Donald Trump : Son réseau social « Truth » est déjà piraté

 

Des pirates se sont introduits sur le site de médias sociaux de Donald Trump. À peine lancé, le réseau social « Truth » s’est vu accueillir de faux comptes pour Trump et Steve Bannon et une photo d’un cochon déféquant.

« Nous nous sommes amusés à le troller jusqu’au ciel », a déclaré l’un des hackers. Le futur site de médias sociaux de l’ancien président Donald Trump, Truth Social, a été piraté quelques heures seulement après l’annonce de son lancement. Les pirates informatiques d’Anonymous ont déclaré au New-York Times (NYT) qu’ils avaient créé de faux comptes sur le site Truth Social de Trump. Sur ce faux compte, ils ont posté une photo d’un cochon en train de déféquer.

À lire aussi :
Donald Trump et un proche au cœur d'une affaire de fraude fiscale

De faux comptes ont également été créés aux noms du théoricien de la conspiration Ron Watkins et du PDG de Twitter Jack Dorsey. Les hackers ont déclaré au Times que le piratage faisait partie de leur « guerre en ligne contre la haine ».

 

 

Le réseau social de Donald Trump, pour le moment vulnerable

 

À lire aussi :
RDC : le président Félix Tshisekedi soutient-il Donald Trump ?

Trump a déclaré mercredi qu’il créait Truth Social par l’intermédiaire de sa nouvelle société, Trump Media & Technology Group (TMTG), « pour s’opposer à la tyrannie de Big Tech ». TMTG a déclaré que le site serait ouvert aux invités en novembre et au public au premier trimestre 2022. L’application est disponible en précommande sur l’App Store d’Apple, et les gens peuvent s’inscrire sur une liste d’attente.

Aubrey Cottle, un hacker affilié à Anonymous, a déclaré au Times que cela suffisait pour que les hackers d’Anonymous aient accès à la version préliminaire de l’application de type Twitter. La publication a déclaré avoir vu des captures d’écran vérifiant les affirmations des hackers, et a rapporté que les hackers avaient obtenu l’accès dans les deux heures suivant l’annonce du site par Donald Trump.

À lire aussi :
USA : Mandat d’arrêt contre Donald Trump

D’autres personnes ont également souligné la vulnérabilité du site bêta. Quelques heures après l’annonce du site, les développeurs de l’application TMTG ont interdit aux gens de créer de nouveaux comptes et ont fermé le site bêta.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆