Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Des pro-Gbagbo vont encore envahir la Cour Pénale Internationale
02/01/2020 à 12h54 par Le Boy

Des partisans de Laurent Gbagbo vont, à nouveau, envahir la CPI. Laurent Gbagbo devrait été situé après le 6 février 2020, sur une éventuelle levée des restrictions qui lui sont imposées depuis sa libération par la Cour pénale internationale (CPI), le 1er février 2019.

Après l’introduction, le 7 octobre 2019, d’une requête de sa défense, en vue de réviser son jugement contre l’ancien chef d’État, la Chambre d’appel de la CPI devrait, à l’issue de cette audience, rendre sa décision.

Lire aussi : Le pape s’excuse d’avoir «perdu patience» à l’encontre d’une fidèle

Lire aussi : Le cardinal Jean-Pierre Kutwa demande à Ouattara de gracier les prisonniers pro-Soro

Un rendez-vous auquel des pro-Gbagbo de la diaspora entendent participer. Ils organisent, à cet effet, « un grand voyage de soutien au président Gbagbo », qui partira de Paris le 5 février 2020. « Envahissons La Haye », lit-on sur le visuel conçu par la section métropolitaine du « Parti de Gbagbo », en charge de l’organisation de l’évènement.

A côté de cette initiative, la plateforme de l’opposition politique entend, elle-, donner de la voix, en février 2020, afin d’obtenir la libération et le retour de l’ancien président à Abidjan. Le Secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Maurice Kakou Guikahué, a, récemment, annoncé, depuis l’intérieur du pays, « un grand meeting conjoint en février 2020 à Gagnoa, pour exiger la libération de Laurent Gbagbo ».

Dans une récente interview sur France 24, le 16 décembre dernier, la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, avait partagé son espoir que les juges d'appel annuleront l'acquittement accordé en janvier dernier à Laurent Gbagbo et à Charles Blé Goudé. Elle avait, dans le même temps, assuré de ce qu’elle poursuivait également son enquête sur d'éventuels crimes commis par le camp de l'actuel président, Alassane Ouattara.

Avec Linfodrome.ci

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Des partisans de Laurent Gbagbo vont, à nouveau, envahir la CPI. Laurent Gbagbo devrait été situé après le 6 février 2020, sur une éventuelle levée des restrictions qui lui sont imposées depuis sa libération par la Cour pénale internationale (CPI), le 1er février 2019.

Après l’introduction, le 7 octobre 2019, d’une requête de sa défense, en vue de réviser son jugement contre l’ancien chef d’État, la Chambre d’appel de la CPI devrait, à l’issue de cette audience, rendre sa décision.

Lire aussi : Le pape s’excuse d’avoir «perdu patience» à l’encontre d’une fidèle

Lire aussi : Le cardinal Jean-Pierre Kutwa demande à Ouattara de gracier les prisonniers pro-Soro

Un rendez-vous auquel des pro-Gbagbo de la diaspora entendent participer. Ils organisent, à cet effet, « un grand voyage de soutien au président Gbagbo », qui partira de Paris le 5 février 2020. « Envahissons La Haye », lit-on sur le visuel conçu par la section métropolitaine du « Parti de Gbagbo », en charge de l’organisation de l’évènement.

A côté de cette initiative, la plateforme de l’opposition politique entend, elle-, donner de la voix, en février 2020, afin d’obtenir la libération et le retour de l’ancien président à Abidjan. Le Secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Maurice Kakou Guikahué, a, récemment, annoncé, depuis l’intérieur du pays, « un grand meeting conjoint en février 2020 à Gagnoa, pour exiger la libération de Laurent Gbagbo ».

Dans une récente interview sur France 24, le 16 décembre dernier, la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, avait partagé son espoir que les juges d'appel annuleront l'acquittement accordé en janvier dernier à Laurent Gbagbo et à Charles Blé Goudé. Elle avait, dans le même temps, assuré de ce qu’elle poursuivait également son enquête sur d'éventuels crimes commis par le camp de l'actuel président, Alassane Ouattara.

Avec Linfodrome.ci

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire