Drame: Une femme tuée par son concubin qui voulait avoir des rapports se*uels

Il y a de ces relations qui finissent mal et certaines qui finissent carrément en drame.
C’est le cas d’un crime passionnel ayant eu lieu en Côte d’Ivoire qui fait la une sur les réseaux sociaux depuis quelques heures. Le récit glaçant du déroulement des évènements donne l’impression d’un film d’horreur tout droit sorti d’un studio de cinéma. Mais tout semble pourtant vrai et une femme aurait perdu la vie après avoir refusé d’entretenir des rapports sexuels avec un concubin.

Lire aussi : Le tueur en série Togolais Attiogbé Olivier arrêté

À lire aussi :
Côte d’ivoire : Des négociations en cours pour le retour de Laurent Gbagbo

Le récit de l’histoire fait penser tout de suite à une relation préalable basée sur des plaisirs mutuels.
Mais alors qu’hier nuit, le concubin voulait encore une fois satisfaire sa libido, il s’est rendu chez sa voisine qui elle n’en avait pas envie. Très remonté, le tueur en question est devenu tout de suite agressif mais n’a pas réussi à faire fléchir la victime. La situation a dégénéré en altercation et la fin a été fatale pour la dame qui est selon les dires mère d’un bébé. Alerté par les bruits, le voisinage a dû appeler la police qui n’a pas pu arriver à temps pour sauver la dame même deux minutes après. Cette dernière aurait été assommée avec une bouteille de gaz et un pilon. Tête fracassée et baignant dans son sang, la victime ne survivra pas.

À lire aussi :
Présidentielle en Côte d'Ivoire : KKB félicite Alassane Ouattara

Une attrocité incompréhensible devant laquelle même la police est restée sans mots. Le malfrat aurait été appréhendé avec le bébé de la victime dans les mains devant le corps de sa victime. Selon les informations relayées sur la toile, le tueur n’est pas à sa première agression mais celle-ci a été fatale. Il serait un repris de justice qui a été libéré récemment après avoir été condamné à 6 mois de sursis pour coups et blessures volontaires.

À lire aussi :
Côte d’Ivoire/ Blé Goudé: 29 ans après lui, sa fille a décroché le BAC

Lire aussi : Cameroun/Crime rituel : Une petite fille tuée par son oncle

Ce drame de plus qui intervient dans un climat tendu plonge toute la Côte d’Ivoire en émoi et plus précisément la ville de Gagnoa.

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire