Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Du fait du coronavirus, Nedbank accélère la digitalisation de ses services
17/03/2020 à 20h38 par La redaction

Alors que les clients se détournent des agences bancaires pour limiter les risques de contamination, la banque sud-africaine chamboule son calendrier pour déployer ses plateformes numériques d’ici la fin de l’année.

Le calendrier de Nedbank pour achever de déployer ses plateformes numériques, initialement prévu pour 2021-2022, a été accéléré et les services doivent être opérationnels à la fin de cette année, a confié à Jeune Afrique Terence Sibiya, directeur général en charge du reste de l’Afrique de la banque sud-africaine.

L’objectif à long terme de la banque est que 75 % des ventes se fassent par le biais des canaux numériques et que 70 % de tous ses clients soient actifs numériquement. Un comportement qui contribuera à une plus grande « distanciation sociale », a ajouté le dirigeant, alors que les échanges physiques diminuent sur le continent pour limiter la propagation du coronavirus.

« Grave impact économique » du covid-19 en Afrique du Sud

Convaincu que les banques sud-africaines sont suffisamment solides pour résister à la pandémie, Terence Sibiya prévoit tout de même « un choc en termes de niveaux d’activité » et une augmentation des prêts non performants. La crise sanitaire mondiale aura un « grave impact économique », y compris sur l’emploi, en Afrique du Sud, déjà entrée dans une récession technique au quatrième trimestre de 2019. L’activité d’investissement fixe du secteur privé est déjà au point mort et le cadre de Nedbank ne voit aucune perspective de sortie de la récession avant au moins 18 à 24 mois.

Mais « le système bancaire en Afrique du Sud est bien capitalisé et agile, il est systématiquement très stable et fonctionnel », assure-t-il. Un pays qui reste « l’ancre » de Nedbank, alors que la banque est présente en Namibie, au Swaziland, au Mozambique, au Lesotho et au Zimbabwe.

Accélération en Afrique de l’Est

En 2019, ses bénéfices globaux de Nedbank pour 2019 ont chuté de 7 %, en raison des pertes liées à l’hyperinflation au Zimbabwe. Si le groupe considère sa participation de 14 % dans la plus grande banque du Ghana, Ecobank, comme « un investissement de long terme », il devrait finaliser fin mars sa sortie du Malawi, un marché « trop petit pour que Nedbank atteigne l’échelle requise », a indiqué Terence Sibiya. En revanche, et malgré ses pertes, la banque n’a pas l’intention de quitter le Zimbabwe, où elle espère pouvoir « reconfigurer l’activité et le bilan ».

Contrainte dans son marché sud-africain, notamment par un approvisionnement en électricité peu fiable, Nedbank compte sur une expansion continue dans le reste de l’Afrique, et notamment dans le sud-est du continent, pour réduire sa dépendance à l’égard de l’Afrique du Sud. Le groupe cherche notamment à augmenter sa participation dans la Banco Unico du Mozambique de 50 % à 87,5 %, sous réserve de l’approbation réglementaire.

La banque est également disposée à envisager des opportunités dans des pays d’Afrique de l’Est tels que le Kenya, où elle a un bureau de représentation. « Si le prix est correct, nous allons certainement jeter un œil. »

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 531 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

URGENT/ Guillaume Soro sera arrêté et extradé vers la Côte d'Ivoire

16/10/2020

URGENT/ Guillaume...

  C'est le souhait du président sortant...
Voici pourquoi Georgina tarde à épouser Cristiano Ronaldo

16/10/2020

Voici pourquoi...

Georgina Rodriguez et le quintuple ballon d'or...
Etats-Unis: les libraires s'attaquent à Amazone

16/10/2020

Etats-Unis: les...

Exaspérer d’être cloué sur place par Amazone,...
Côte d’Ivoire : Skelly fait un vrai scandale à la télé  (Photos)

16/10/2020

Côte d’Ivoire :...

Invité ce jeudi 15 octobre 2020 sur...
Côte d’Ivoire : l’opposition veut empêcher les élections « par tous les moyens légaux »

16/10/2020

Côte d’Ivoire :...

L’opposition ivoirienne veut empêcher les élections par...
Bénin : La grotte mariale de Dassa-Zoumè cambriolée

16/10/2020

Bénin :...

L’église de la grotte mariale  logée  dans...
Bénin/ Ecole : châtiments corporels équivalent à licenciement

16/10/2020

Bénin/ Ecole...

Au Bénin, un chef d'établissement scolaire qui...
Présidentielle ivoirienne / Des anti-3e mandat entrent en action et barrent des routes

16/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

Depuis ce jeudi 15 octobre matin, il...
Présidentielle ivoirienne : Bédié et Affi ordonnent le blocage du processus électoral “par tous les moyens légaux”

16/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

Henri Konan Bédié, candidat du PDCI et...
Restitution de la dent de Patrice Lumumba : un tribunal belge rend son verdict

16/10/2020

Restitution de...

Près de 60 ans après son assassinat...
Affaire Bishop Benjamin Boni convoqué pour une chanson : la police apporte des précisions

16/10/2020

Affaire Bishop...

La rumeur est devenue plus que virale...
Guillaume Soro en tournée européenne

15/10/2020

Guillaume Soro...

Le candidat à la présidentielle du 31...
"Ma femme ne sait pas faire l'amour, je suis dépassé"

15/10/2020

« Ma femme...

Faire l’amour n’est pas une science. Selon...
"J'ai couché avec la femme de mon père"

15/10/2020

« J’ai couché...

« J'ai couché avec la femme de mon...
Grand P embrase la toile avec son incroyable anniversaire (Photos)

15/10/2020

Grand P...

Le 11 Octobre dernier, Grand P fêtait...
Togo : les ministres signent un engagement et se font admirer sur la toile

15/10/2020

Togo :...

Le "contrat d'engagement" signé par le gouvernement...
Interview de Koné Dramane, le militaire le plus recherché de Côte d’Ivoire

15/10/2020

Interview de...

Une interview de Koné Dramane, le militaire...
Rwanda: le commerce du cannabis autorisé

15/10/2020

Rwanda: le...

Le commerce du cannabis au Rwanda est...
Togo : Eugène Atigan rend un vibrant hommage à Tony B  Cool

15/10/2020

Togo :...

Eugène Atigan, dans un message laissé sur...
Meghan Markle: voici les raisons de son absence sur les réseaux sociaux

15/10/2020

Meghan Markle:...

Régulièrement critiquée sur les réseaux sociaux, Meghan...

Alors que les clients se détournent des agences bancaires pour limiter les risques de contamination, la banque sud-africaine chamboule son calendrier pour déployer ses plateformes numériques d’ici la fin de l’année.

Le calendrier de Nedbank pour achever de déployer ses plateformes numériques, initialement prévu pour 2021-2022, a été accéléré et les services doivent être opérationnels à la fin de cette année, a confié à Jeune Afrique Terence Sibiya, directeur général en charge du reste de l’Afrique de la banque sud-africaine.

L’objectif à long terme de la banque est que 75 % des ventes se fassent par le biais des canaux numériques et que 70 % de tous ses clients soient actifs numériquement. Un comportement qui contribuera à une plus grande « distanciation sociale », a ajouté le dirigeant, alors que les échanges physiques diminuent sur le continent pour limiter la propagation du coronavirus.

« Grave impact économique » du covid-19 en Afrique du Sud

Convaincu que les banques sud-africaines sont suffisamment solides pour résister à la pandémie, Terence Sibiya prévoit tout de même « un choc en termes de niveaux d’activité » et une augmentation des prêts non performants. La crise sanitaire mondiale aura un « grave impact économique », y compris sur l’emploi, en Afrique du Sud, déjà entrée dans une récession technique au quatrième trimestre de 2019. L’activité d’investissement fixe du secteur privé est déjà au point mort et le cadre de Nedbank ne voit aucune perspective de sortie de la récession avant au moins 18 à 24 mois.

Mais « le système bancaire en Afrique du Sud est bien capitalisé et agile, il est systématiquement très stable et fonctionnel », assure-t-il. Un pays qui reste « l’ancre » de Nedbank, alors que la banque est présente en Namibie, au Swaziland, au Mozambique, au Lesotho et au Zimbabwe.

Accélération en Afrique de l’Est

En 2019, ses bénéfices globaux de Nedbank pour 2019 ont chuté de 7 %, en raison des pertes liées à l’hyperinflation au Zimbabwe. Si le groupe considère sa participation de 14 % dans la plus grande banque du Ghana, Ecobank, comme « un investissement de long terme », il devrait finaliser fin mars sa sortie du Malawi, un marché « trop petit pour que Nedbank atteigne l’échelle requise », a indiqué Terence Sibiya. En revanche, et malgré ses pertes, la banque n’a pas l’intention de quitter le Zimbabwe, où elle espère pouvoir « reconfigurer l’activité et le bilan ».

Contrainte dans son marché sud-africain, notamment par un approvisionnement en électricité peu fiable, Nedbank compte sur une expansion continue dans le reste de l’Afrique, et notamment dans le sud-est du continent, pour réduire sa dépendance à l’égard de l’Afrique du Sud. Le groupe cherche notamment à augmenter sa participation dans la Banco Unico du Mozambique de 50 % à 87,5 %, sous réserve de l’approbation réglementaire.

La banque est également disposée à envisager des opportunités dans des pays d’Afrique de l’Est tels que le Kenya, où elle a un bureau de représentation. « Si le prix est correct, nous allons certainement jeter un œil. »

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 531 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire