...

École de foot du PSG au Rwanda: Les enfants espèrent être comme Messi et Mbappé


Video player

En tant que footballeur de 11 ans, Charmant rêve de devenir célèbre et de jouer pour le Paris Saint-Germain. Le club a ouvert une école de football à Huye, au Rwanda ; sa première génération était emmenée par le PSG aux côtés du Pays des Mille Collines.

Christella veut parler à Lionel Messi; elle espère également jouer pour l’équipe nationale du Burundi — l’Amavubi — ainsi que pour le Paris Saint-Germain FC. Elle espère devenir riche, même si ses yeux baissent sous ses tresses en disant cela. Christella fait partie des 172 enfants entre 6 et 16 ans qui fréquentent actuellement la première classe de l’académie du PSG. Un tiers de ces étudiants sont des filles, et elles ont été encouragées par leur ancien capitaine Rai lorsqu’il a inauguré l’académie samedi. Il s’agit d’un projet unique du PSG qui s’étend sur quatre continents et 22 000 étudiants en football dans 15 pays.

La responsable du développement de la marque Paris Saint-Germain à l’étranger, Nadia Benmokhtar, explique que leur académie est la seule gratuite. Elle déclare en outre que les joueurs ne sont pas choisis en fonction de l’argent, mais du mérite. Sur les 2 000 enfants de 18 écoles de Huye – dont 500 filles – 8 centres de détection ont été créés, nous dit Charming. L’un de ces enfants était Charming lui-même, qui raconte son histoire racontée par Benmokhtar. Il dit qu’il a passé des tests, est allé à l’école, a gagné et a ensuite passé des tests supplémentaires au stade. Tout en portant un appareil pour traiter son sourire avec un visage impassible et un maillot de l’académie arborant l’écusson du PSG et les mots « Visit Rwanda » – un sponsor et partenaire de ce projet – il a déclaré qu’il était fier.

Malgré l’absence de Messi et de Mbappé,

La Paris Saint-Germain Academy accueille chaque année jusqu’à 500 enfants supplémentaires en stage. Cependant, il est également ouvert à 4 enfants supplémentaires chaque année. Ces enfants participent à des activités sur la pelouse du stade au milieu de Huye, une ville de montagne dominée par l’agriculture. L’un de ces enfants était Rai, idole du PSG entre 1993 et ​​1998. Il portait un maillot avec son nom et son numéro dessus – 10 – et participait à des exercices avec d’autres enfants. Certains comprenaient des ateliers de conduite avec des enfants plus petits, attraper des écharpes dans le dos tout en dribblant avec des enfants plus grands et chanter avec eux la phrase « Ici c’est?… Paris! » C’est l’attraction la plus excitante du Rwanda; les parents ont assisté à l’inauguration vêtus de stands jaunes en «L» du stade Huye. Le lendemain, ils se sont approchés à quelques centimètres des gorilles. Cependant, ce n’était pas l’intention première de Rai de voir des enfants porter des maillots du PSG dans les tribunes. Didier Shema Maboko, le secrétaire permanent du ministère des Sports, évoque fréquemment un partenariat avec l’industrie touristique rwandaise. Il pense que ce partenariat fera du Rwanda une destination touristique encore plus populaire. En outre, Maboko affirme que le partenariat ne produira pas immédiatement un Messi ou Mbappé – deux des joueurs de football les mieux payés au monde – affirmant que le partenariat du Rwanda ne produira pas de résultats immédiats.

La promotion de la marque signifie la promotion du nom de la marque.

Selon Nadia Benmokthar, l’aspect performance des activités sportives est important. Le PSG pensait que le football rwandais s’améliorerait avec leur aide. Cependant, le football du pays était encore à la traîne et n’avait participé qu’à une seule Coupe d’Afrique des nations, ou CAN, en 2014. Théonas Ndanguza, le directeur du centre de formation, a expliqué que la crèche deviendrait la vocation première du centre. Il était assisté de Grace Nyinawumuntu, la première femme entraîneure professionnelle du Rwanda et chef de l’équipe féminine U20 du pays. Tous deux ont été formés au Camp des Loges, le centre de formation du PSG situé en banlieue parisienne. Le manager poursuit : « Nous espérons que cela profitera à notre équipe nationale. Nous n’avons pas beaucoup d’académies, nous avons donc la chance qu’une équipe professionnelle comme le Paris Saint-Germain aide nos enfants à développer les joueurs. Ils savent ce qu’est le développement des joueurs.

Nadia Benmokhtar affirme que l’Académie du PSG promeut la marque du club. En effet, l’objectif de l’Académie est de faire du PSG une référence de classe mondiale égale aux plus grands clubs européens, ajoute Rai. De plus, l’Académie vise à donner aux fans du PSG de nouvelles idoles à admirer et à rêver de porter leur maillot. Huye – prononcé Shay – est une ville de son pays d’origine, le Sénégal, et Charmant est une autre célébrité sénégalaise, explique Rai.

--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire