Doumbia Major : « je n’ai pas menacé Guikahue de mort »


Video player

Doumbia Major est revenu ce dimanche 1er mars 2020, sur l’affaire de menace de mort. Pour le président du CPR, il est clair qu’il n’a pas menacé Guikahue.

Moi, je n’ai pas menacé Guikahue de mort, j’ai simplement dit que si la guerre tribale dont il est en train de poser les bases,

en faisant croire qu’il y a un Nord du pays qui est privilégié contre un SUD et qu’on prendrait l’argent de lui ses parents exclusivement pour offrir des CNI aux habitants du Nord du pays,

en faisant croire qu’il y a une invasion d’étrangers qui veulent voler notre nationalité avec la complicité des dirigeants actuels du pays, (ceci dans le but de dresser une partie des ivoiriens formatés à la haine contre ces dirigeants et leurs militants), en faisant croire qu’il y a des gens qui ont expressément font venir des mercenaires étrangers qu’ils cachent dans des villages sous la couverture d’orpailleurs, pour tuer des ivoiriens le moment venu.

Je dis simplement que si cette guerre dont il est en train de poser les ingrédients en insufflant la haine de l’autre sur la base ethnique, dans les esprits de certains de nos compatriotes,
je dis que si cette guerre commence, qu’il sache simplement qu’il peut y laisser sa peau , dans la mesure où quand les gens vont commencer à s’entretuer, lui Guikahue qui est l’un des principaux instigateurs de cette poussée de haine tribale, cette poussée xénophobe et de division ethniques du pays.

Je dis qu’il peut lui aussi être pris pour cible, surtout que le peuple sait qu’il est l’un des idéologues de la fièvre haineuse qui est en train de s’emparer du pays, sous l’action constante de la propagande de haine visant à une partition ethnique du pays.

LIRE AUSSI: « Gbagbo était entouré d’incompétents, la nomination de Lida au ministère de la Défense a été une insulte pour la Côte d’Ivoire »

Ce n’est pas une menace de mort, c’est juste une invitation de Guikahue à assumer les conséquences de ce qu’il est en train de créer.

Il ne faut pas qu’il croit qu’il va pousser les gens à s’entretuer et que lui-même sera épargné par les conséquences de ce qu’il est en train de mettre en place.

Quand nous au CPR, sachant que de toutes les façons, généralement ce sont les cadres qui payent pour les papiers de leurs parents, nous avons proposé que les CNI soient financées par une action de solidarité nationale, et que les plus nantis payent pour les plus pauvres sous la forme d’une taxe ou d’un prélèvement exceptionnel dénommée « contribution à la citoyenneté », c’est lui Guikahue et le PDCI ainsi que EDS qui se sont opposés à cette proposition.. nous comprenons maintenant à l’aune de la manipulation politique à laquelle il s’adonne, les raisons de leur opposition à notre proposition.

Guikahue est en train d’allumer le feu, qu’il s’attende à respirer de la fumée ou à être brûlé par de la flamme.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire