AFRIQUE Emploi/Concours

Djibouti L’UNICEF recrute 01 Consultant International pour analyse sectorielle ciblée du système educatif national

Publié par La redaction

L’UNICEF recrute 01 Consultant International pour analyse sectorielle ciblée du système educatif national

Consultation Internationale pour analyse sectorielle ciblée du système educatif national, Djibouti
Job Number: 520948 | Vacancy Link
Locations: Africa: Djibouti
Work Type : Consultancy
1.       Contexte
La République de Djibouti dispose d’un schéma directeur couvrant la période 2010 à 2019 dont l’achèvement coïncide avec le Plan d’Action de l’Education 2017-2020 (PAE 2017-2020) qui s’inscrit dans la continuité du précédent PAE 2014-2016.  Les priorités et les résultats attendus dans ce dernier PAE visent à améliorer la qualité et la pertinence des enseignements et apprentissages, renforcer l’accès et la participation à l’éducation en réduisant les disparités de scolarisation et de formation et aider à améliorer les règles de gouvernance, de pilotage des services et des réseaux de l’éducation dans tous ces degrés : Préscolaire, Primaire, Moyen, Secondaire, Enseignement Technique et Formation Professionnelle, et Gestion sectorielle.
Le Schéma Directeur en cours devant prendre fin bientôt, le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle sollicite un appui technique et financier de la part du Groupe Local des Partenaires de l’Education (GLPE) en vue de conduire un diagnostic sectoriel du système éducatif national. L’élaboration de ces éléments de diagnostic sectoriel est prévue de se dérouler sur une période de neuf (9) mois (janvier à septembre 2019). Le mode de travail entre l’équipe nationale et l’équipe d’appui technique extérieure inclut différentes modalités dont des séances de travail technique et des ateliers.
Les éléments de diagnostic sectoriel du système éducatif national se composent des chapitres suivants :
Chapitre 1 : contexte global de développement du secteur de l’éducation
Chapitre 2 : analyse des scolarisations, de l’efficacité interne et des enfants hors du système
Chapitre 3 : coût et financement, avec estimation détaillée des coûts de formation par niveau d’enseignement
Chapitre 4 : qualité, capacités du système et la gestion
Chapitre 5 : efficacité externe du système éducatif
Chapitre 6 : Equité
Chapitre 7 : Développement de la petite enfance
Chapitre 8 : Enseignement supérieur
Chapitre 9 : Education non formelle et alphabétisation
Chapitre 10 : Enseignement et Formation Techniques et Professionnelles
Les analyses devraient faire ressortir les questions d’inclusion et de vulnérabilités.
2.      Justification
À l’issue de la dernière phase d’exécution du schéma directeur de 2010-2019,  il est prévu d’élaborer un diagnostic sectoriel du système éducatif national pour identifier ses faiblesses, identifier des stratégies pour corriger, in facto, les déficiences enregistrées et envisager des progrès en couverture et en qualité pour la définition d’une politique éducative nouvelle bien fondée dans un contexte de soutenabilité financière et dans un horizon couvrant l’élaboration d’un nouveau schéma directeur pour  la période de 2021-2035.
Dans cette perspective, les informations recueillies dans cette étude diagnostique sectorielle pourront d’une part servir de base pour l’estimation d’un modèle de simulation sectoriel et d’un cadre de dépenses à moyen terme qui faciliteront l’évaluation des arbitrages à faire pour y parvenir et d’autre part permettront de bien cibler les priorités éducatives qui devront converger vers le nouveau cadre de référence de planification des politiques publiques de développement sur le long terme intitulé « vision Djibouti 2035 ».
3.      Objectif
Ce travail a pour objectif de :Appuyer le MENFOP à analyser l’état du secteur de l’éducation à Djibouti, notamment les développements récents, les réalisations, les lacunes et les difficultés rencontrées dans la fourniture d’une éducation de qualité pour tous. Cette analyse sectorielle de l’éducation (ASE) vise à améliorer la base de données actuelle et à servir de base à l’élaboration du nouveau plan sectoriel (Schéma Directeur 2021-2035).
Renforcer la capacité des cadres du MENFOP de préparer et de mener des analyses sectorielles et à renforcer sa capacité à planifier et à surveiller les performances de son système éducatif. Grâce à une étroite collaboration avec des experts internationaux, les équipes du MENFOP et des autres départements sectoriels concernés devraient connaître les différents cadres et approches à utiliser pour collecter des données et mener une analyse sectorielle de l’éducation
Mobiliser le groupe local des partenaires de l’Education et renforcer la coordination et le dialogue entre les acteurs de l’éducation à Djibouti. L’ASE devrait permettre aux principales parties prenantes d’avoir une compréhension commune de l’état du système actuel et une base de preuves solide pour les investissements futurs dans le secteur de l’éducation.
4.      Méthodologie
Cette analyse sectorielle de l’éducation sera réalisée sur la base des deux volumes du guide méthodologique pour l’analyse sectorielle de l’Education qui peuvent être trouvé aux liens suivants :
https://www.globalpartnership.org/content/methodological-guidelines-education-sector-analysis-volume-1
https://www.globalpartnership.org/content/methodological-guidelines-education-sector-analysis-volume-2
Cette analyse sectorielle de l’éducation doit respecter le processus suivant :
L’organisation d’un atelier de lancement dont l’objectif est de présenter les enjeux et la méthodologie suivie, de constituer l’équipe nationale, de définir les rôles et les responsabilités, d’établir un chronogramme et de lancer les travaux.
L’organisation d’un atelier de formation de l’équipe nationale sur la collecte et l’analyse des données selon le guide méthodologique de l’analyse sectorielle
Un travail technique de collecte et de traitement des informations et des données statistiques afin de conduire les analyses.
La tenue d’un atelier de restitution des résultats du diagnostic et de partage du rapport final.
5.      Activités et tâches
Pour faciliter ce travail conjoint, un coordinateur national et un groupe de travail national du MENFOP seront mis en place. Ensuite, une série de consultations sera conduite avec les principaux acteurs de l’éducation, y compris les partenaires de développement, les ONG et les OSC. Les experts internationaux devraient également mettre l’accent sur le renforcement des capacités du groupe de travail national du MENFOP et des spécialistes des sous-secteurs. Les différentes étapes de l’analyse sectorielle et des initiatives de renforcement des capacités comprennent :
5.1. Préparation du rapport initial. Le groupe de travail national du MENFOP sera établi et l’équipe d’experts internationaux sélectionnés collaborera avec le groupe de travail national du MENFOP pour élaborer un rapport initial comprenant un plan de travail détaillé, les méthodologies à utiliser, les rôles et responsabilités, le calendrier de l’analyse. Au cours de cette phase, les experts internationaux examineront et analyseront également la documentation, les rapports et les études et recherches existantes sur le système éducatif.
5.2 Consultation et approbation du projet de rapport initial de l’analyse sectorielle. Le rapport initial sera d’abord discuté et approuvé en interne par le Secrétaire général et le ministre de l’éducation. Ensuite, le projet de rapport initial de l’analyse sera présenté pour discussion et commentaires avec les parties prenantes de l’éducation lors d’une réunion du GLPE. Une fois tous les commentaires incorporés, la version révisée du rapport initial de l’analyse sera soumise pour approbation finale au SG.
5.3. Collecte de données. Une formation d’introduction à la collecte de données pour le groupe de travail national du MENFOP sera dispensée par des spécialistes internationaux. Des données quantitatives et qualitatives du SIGE (OPAD, Ed Assist et autres outils existants), des statistiques sur les ménages avec l’EDAM4, des études et d’autres sources d’informations seront compilées.
5.4. Préparation du projet de rapport de l’analyse. Une ébauche du rapport sera préparée par l’équipe de consultants internationaux et le groupe de travail national du MENFOP. Cette phase comprendra également une formation à l’analyse des données pour différents sous-secteurs / domaines thématiques à l’intention du groupe de travail national du MENFOP et des spécialistes des sous-secteurs clés.
5.5. Consultation sur le projet de rapport. Le rapport initial sera d’abord discuté et approuvé en interne par le Secrétaire General et le ministre de l’éducation. Une autre réunion de consultation aura lieu au niveau national. Toutes les parties prenantes de l’éducation, nationales et locales, se réuniront pour faire part de leurs commentaires sur le projet de rapport.
5.6. Finalisation et approbation du rapport final de l’analyse sectorielle. Après les consultations, le projet de rapport sera révisé en fonction de tous les commentaires et suggestions reçus. Une fois achevé, le projet de rapport révisé de l’analyse sectorielle sera soumis au SG et au ministre de l’Éducation pour approbation finale. Le rapport final de l’analyse sectorielle sera partagé avec le GLPE et d’autres parties prenantes clés pour approbation.
5.7. Publication et diffusion du rapport final de l’analyse sectorielle. Le rapport final doit être publié et disponible.
6.      Livrables
Les principaux livrables sont les suivants :
Une note de démarrage qui inclut un plan de travail détaillé qui décrit le contexte éducatif djiboutien, délimite les contours programmatiques et méthodologiques de la consultation et définit clairement les résultats finaux attendus ainsi que le budget et le calendrier
Le draft du rapport d’analyse sectorielle.
Le rapport final de l’analyse sectorielle de l’éducation
Cette consultation permettra aussi d’obtenir d’autres livrables :
Compilation des études et enquêtes entreprises pour soutenir l’analyse sectorielle
Compilation des données quantitatives et qualitatives des statistiques de l’éducation, des enquêtes de ménage, et des autres sources d’informations pertinentes
Rapport des sessions de formation de l’équipe nationale et des spécialistes des sous-secteurs sur la méthodologie et la collecte de données
Présentations PowerPoint, les matériels de supports et les guidelines pour la consultation des parties prenantes
Matériels de dissémination
 7.      Gestion, organisation et calendrier
(voir TdR en annexe) Analyse sectorielle ciblee du SEN.pdf
8.   Budget et rémunération
Les consultants seront réénumérés par l’UNICEF. Le paiement sera effectué sur la base de l’offre financière présentée par les consultants et acceptée par l’UNICEF. Cette offre pourrait être revue sur la base du barème des Nations-Unis relative aux expertises internationales et nationales. L’offre financière couvrira les dépenses suivantes :
Les honoraires,
Les indemnités journalières pour le séjour à Djibouti (incluant les frais de subsistance, hébergement, communications, déplacements dans la ville et sur le terrain, autres frais de reproduction). Le montant total dépendra du nombre de jours effectifs sur le terrain
Les billets aller-retour en classe économique seront à inclure dans la proposition des consultants. L’UNICEF s’assurera que le tarif donné est raisonnable par rapport au trajet.
Tout autre frais sera à la charge des consultants, notamment visa et vaccins. Ils devront fournir une preuve de leurs couvertures médicales durant la mission. Les consultants devront soumettre les différents produits de la consultation, après validation par le Secrétaire Général du MENFOP, pour qu’il soit payé. Son paiement devra s’effectuer à hauteur de :
30% à la remise de rapport de la 1ere mission (phase de démarrage)
40% lors de la remise de la première version du rapport final sur l’analyse sectorielle ciblée
30% lors de la remise du rapport final sur l’analyse sectorielle ciblée
9.      Profils attendus des consultants
Pour cette consultation, trois consultants ayant les profils suivants seront recrutés à travers un bureau d’étude :
Etre titulaire d’un doctorat en économie de l’éducation ou planification de l’éducation
Avoir une expérience professionnelle avérée d’au moins une dizaine d’années dans la production des rapports d’analyse des systèmes éducatifs, en particulier africains ;
Avoir une expérience avérée d’au moins cinq années dans l’appui à l’élaboration d’un diagnostic de type RESEN sur la base du guide méthodologique,
Être familier avec l’utilisation et la manipulation des logiciels de traitements statistiques et d’analyse des données (SPSS, Stata, etc.) ;
Avoir une aptitude avérée à communiquer oralement en français, à animer des séances de discussions avec les plus hautes autorités de l’éducation ainsi qu’avec les partenaires ;
Avoir une grande capacité d’écoute, ainsi qu’une capacité de synthèse et d’analyse ;
Posséder une excellente qualité d’écriture ;
La connaissance du contexte djiboutien est un atout indéniable.
10.      Conditions de travail
Le contrat de 80 jours s’étalera sur une période de 9 mois. La plupart du travail se déroulera à Djibouti ville à travers 5 missions avec la possibilité de déplacements dans d’autres régions du pays. Les consultants identifiés par le bureau d’étude devront aussi faire une partie du travail à distance.
Les consultants devront disposer de leurs propres ordinateurs et devront assurer les différents déplacements dans la ville de Djibouti.  Toutefois tout déplacement à l’intérieur des régions dans le cadre de la mission sera assuré par l’UNICEF.
12.   Processus de soumission
Les candidats intéressés devront postuler directement sur le site internet de l’UNICEF www.unicef.org/employ en incluant les documents suivants :
CV à jour et une lettre de motivation
Les propositions technique et financière indiquant les dates de disponibilités
Chaque soumission devra inclure le taux journalier des honoraires ainsi que les autres frais conformément à la section 8.
Remarque :
Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s et participeront à la prochaine étape du processus de sélection
L’UNICEF s’engage au respect de la diversité et à l’inclusion au sein de sa force de travail, encourage tous les candidats, sans distinction de sexe, de nationalité, de religion et d’origine ethnique, y compris les personnes handicapées, à postuler pour faire partie de l’organisation.
L’UNICEF applique une politique de zéro tolérance par rapport à l’exploitation et l’abus sexuel, et à toute forme de harcèlement, incluant le harcèlement sexuel, et la discrimination. Tous les candidats sélectionnés devront alors être soumis à une vérification rigoureuse de références et d’antécédents
Closing Date Wed Apr 10 2019 21:55:00 GMT+0100 (Afr. centrale Ouest)

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image :#doingbuzz

Intégrez les groupes Whatsapp ci-dessous selon vos pays de résidence pour recevoir en instantané toutes les offres d'emploi proches de chez vous.

- Bénin - Niger - Sénégal - Togo - Côte d'Ivoire - Cameroun -Pour les autres pays NB:Ces offres peuvent être bien utiles pour vous mais aussi pour vos proches donc n'hésitez pas à les partager aussi autour de vous.
Vous aimez? Soyez pas avares, Faites découvrir à vos amis! !

A propos du rédacteur

La redaction

Premiers sur l'exclusivité et tout ce qui est sujet brûlant Culture · Cinéma . Interviews · Musique · Clips · Paroles · Emploi . People . Téléchargement etc..
Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. , l'exclu et le buzz sont ici!* Email: !

>