites sur ce qui ne va pas dans l’Église, pour nous aider à ne pas le balayer sous le tapis, et pour la voix que vous avez donnée aux victimes d’abus : merci pour cela », a déclaré le Pape François.

 

Les incidents d’abus dans l’Église catholique ont notamment attiré l’attention après l’enquête révolutionnaire du Boston Globe en 2002, qui a révélé un modèle d’abus du clergé, a noté Reuters. Depuis lors, d’autres cas d’abus sexuels ont été révélés, attirant l’attention sur l’Église. Le mois dernier, le rapport d’une commission indépendante a révélé que plus de 216 000 mineurs auraient été abusés par le clergé catholique en France depuis les années 1950.

À lire aussi :
Il vole l'argent de la quête et se retrouve coincé dans le mur

 

Le Pape François a déclaré vendredi qu’il souhaitait rendre hommage à l’ensemble de la communauté journalistique en honorant les reporters. Il a déclaré que le journalisme naît en « s’engageant dans une mission (…) pour expliquer le monde, pour le rendre moins obscur, pour que ceux qui le vivent en aient moins peur et regardent les autres avec une plus grande conscience, et aussi avec plus de confiance. »

À lire aussi :
Excédé par les prières des fidèles, il brise les vitres d'une église

 

« Le risque, comme vous le savez bien, est d’être submergé par les nouvelles au lieu d’être capable de leur donner un sens », a déclaré le Pape François. Avant de conclure : « C’est pourquoi je vous encourage à préserver et à cultiver ce sens de la mission qui est à l’origine  ude votre choix. »

Avec Reuters

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire