Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
DIRECT. Confinement en France : ce qui ferme, ce qui reste ouvert… Le reconfinement débute ce soir
29/10/2020 à 11h12 par La redaction

RECONFINEMENT. Annoncé hier soir par Emmanuel Macron, le confinement fait son grand retour à partir de ce jeudi soir, minuit. Ce qui reste ouvert, ce qui ferme, les différences avec le confinement du printemps... On fait le point.

L'ESSENTIEL
  • Emmanuel Macron a annoncé le reconfinement. Il était 20 heures passées de quelques minutes lorsque la sentence est tombée : le confinement va faire son grand retour en France, sur l'ensemble du territoire national. Il s'agit néanmoins d'un confinement plus souple qu'au printemps.
  • Quand débute le reconfinement ? Comme l'a annoncé le chef de l'Etat, c'est ce vendredi qu'entre en vigueur le confinement. Mais attention, il prend bien effet ce jeudi à minuit. Attention également pour les habitants des 54 départements où le couvre-feu est - encore pour quelques heures - en vigueur : si la mesure est remplacée par le confinement, elle court toujours jusqu'à jeudi minuit. Il convient donc d'être chez soit ce jeudi soir à 21 heures pour les personnes concernées.
  • Combien de temps va durer le confinement ? Emmanuel Macron a fait savoir que le confinement allait durer un peu plus de quatre semaines, jusqu'au 1er décembre au moins.
  • Les écoles et collèges ouverts  C'est l'une des différences majeures avec le confinement du printemps. ""Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront bien ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les facultés et établissements d'enseignement supérieur assureront à l'inverse des cours en ligne", a précisé Emmanuel Macron ce mercredi soir.
  • Ce qui ferme pendant le confinement : comme en mars-avril dernier, les commerces non-essentiels comme les cafés, restaurants, magasins de vêtements et/ou de chaussures, les centres commerciaux, les instituts de beauté ou encore les coiffeurs vont devoir fermer. Une différence tout de même : Emmanuel Macron a indiqué qu'une réévaluation de la situation aurait lieu dans 15 jours pour voir si la situation permet de rouvrir certains de ces commerces.
  • Ce qui reste ouvert pendant le confinement : plusieurs commerces jugés essentiels vont rester ouverts. Cela concerne les pharmacies, les bureaux de tabac, les magasins d'informatique, les commerces alimentaires (de la superette à l'hypermarché), les stations services, les blanchisseries et les banques. Par ailleurs, les parcs, jardins, cimetières et marchés en plein air vont également rester ouverts, tout comme les fleuristes, mais uniquement jusqu'à dimanche pour la Toussaint.
  • Le télétravail est-il imposé ? Le télétravail n'a pas été imposé par Emmanuel Macron lors de son annonce du reconfinement. Le chef de l'Etat a malgré tout insisté pour sa "généralisation" partout où cela est possible. Pour le reste, Emmanuel Macron a encouragé la poursuite du travail, autre grande différence avec le confinement du printemps. ""Les guichets des services publics resteront ouverts. Les usines, les exploitations agricoles, les bâtiments et travaux publics continueront de fonctionner", a-t-il indiqué. Lisez notre article sur ce qui se profile en matière de télétravail.
  • Les déplacements limités à 1 km. "Vous ne pourrez pas vous déplacer d'une région à l'autre", a indiqué Emmanuel Macron. Les déplacement seront limités à 1km autour de son domicile. Une exception sera faite ce week-end pour les retours de vacances de la Toussaint. Les retours de l'étranger seront aussi possibles, avec des tests rapide aux aéroports.
  • Une nouvelle attestation obligatoire Une nouvelle attestation va voir le jour pour les dérogations du confinement et sera disponible dans la journée de jeudi. Elle sera obligatoire notamment pour emmener ses enfants à l'école. Les autres exceptions au confinement restent les mêmes qu'au printemps : rendez-vous médical, assistance à un proche dépendant, courses... Il sera aussi possible de "sortir prendre l'air". L'attestation de sortie sera valable dans la limite d'une heure par jour. Lisez notre article sur ce qu'il faut savoir sur l'attestation.
  • Le sport professionnel va continuer, a annoncé Roxana Maracineanu. Ainsi, par exemple, les matchs de football de Ligue 1, de Ligue 2 ou encore de Ligue des champions vont pouvoir avoir lieu pendant le confinement, tout comme ceux du Top 14 de rugby. Le sport amateur devrait quant à lui se trouver à l'arrêt, mais des précisions sont attendues dans la journée de jeudi par le Premier ministre Jean Castex.

11:44 - "Un coup de grâce", une "mise à mort" pour les restaurateurs

Très mobilisé depuis le début de la crise sanitaire pour défendre sa corporation, Philippe Etchebest a réagi au reconfinement, qui impose une nouvelle fois la fermeture totale des restaurants. Sur Franceinfo, le chef doublement étoilé juge que lui et ses confrères ont fait "tout ce qu'il fallait faire" pour éviter cela. "Et maintenant on ferme. Donc c'est quand même terrible", déplore-t-il, reconnaissant qu'il convient de "privilégier la santé". Philippe Etchebest est une nouvelle fois très inquiet pour la santé économique de la restauration française, qui pourrait selon lui ne pas s'en remettre, après de longs mois de fermeture au printemps. "Cette nouvelle fermeture imposée, c'est un coup de grâce, c'est une mise à mort", dénonce-t-il.

11:34 - "Que reste-t-il de nos libertés individuelles ?", demande Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon s'est exprimé à l'occasion du débat sur le confinement à l'Assemblée nationale, qui se tient ce jeudi matin. "Vous nous demandez un vote de confiance et nous n’avons pas confiance, nous avons de moins en moins confiance", a déploré le chef de file de la France insoumise. Et de s'interroger :  "Que reste-t-il de nos libertés individuelles ? (…) En trois ans, la liberté semble s’être effacée de nos vies".

11:26 - La Coupe de France suspendue

Alors que le sport professionnel va pouvoir continuer pendant le confinement, on apprend à l'instant que la Coupe de France de football, qui voit concourir des clubs professionnels mais aussi amateurs, va être suspendue. ""La FFF a pris la décision de suspendre l’ensemble des compétitions de Ligues, de Districts, des championnats nationaux du National 3, du National 2, de la D2 féminine", écrit par ailleurs la Fédération française de football. Les matchs de l'équipe de France sont maintenus.

11:21 - Les transports vont s'adapter pendant le confinement

Même si cela n'atteindra pas des niveaux du premier confinement, l'offre des transports va être adaptée en conséquence pendant ce nouveau mois de confinement. "Pendant le premier confinement, nous avions 1% des passagers dans les TGV. Nous en aurons plus, mais peut-être pas 15, 20 ou 30. Nous adapterons, il est rationnel de le faire ainsi", a fait savoir Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, ce jeudi sur LCI.

11:10 - Une nouvelle case sur l'attestation

Comme l'a fait savoir le ministre déléguée aux Transports Jean-Baptiste Djebbari au micro de LCI, une nouvelle case va faire son apparition sur l'attestation de sortie en vigueur pendant le confinement. Elle concernera les élèves qui se rendront en classe ou les parents accompagnant leurs parents. "Cela compte beaucoup pour les transports. Chaque matin, quatre millions d’élèves prennent les transports en commun. Il y aura beaucoup de plus de personnes dans les transports en comparaison avec le premier confinement", a-t-il indiqué.

10:58 - Le débat sur le confinement pas reporté

Malgré les terribles événements ayant eu lieu ce jeudi matin à Nice, le débat sur le confinement à l'Assemblée nationale ne va pas être reporté, comme l'a fait savoir à l'instant Richard Ferrand, président des lieux. ""Outre que nous sommes tous bouleversés, j'ai la conviction profonde que précisément parce que les terroristes attaquent notre République (...) l'Assemblée doit faire vivre la République", a-t-il déclaré.

10:50 - Le PS valide le confinement

Par la voix de sa présidente de groupe à l'Assemblée, le Parti socialiste fait part de son vote positif pour ce nouveau confinement. ""Ce sera un 'oui' de responsabilité" mais aussi un "'oui' de colère", a annoncé Valérie Rabault, La députée du Tarn-et-Garonne a malgré tout chargé le gouvernement, en estimant que ce dernier ne s'est pas suffisamment préparé à la deuxième vague du Covid-19.

10:32 - Castex sur la culture

Pendant le confinement, les entreprises de l'événementiel, du cinéma et du spectacle vivant "seront fermées", a précisé Jean Castex devant les députés, avant de partir rejoindre la cellule de crise ouverte suite à l'attentat de Nice. Le Premier ministre évoque un choix "très douloureux mais nécessaire pour assurer l'effectivité" des mesures anti-Covid. Bonne nouvelle malgré tout : "Pour la culture, nous autorisons le travail préparatoire aux spectacles, les répétitions, les enregistrements et les tournages afin de préparer les activités de demain"".

10:18 - "On doit se préparer à vivre d’autres périodes de confinement"

Pour le professeur Thierry Puche, patron des médecins hospitaliers du CHU de Nice, non seulement le reconfinement était indispensable compte tenu du contexte sanitaire, mais il estime auprès de Nice Matin que les Français feraient mieux de s'habituer aux confinements. "On doit anticiper le scénario du pire. Le virus est là et pour longtemps, et on doit se préparer à vivre d’autres périodes de confinement, tant que les mesures de distanciation (au sens de réduction des contacts pour éviter de contaminer les personnes fragiles) et le respect des gestes barrières ne seront pas adoptés par tous, je pense aux jeunes en particulier", explique-t-il.

10:08 - Castex confirme un ajustement dans 15 jours

Comme évoqué par Emmanuel Macron ce mercredi soir, un premier bilan du confinement va être réalisé dans deux semaines, mi-décembre. Cela permettra d'ajuster les mesures en place, a confirmé le Premier ministre Jean Castex.

10:03 - "Le recours au télétravail doit être le plus massif possible"

Le confinement doit occasionner un recours maximum au télétravail, dès que cela est possible, a précisé Jean Castex à l'Assemblée nationale. ""Le recours au télétravail doit être le plus massif possible dans le secteur privé, toutes les fonctions qui peuvent être télétravaillées doivent l'être cinq jours sur cinq (...) Il y aura des dérogations lorsque cela n'est pas possible", a précisé le chef du gouvernement.

09:52 - Le port du masque étendu dès l'âge de six ans

Le Premier ministre l'a annoncé ce jeudi devant les députés de l'Assemblée nationale : à l'occasion de l'entrée en vigueur du confinement, le port du masque va être étendu dès l'âge de six ans.

09:39 - Un confinement jusqu'au 5 janvier ?

Après Europe 1, c'est désormais France Inter, s'appuyant également sur des indiscrétions gouvernementales, qui assure qu'une hypothèse de prolongation du confinement bien au-delà du 1er décembre est déjà sur la table. Ce scénario n'a malgré tout pas été retenu "pour l'instant", a indiqué une source ayant pris part aux discussions. Mais s'il venait à l'être, il engloberait les fêtes de fin d'année "si les indicateurs de l'épidémie ne s'améliorent pas dans les semaines qui viennent".

09:32 - Des précisions sur le dispositif à l'école

C'est la grande nouveauté de ce confinement numéro 2 : les écoles, collèges et lycées vont rester ouverts. Mais bien évidemment, un dispositif sanitaire encore plus strict va entrer en vigueur et parmi les mesures possibles, celle d'une adaptation de l'emploi du temps des élèves pour "éviter au maximum le brassage des élèves" et "pour que les élèves n'aillent pas en même temps à la cantine", comme l'a précisé Jean-Michel Blanquer ce jeudi matin sur France 2.

09:25 - Castex à l'Assemblée

Jean Castex s'exprime en ce moment à l'Assemblée nationale. Le Premier ministre évoque la "plus grande crise sanitaire" que la France et le monde ont eu à faire face.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Alassane Ouattara fait une publication étonnante sur la toile

02/12/2020

Alassane Ouattara...

Le président Alassane Ouattara a surpris tous ses abonnés avec...
La RDC souscrit à la réforme de la CEEAC

02/12/2020

La RDC...

La RDC, représentée par la ministre d’État,...
RDC Procès des 100 jours : Kabuya veut opposer Kamerhe à JKK

02/12/2020

RDC Procès...

Alors qu’il avait personnellement conduit ses escouades...
RDC: L’armée renforce la sécurité autour de Jean-Pierre Bemba

02/12/2020

RDC: L’armée...

Le commandement des Forces Armées de la...
Les hauts gradés de l’armée et de la police réaffirment leur “loyauté inébranlable” à Félix Tshisekedi

02/12/2020

Les hauts...

Le président de la République, Félix Tshisekedi...
RDC: Déclaration de soutien au bureau de l’Assemblée nationale: le député Samy Adubango dénonce la falsification de sa signature

02/12/2020

RDC: Déclaration...

Surpris de voir son nom sur la...
La lutte anti-drogue sera bientôt enseignée dans les écoles béninoises

02/12/2020

La lutte...

Le gouvernement béninois envisage l’introduction dans les...
Classement des puissances militaires en Afrique 2020 : voici le Top 10

02/12/2020

Classement des...

Le classement Global Fire Power des puissances...
Les félicitations d’Emmanuel Macron à Alpha Condé pour sa réélection

02/12/2020

Les félicitations...

Emmanuel Macron a fait volte-face. Il a...
Brigitte Adjamagbo arrêtée pour coup d’État au Togo: Amnesty dénonce les nouvelles arrestations d’opposants

02/12/2020

Brigitte Adjamagbo...

Amnesty dénonce les nouvelles arrestations d’opposants au...
Joe Biden nomme un avocat d’origine nigériane secrétaire adjoint au Trésor américain

02/12/2020

Joe Biden...

Wally Adeyemo, un avocat d’origine nigériane, nommé...
VIH/SIDA: Un ministre guinéen invite au dépistage massif

02/12/2020

VIH/SIDA: Un...

Pour lutter contre le VIH/SIDA, Ibrahima Kassory...
Sidiki Diabaté mort ? Voici la grande révélation de Momo Walaha

02/12/2020

Sidiki Diabaté...

La mort de Sidiki Diabaté, une nouvelle...
Nigéria:5 hommes armés et 9 otages sauvées dans le nord du pays

02/12/2020

Nigéria:5 hommes...

Au Nigéria, au moins cinq hommes armés...
VIH/SIDA: 2,2 millions de personnes porte la maladie au Mozambique

02/12/2020

VIH/SIDA: 2,2...

Le Mozambique compte près de 2,2 million...
Côte d’Ivoire / Covid-19 : depuis la France, Ouattara lance une alerte générale

02/12/2020

Côte d’Ivoire...

Le chef de l’Etat ivoirien s’est adressé...
Côte d’Ivoire-Sassandra : le Maire fait bastonner un professeur, les élèves incendient sa résidence

02/12/2020

Côte d’Ivoire-Sassandra...

La résidence du maire de la ville...
Le Zimbabwe interdit l’importation de voitures d’occasion âgées de plus de 10 ans

02/12/2020

Le Zimbabwe...

Le Zimbabwe ne veut plus être la...
Côte d’Ivoire-Musique/ Les artistes Yodé et Siro convoqués par la Gendarmerie

02/12/2020

Côte d’Ivoire-Musique/...

C’est l’information du moment dans le milieu...
Liverpool - Ajax : L'hommage de Sadio Mané à Pape Bouba Diop après le match...

01/12/2020

Liverpool –...

Sadio Mané a rendu hommage ce mardi...

RECONFINEMENT. Annoncé hier soir par Emmanuel Macron, le confinement fait son grand retour à partir de ce jeudi soir, minuit. Ce qui reste ouvert, ce qui ferme, les différences avec le confinement du printemps... On fait le point.

L'ESSENTIEL
  • Emmanuel Macron a annoncé le reconfinement. Il était 20 heures passées de quelques minutes lorsque la sentence est tombée : le confinement va faire son grand retour en France, sur l'ensemble du territoire national. Il s'agit néanmoins d'un confinement plus souple qu'au printemps.
  • Quand débute le reconfinement ? Comme l'a annoncé le chef de l'Etat, c'est ce vendredi qu'entre en vigueur le confinement. Mais attention, il prend bien effet ce jeudi à minuit. Attention également pour les habitants des 54 départements où le couvre-feu est - encore pour quelques heures - en vigueur : si la mesure est remplacée par le confinement, elle court toujours jusqu'à jeudi minuit. Il convient donc d'être chez soit ce jeudi soir à 21 heures pour les personnes concernées.
  • Combien de temps va durer le confinement ? Emmanuel Macron a fait savoir que le confinement allait durer un peu plus de quatre semaines, jusqu'au 1er décembre au moins.
  • Les écoles et collèges ouverts  C'est l'une des différences majeures avec le confinement du printemps. ""Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront bien ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les facultés et établissements d'enseignement supérieur assureront à l'inverse des cours en ligne", a précisé Emmanuel Macron ce mercredi soir.
  • Ce qui ferme pendant le confinement : comme en mars-avril dernier, les commerces non-essentiels comme les cafés, restaurants, magasins de vêtements et/ou de chaussures, les centres commerciaux, les instituts de beauté ou encore les coiffeurs vont devoir fermer. Une différence tout de même : Emmanuel Macron a indiqué qu'une réévaluation de la situation aurait lieu dans 15 jours pour voir si la situation permet de rouvrir certains de ces commerces.
  • Ce qui reste ouvert pendant le confinement : plusieurs commerces jugés essentiels vont rester ouverts. Cela concerne les pharmacies, les bureaux de tabac, les magasins d'informatique, les commerces alimentaires (de la superette à l'hypermarché), les stations services, les blanchisseries et les banques. Par ailleurs, les parcs, jardins, cimetières et marchés en plein air vont également rester ouverts, tout comme les fleuristes, mais uniquement jusqu'à dimanche pour la Toussaint.
  • Le télétravail est-il imposé ? Le télétravail n'a pas été imposé par Emmanuel Macron lors de son annonce du reconfinement. Le chef de l'Etat a malgré tout insisté pour sa "généralisation" partout où cela est possible. Pour le reste, Emmanuel Macron a encouragé la poursuite du travail, autre grande différence avec le confinement du printemps. ""Les guichets des services publics resteront ouverts. Les usines, les exploitations agricoles, les bâtiments et travaux publics continueront de fonctionner", a-t-il indiqué. Lisez notre article sur ce qui se profile en matière de télétravail.
  • Les déplacements limités à 1 km. "Vous ne pourrez pas vous déplacer d'une région à l'autre", a indiqué Emmanuel Macron. Les déplacement seront limités à 1km autour de son domicile. Une exception sera faite ce week-end pour les retours de vacances de la Toussaint. Les retours de l'étranger seront aussi possibles, avec des tests rapide aux aéroports.
  • Une nouvelle attestation obligatoire Une nouvelle attestation va voir le jour pour les dérogations du confinement et sera disponible dans la journée de jeudi. Elle sera obligatoire notamment pour emmener ses enfants à l'école. Les autres exceptions au confinement restent les mêmes qu'au printemps : rendez-vous médical, assistance à un proche dépendant, courses... Il sera aussi possible de "sortir prendre l'air". L'attestation de sortie sera valable dans la limite d'une heure par jour. Lisez notre article sur ce qu'il faut savoir sur l'attestation.
  • Le sport professionnel va continuer, a annoncé Roxana Maracineanu. Ainsi, par exemple, les matchs de football de Ligue 1, de Ligue 2 ou encore de Ligue des champions vont pouvoir avoir lieu pendant le confinement, tout comme ceux du Top 14 de rugby. Le sport amateur devrait quant à lui se trouver à l'arrêt, mais des précisions sont attendues dans la journée de jeudi par le Premier ministre Jean Castex.

11:44 - "Un coup de grâce", une "mise à mort" pour les restaurateurs

Très mobilisé depuis le début de la crise sanitaire pour défendre sa corporation, Philippe Etchebest a réagi au reconfinement, qui impose une nouvelle fois la fermeture totale des restaurants. Sur Franceinfo, le chef doublement étoilé juge que lui et ses confrères ont fait "tout ce qu'il fallait faire" pour éviter cela. "Et maintenant on ferme. Donc c'est quand même terrible", déplore-t-il, reconnaissant qu'il convient de "privilégier la santé". Philippe Etchebest est une nouvelle fois très inquiet pour la santé économique de la restauration française, qui pourrait selon lui ne pas s'en remettre, après de longs mois de fermeture au printemps. "Cette nouvelle fermeture imposée, c'est un coup de grâce, c'est une mise à mort", dénonce-t-il.

11:34 - "Que reste-t-il de nos libertés individuelles ?", demande Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon s'est exprimé à l'occasion du débat sur le confinement à l'Assemblée nationale, qui se tient ce jeudi matin. "Vous nous demandez un vote de confiance et nous n’avons pas confiance, nous avons de moins en moins confiance", a déploré le chef de file de la France insoumise. Et de s'interroger :  "Que reste-t-il de nos libertés individuelles ? (…) En trois ans, la liberté semble s’être effacée de nos vies".

11:26 - La Coupe de France suspendue

Alors que le sport professionnel va pouvoir continuer pendant le confinement, on apprend à l'instant que la Coupe de France de football, qui voit concourir des clubs professionnels mais aussi amateurs, va être suspendue. ""La FFF a pris la décision de suspendre l’ensemble des compétitions de Ligues, de Districts, des championnats nationaux du National 3, du National 2, de la D2 féminine", écrit par ailleurs la Fédération française de football. Les matchs de l'équipe de France sont maintenus.

11:21 - Les transports vont s'adapter pendant le confinement

Même si cela n'atteindra pas des niveaux du premier confinement, l'offre des transports va être adaptée en conséquence pendant ce nouveau mois de confinement. "Pendant le premier confinement, nous avions 1% des passagers dans les TGV. Nous en aurons plus, mais peut-être pas 15, 20 ou 30. Nous adapterons, il est rationnel de le faire ainsi", a fait savoir Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, ce jeudi sur LCI.

11:10 - Une nouvelle case sur l'attestation

Comme l'a fait savoir le ministre déléguée aux Transports Jean-Baptiste Djebbari au micro de LCI, une nouvelle case va faire son apparition sur l'attestation de sortie en vigueur pendant le confinement. Elle concernera les élèves qui se rendront en classe ou les parents accompagnant leurs parents. "Cela compte beaucoup pour les transports. Chaque matin, quatre millions d’élèves prennent les transports en commun. Il y aura beaucoup de plus de personnes dans les transports en comparaison avec le premier confinement", a-t-il indiqué.

10:58 - Le débat sur le confinement pas reporté

Malgré les terribles événements ayant eu lieu ce jeudi matin à Nice, le débat sur le confinement à l'Assemblée nationale ne va pas être reporté, comme l'a fait savoir à l'instant Richard Ferrand, président des lieux. ""Outre que nous sommes tous bouleversés, j'ai la conviction profonde que précisément parce que les terroristes attaquent notre République (...) l'Assemblée doit faire vivre la République", a-t-il déclaré.

10:50 - Le PS valide le confinement

Par la voix de sa présidente de groupe à l'Assemblée, le Parti socialiste fait part de son vote positif pour ce nouveau confinement. ""Ce sera un 'oui' de responsabilité" mais aussi un "'oui' de colère", a annoncé Valérie Rabault, La députée du Tarn-et-Garonne a malgré tout chargé le gouvernement, en estimant que ce dernier ne s'est pas suffisamment préparé à la deuxième vague du Covid-19.

10:32 - Castex sur la culture

Pendant le confinement, les entreprises de l'événementiel, du cinéma et du spectacle vivant "seront fermées", a précisé Jean Castex devant les députés, avant de partir rejoindre la cellule de crise ouverte suite à l'attentat de Nice. Le Premier ministre évoque un choix "très douloureux mais nécessaire pour assurer l'effectivité" des mesures anti-Covid. Bonne nouvelle malgré tout : "Pour la culture, nous autorisons le travail préparatoire aux spectacles, les répétitions, les enregistrements et les tournages afin de préparer les activités de demain"".

10:18 - "On doit se préparer à vivre d’autres périodes de confinement"

Pour le professeur Thierry Puche, patron des médecins hospitaliers du CHU de Nice, non seulement le reconfinement était indispensable compte tenu du contexte sanitaire, mais il estime auprès de Nice Matin que les Français feraient mieux de s'habituer aux confinements. "On doit anticiper le scénario du pire. Le virus est là et pour longtemps, et on doit se préparer à vivre d’autres périodes de confinement, tant que les mesures de distanciation (au sens de réduction des contacts pour éviter de contaminer les personnes fragiles) et le respect des gestes barrières ne seront pas adoptés par tous, je pense aux jeunes en particulier", explique-t-il.

10:08 - Castex confirme un ajustement dans 15 jours

Comme évoqué par Emmanuel Macron ce mercredi soir, un premier bilan du confinement va être réalisé dans deux semaines, mi-décembre. Cela permettra d'ajuster les mesures en place, a confirmé le Premier ministre Jean Castex.

10:03 - "Le recours au télétravail doit être le plus massif possible"

Le confinement doit occasionner un recours maximum au télétravail, dès que cela est possible, a précisé Jean Castex à l'Assemblée nationale. ""Le recours au télétravail doit être le plus massif possible dans le secteur privé, toutes les fonctions qui peuvent être télétravaillées doivent l'être cinq jours sur cinq (...) Il y aura des dérogations lorsque cela n'est pas possible", a précisé le chef du gouvernement.

09:52 - Le port du masque étendu dès l'âge de six ans

Le Premier ministre l'a annoncé ce jeudi devant les députés de l'Assemblée nationale : à l'occasion de l'entrée en vigueur du confinement, le port du masque va être étendu dès l'âge de six ans.

09:39 - Un confinement jusqu'au 5 janvier ?

Après Europe 1, c'est désormais France Inter, s'appuyant également sur des indiscrétions gouvernementales, qui assure qu'une hypothèse de prolongation du confinement bien au-delà du 1er décembre est déjà sur la table. Ce scénario n'a malgré tout pas été retenu "pour l'instant", a indiqué une source ayant pris part aux discussions. Mais s'il venait à l'être, il engloberait les fêtes de fin d'année "si les indicateurs de l'épidémie ne s'améliorent pas dans les semaines qui viennent".

09:32 - Des précisions sur le dispositif à l'école

C'est la grande nouveauté de ce confinement numéro 2 : les écoles, collèges et lycées vont rester ouverts. Mais bien évidemment, un dispositif sanitaire encore plus strict va entrer en vigueur et parmi les mesures possibles, celle d'une adaptation de l'emploi du temps des élèves pour "éviter au maximum le brassage des élèves" et "pour que les élèves n'aillent pas en même temps à la cantine", comme l'a précisé Jean-Michel Blanquer ce jeudi matin sur France 2.

09:25 - Castex à l'Assemblée

Jean Castex s'exprime en ce moment à l'Assemblée nationale. Le Premier ministre évoque la "plus grande crise sanitaire" que la France et le monde ont eu à faire face.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire