Donald Trump opte pour l’apaisement avec l’Iran


Video player

Le président américain Donald Trump a joué mercredi la carte de l’apaisement après des tirs de missiles iraniens sur des bases abritant des soldats américains en Irak, se félicitant que Téhéran « semble reculer » et se disant prêt à la paix. Cependant, s’il a annoncé l’imposition immédiate de nouvelles sanctions économiques contre la République islamique, il n’a pas voulu évoquer des réponses militaire, concernant le spectacle d’une escalade régionale, voire d’une guerre ouverte entre Washington et Téhéran.

Cependant, puisque les manifestants iraniens criaient vengeance comme réplique suite à l’élimination du général Qassem Soleimani à Bagdad, ils ont lancé l’opération « Martyr Soleimani » au beau milieu de la nuit sur une base de Aïn al-Assad à l’ouest et Erbil, le côté nord où sont stationnés au moins 5200 soldats américains déployés en Irak. Il a été enregistré environ 22 missiles sol-sol qui se sont abbatus sur ces bases militaires. Le président américain Donald Trump s’est réjouit en suite vu qu’aucun de ses soldats n’a été touché.

Néanmoins, le milliardaire républicain lors d’une allocution à la Maison-Blanche a annoncé que l’Iran semble temporiser les choses ces derniers temps avec un recul, ce qui est vu comme étant agréable pour toutes les parties concernées et une très bonne chose pour le monde entier vu qu’il était question d’une probable troisième guerre mondiale.

Lire aussi : Donald Trump répond aux menaces de l’Iran

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

C’est ainsi que le président de la république américaine conclu dans un message adressé aux iraniens que « Les États-Unis sont prêts à la paix avec tous ceux qui la veulent ». Comme retour, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, quant à lui déclare que « Nous ne cherchons pas l’escalade ou la guerre, mais nous nous défendrons », et que les répliques « proportionnées » de la nuit étaient « terminées ». C’est donc dire qu’il y a eu une issue d’entente entre les deux nations.

Toute fois, l’Irak demande à tout les militaires américains de s’en aller de leur terre car ils sont prêts à les poursuivre jusqu’au dernier.

→ A LIRE AUSSI : Diplomatie: La France réagit après les attaques de l’Iran contre des bases américaines en Irak

→ A LIRE AUSSI : L’ex- conseiller John Bolton prêt à témoigner pour la destitution de Donald Trump.

→ A LIRE AUSSI : USA vs Iran : Le secrétaire général des Nations Unies lance un appel au dialogue

--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Chargement ... Chargement ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire