People

Donald Trump porte plainte contre Twitter, Google et Facebook

Donald Trump Porte Plainte Contre Twitter, Google Et Facebook

 

Banni des réseaux sociaux, Donald Trump attaque Facebook, Twitter et Google en justice. L’ancien locataire de la maison blanche,  prédécesseur de Joe Biden accuse les géants de la tech d’être responsables d’une censure inconstitutionnelle.

Donald Trump a décidé de porter plainte contre Facebook, Twitter et Google. Le magnat de l’immobilier a, lors d’une conférence de presse ce mercredi 7 juillet 2021,  annoncé des recours collectifs contre le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, celui de Twitter, Jack Dorsey, ainsi que contre Sundar Pichai, patron de Google.

Il a expliqué avoir déposé, aux côtés d’une organisation qui promeut ses politiques défendant « l’Amérique d’abord », l’America First Policy Institute, « une action collective majeure en justice contre les géants de la tech.

Lire aussi : Poutine explique ce qui fait la différence entre Biden et Trump

« Ces trois patrons  mettent en œuvre une censure illégale, inconstitutionnelle. Il n’y a pas de meilleure preuve que la Big Tech est hors de contrôle que le fait qu’ils aient banni le président des États-Unis en fonction  de leurs plateformes.  S’ils peuvent me le faire à moi, ils peuvent le faire à n’importe qui. Et d’ailleurs c’est exactement ce qu’ils font », a-t-il affirmé sous les applaudissements du public.

À lire aussi :   USA : Twitter suspend le compte de la députée Marjorie Greene
👀Intégrez automatiquement au groupe whatsapp pour recevoir les liens des actualités

Avec cette plainte, Donald Trump a dit espérer que le tribunal fédéral du district sud de la Floride ordonnerait « l’arrêt immédiat de la censure illégale et honteuse de la part » des réseaux sociaux.

L’ex président des USA avait été évincé de ses réseaux sociaux favoris à la suite des terribles événements du Capitole, survenus le 6 janvier 2021 à Washington DC, au cours desquels cinq personnes avaient perdu la vie. Trump était tenu en partie responsable de l’assaut, à cause des messages incendiaires qu’il avait postés juste avant sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, avant d’être banni, Donald Trump comptait près de 89 millions d’abonnés sur Twitter où il avait annoncé nombre de grandes décisions présidentielles et des limogeages tonitruants ainsi que 35 millions sur Facebook et 24 millions sur Instagram.

Sur ces plateformes, il avait aussi minimisé la gravité de la pandémie et dénoncé de soi-disant fraudes électorales, jamais démontrées devant les tribunaux. « Google et YouTube ont effacé d’innombrables vidéos qui osaient mettre en doute le jugement de l’Organisation mondiale de la santé  pendant la pandémie de Covid-19 », a souligné l’ex-président pour justifier sa plainte.

À lire aussi :   Voici l'athlète le plus insulté sur Twitter

Donald Trump a également fait parler de lui ce mercredi pour un ouvrage à paraître le 13 juillet qui lui est consacré.

Lire aussi : L’ancien médecin de Trump doute de la santé mentale de Joe Biden

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Cliquer ici 👆

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!😍 ACTUALITE via Telegram 😍 Offre d'emploi via Telegram .

-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

--
À lire aussi :   Coronavirus : Donald Trump demande des "réparations" de la part de la Chine
Pages Social Media Coaching

Laisser votre commentaire